Mes livres lus en 2021

Avatar Tteokbokki Liste de

7 livres

par Tteokbokki

Pour mémoire des livres lus en 2021

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • La Maison dans laquelle (2009)

    Дом, в котором…

    (France). Roman.

    Livre de Mariam Petrosyan

    Je l'ai enfin fini ! Il m'aura fallu pas moins de quatre mois pour venir à bout de cet énorme pavé ! Difficile d'en faire un résumé, c'est un des livres les plus étranges qu'il m'ait arrivé de lire. Je ne suis pas le genre de lectrice qui apprécie particulièrement qu'on la perde dans un récit, avec des zones d'ombre qui ne sont jamais vraiment éclairées ou si peu. C'est donc un sentiment de frustration qui m'est souvent venu en lisant ce livre, un peu comme Fumeur et ses questions, je n'ai pas compris pendant une bonne moitié du livre où on voulait m'emmener. Et puis, je me suis mise à plus ou moins apprécier les différents personnages du quatrième groupe (Tabaqui, Lord, Sphinx, le Macédonien, l'Aveugle...) à force de suivre leur quotidien et même à m'attacher à certains, qui me servaient de points d'ancrage, et à finir par comprendre deux trois trucs au fur et à mesure des révélations distillées et jamais totalement explicites de l'autrice.
    La Maison est un monde à part, qui a ses propres règles, ses coutumes et ses légendes, où ni l'espace ni le temps n'ont une réelle prise sur leurs habitants, et où les adultes n'ont pas vraiment leur place. Je ne saurais dire si je conseillerais ce livre... c'était plutôt plaisant et intéressant à lire, mais ça ne m'a pas totalement emportée non plus. Donc vraiment, comme je suis un peu restée étrangère à l'histoire, je ne sais pas quoi retirer de cette lecture, en fin de compte... J'ai été souvent perdue et déboussolée, et les rares fois où j'ai eu des révélations ne compensent pas l'impression permanente d'être dans le brouillard quand j'entrais dans la Maison... Une histoire qui de bout en bout sera restée un mystère.
  • Triangle amoureux (ou pas)

    (France). Roman et romance.

    Livre de Marisa Kanter

    Si j'ai mis quatre mois à lire le livre précédent, il ne m'aura fallu que deux petits jours pour terminer celui-là, incapable de le lâcher, si ce n'est de fatigue extrême hier soir ! Voilà un roman young adult qui m'a vraiment bien plu, léger et moderne, à suivre son héroïne qui s'empêtre dans un faux triangle amoureux le jour où elle rencontre son meilleur ami virtuel par hasard dans la vraie vie... Une romance et des amitiés qui ne tombent pas trop dans le cliché, une écriture fluide et comme je le disais une capacité à rendre accro assez rapidement. Bref, parfait pour se détendre sans se prendre la tête !
  • La Papeterie Tsubaki (2016)

    (France). Roman.

    Livre de Ito Ogawa

    J'ai lu quelques romans japonais, mais c'est la première fois que j'accroche vraiment à l'un d'eux. "La Papeterie Tsubaki", c'est l'histoire de Hatoko, alias Poppo, qui, après avoir vécu à l'étranger, reprend la papeterie de sa grand-mère décédée à Kamakura, et renoue par là même avec ses racines.
    Une parenthèse enchanteresse et paisible qui m'a fait voyager au Japon à chaque page et m'a fait découvrir le métier d'écrivain public. A chaque mission qui lui est confiée, Poppo met tout son art au service de ses clients, que l'on découvre au fil des chapitres, et dont les histoires, même les plus éphémères étaient intéressantes et touchantes à suivre. C'est un peu un roman tranche de vie, avec Hatoko qui se construit petit à petit une nouvelle vie dans la ville de son enfance et fait de multiples rencontres enrichissantes.
    J'ai retrouvé dans ce roman ce Japon que j'aime tant et qui me fait rêver, une belle lecture qui m'a donné envie d'y retourner pour de vrai...
    L'autrice ayant écrit d'autres romans, je suis très tentée de les lire aussi :)
  • La Vie invisible d'Addie Larue (2020)

    The Invisible Life of Addie Larue

    (France). Roman, fantasy et fantastique.

    Livre de V. E. Schwab

    La couverture est à tomber, le pitch me branchait, mais en fin de compte, je ressors de ce livre un peu mi-figue mi-raisin. Je n'ai pas particulièrement accroché aux personnages ni à l'histoire, que j'ai trouvée un peu fouillis et sans réel moteur. Je ne dis pas que c'est déplaisant à lire non plus, ça passe le temps, mais je ne suis pas vraiment arrivée à plonger dans l'histoire de cette héroïne qui traverse les siècles. Je suis pas mal restée sur ma faim. Tant pis !
  • Souvenirs de Marnie (1967)

    When Marnie was there

    (France). Roman et jeunesse.

    Livre de Joan G. Robinson

    Je voulais lire ce livre pour plusieurs raisons : parce qu'il avait été adapté par Ghibli et que je n'avais pas encore vu le film d'animation, parce que le livre publié par Monsieur Toussaint Louverture est tout simplement magnifique et enfin parce que l'histoire me bottait bien.
    En fin de compte, je ressors de cette lecture mi-figue mi-raisin. Le début nous fait suivre l'histoire de deux petites filles assez antipathiques (enfin surtout Marnie) pour aller vers une deuxième partie pleine de bons sentiments, parfois peut-être même un peu trop, même si j'ai clairement préféré cette deuxième partie, ainsi que la conclusion, qui était ma foi plutôt satisfