Mangas (et autres) 2018 [Commenté]

Avatar Lyhanna Liste de

54 bd

par Lyhanna

ALLEZ chuis motivée pour lire des trucs

Junji ito :
Je trouve le niveau de ses œuvres très inégal, mais y'a vraiment des perles en terme d'idée. Le schéma est quasiment toujours similaire d'une nouvelle à l'autre, ce qui fait que leur qualité dépendra surtout de l'idée de base et du passage ou celle ci s'arrête (car toutes les nouvelles de Junji ito sont basé sur un build up puis un arrêt brutal du récit) son trait est très élégant

à titre très personnel, je lui préfère Kazuo Umezu qui s'attarde plus dans l'horreur grotesque, avec des morts qui prêtent au sourire narquois du lecteur tant elles sont violentes et arrivent parfois dans l'indifférence générale. En ajoutant le fait que ses mangas sont le plus souvent basé sur des gosses.
Il faut aussi accepter que les lois de son univers soient différentes des notres, par exemple avec des enfants beaucoup trop doués ou intelligents pour leur âges, et contrairement à Junji ito les histoires ont une explication mais elle est généralement complétement perchée

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • March Comes in Like a Lion (2007)

    Sangatsu no Raion

    Sortie : .

    Manga de Chika Umino (Chica Umino)

    [Tome 7/?]

    Au début j'avais du mal avec les passages sur le shôgi mais au final on mesure son véritable apport au fur et à mesure, il permet surtout de traiter de tout l'aspect du boulot-passion aux avenirs incertains, et la stimulation intellectuelle aussi épuisante que nourrissante.

    A côté de ça, le manga pose son slice of life paisiblement : Il m'aura fallu 2 tomes pour vraiment m'accrocher à eux mais les personnages deviennent extrêmement attachants. Avec quelques moments "right in the feels" assurés quand on a traversé certains des sentiments évoqués

    (Mention spéciale à la soeur de Rei et sa relation avec lui, le genre de personnage auquel je résiste difficilement, corrosive, stalkeuse à ses heures perdues, blessée et blessante. On la voit pas asseeeezz haaaa)
  • Après la pluie (2014)

    Koi wa Ameagari no Yō ni

    Sortie : .

    Manga de Jun Mayuzuki

    [Tome 7/?]

    Sujet à priori hyper casse gueule, le manga réussi l'exercice sans jamais être gênant. Si la délicatesse du trait et de la construction des pages suffit à suivre le récit avec plaisir, un véritable traitement, sur des sujets qui me plaisent beucoup, commence à se mettre en place
  • L'Ère des Cristaux (2012)

    Hôseki no Kuni

    Sortie : .

    Manga de Haruko Ichikawa

    [Tome 7/?]

    Le rapide coup d'œil que j'y avais jeté au début de sa parution n'était pas très concluant : La narration est très visuelle, et le visuel en question est vraiment particulier. D'autant plus qu'on à affaire à des cristaux, personnages supposés se distinguer par leur couleurs, qui restent coincés dans du manga N&B

    Puis j'ai regardé l'animé sur un coup de tête, et je sais pas pourquoi ça a été immédiatement un coup de cœur, la couleur aidant sans doute. Je me suis rapidement attachée à l'univers donc j'ai souhaité continuer avec le manga et j'ai pas mal changé de point de vue, je suis vraiment conquise par l'approche graphique, y'a un travail magnifique sur le jeu de composition entre le noir et le blanc qui fait mouche sur plusieurs cases. C'est vraiment un manga particulier, difficile à recommander et qu'il faut apprendre à apprécier, Le scénario peut passer pour simpliste car les thèmes ne sont pas abordés frontalement (ceci dit, c'est bien le but)

    J'adore tout les personnages et ça m'étais pas arrivé depuis longtemps <3
  • Je suis Shingo (1982)

    Watashi wa Shingo

    Sortie : 1982.

    Manga de Kazuo Umezu

    [Tome 3/6]

    L'attente va être longue.
  • Devilman (1972)

    Debiruman

    Sortie : .

    Manga de Gô Nagai

    [Tome 5/5]
  • Nyanpire, The Gothic World of Nyanpire (2014)

    Nyanpaia

    Sortie : .

    Manga de Yukiusa GLAD

    [Tome 4/?]

    Des vannes qui ne feront rire que les enfants de 5 ans autour d'un propos qui concerne idéalement ceux qui en ont au moins 10 de plus.

    mais j'ai quand même une sorte d'affection pour ce manga parce que ça me rappelle un peu les conneries que je pouvais dessiner à 8 ans.
  • Je voudrais être tué par une lycéenne (2017)

    Joshikousei ni Korosaretai

    Sortie : .

    Manga de Furuya Usamaru

    [Tome 2/2]

    Pas de grande surprise au niveau du scénario, forcément vu le pitch, mais c'est parfaitement exécuté. Les troubles abordés sont traités avec réalisme, pas de délires bidons comme le titre en dessous.
  • Goth (2006)

    Sortie : août 2006.

    Manga de Oiwa Kendi et Otsuichi

    Full branlette edgy avec absolument rien pour soutenir ça. Des propos méprisables et méprisants, aussi. Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se respecte et on évite d'en faire le sujet principal de son œuvre.

    Ce qui est cool avec la postface, c'est qu'elle a enfoncé le clou pour me confirmer que ce n'était ni maladroit ni une erreur ponctuelle de l'auteur

    (En même temps vu le titre et la couverture, je l'ai un peu cherché...)
  • Tue-moi plûtot sous un cerisier (2017)

    Korosareru nara, Isso Sakura no Ki no Shita de

    Sortie : .

    Manga de Hina Sakurada

    Mouaiiiiiiif hein.
  • Tensai Family Company (2006)

    Sortie : juillet 2006.

    Manga de Tomoko Ninomiya

    [Tome 6/6]

    Génial. Drôle, ultra attachant. Pas grand chose à en dire de plus, j'ai repoussé la lecture à plusieurs reprise, absolument pas pressée à l'idée de quitter tout ces personnages, ça a même failli m'arracher une larme.
    Les relations entre les persos prennent une ampleur insoupçonné, même si ça reste du slice of life, mais on évite de tomber dans une simple suite de blagues à base d'exploitation de tropes.

    (Personnage pas si tropesques que ça, Katsuyuki fait un surdoué plus crédible que de nombreux mangas qui essayent d'exploiter cette particularité. Sans parler de sa relation avec sa copine qui donne lieu à des confrontations intelligence mathématique/intelligence artistique, différence traitée de façon crédible avec plein de moments choupi)
  • Seconds (2014)

    Sortie : .

    Comics de Bryan Lee O'Malley

  • Undercurrent (2004)

    Andākarento

    Sortie : septembre 2004.

    Manga de Tetsuya Toyoda

  • Ugly Princess (2014)

    Kengai Princess

    Sortie : 2014.

    Manga de Natsumi Aida

    [Tome 1/7]

    Pas prévu de continuer pour l'instant, rien à lui reprocher mais décidément les shojo c'est pas pour moi
  • Les Liens du sang (2017)

    Chi no Wadachi

    Sortie : .

    Manga de Shūzō Oshimi

    [Tome 1/?]

    Encore une fois, Shuzo Oshimi excelle dans la représentation de la névrose, qui atteint ici le plus haut niveau de malaise de ce qu'il a pu produire.
  • Happiness (2015)

    Hapinesu

    Sortie : .

    Manga de Shūzō Oshimi

    [Tome 6/?]

    Toujours un peu convenu scénaristiquement, toujours aussi sublime graphiquement
  • Springald (2009)

    Kuro Hakubutsukan Springald

    Sortie : décembre 2009.

    Manga de Kazuhiro Fujita

    Un mélange de ton assez sérieux/légèreté étrange et, je trouve, assez inapproprié. On sent clairement que l'auteur est un bien meilleur auteur de shonen. par conséquent, je ne me pencherais pas sur ces autres mangas de la catégorie "Black Museum" mais plutôt sur Moonlight Act, à l'avenir.
  • La musique de Marie (2004)

    Sortie : 2004.

    Manga de Furuya Usamaru

    [Tome 2/2]
  • Dead Dead Demon's Dededede Destruction (2014)

    Deddo Deddo Dēmonzu Dededededesutorakushon

    Sortie : .

    Manga de Inio Asano

    [Tome 6]

    Un propos qui tape partout, à la fois sur tout le monde, à la fois sur personne, d'une justesse saisissante, dans lequel je me retrouve. Un sarcasme ambiant mais qui ne se prend pas au sérieux, qui évite la lourdeur avec brio en s'aidant de son contexte lycéen aux relents moe.

    Je prie très fort pour une conclusion à la hauteur. Un titre qu'on redécouvrira sans doute dans quelques années avec un autre regard, Asano à décidément tout compris.
  • Kasane - La voleuse de visage (2013)

    Sortie : 2013.

    Manga de Daruma Matsuura

    [Tome 1/?]
  • Born To Be On Air ! (2014)

    Nami yo Kiite Kure

    Sortie : 2014.

    Manga de Hiroaki Samura

    [Tome 2/4]
  • Bakemono Recchan (2015)

    Sortie : février 2015.

    Manga de Inio Asano

  • La magie du rangement - illustrée - (2018)

    Sortie : mars 2018.

    Manga de Yuko Uramoto et Marie Kondo

    Je heu... y'a pas grand chose à en dire. je sais pas pourquoi j'ai acheté ça mais je vais essayer de m'y mettre.
  • Voices in the Dark 2 (2006)

    Shin Yami no Koe Kaidan

    Sortie : 2006.

    Manga de Junji Ito

  • Layers of Fear (2017)

    Kyoufu no Juusou

    Sortie : 2017.

    Manga de Junji Ito

  • Gyo (2006)

    Gyo: Ugomeku Bukimi

    Sortie : .

    Manga de Junji Ito

    un peu déçue par la partie finale, trop dans la surenchère à mon goût.
  • Gyo : Enigma of Amigara Fault (2002)

    Enigma of Amigara Fault

    Sortie : 2002.

    Manga de Junji Ito

  • Remina, la planète de l'Enfer (2008)

    Sortie : janvier 2008.

    Manga de Junji Ito

    Clairement celui que j'ai le moins aimé :<
  • Fragments of Horror (2014)

    Ma no Kakera

    Sortie : 2014.

    Manga de Junji Ito

  • 1
  • 2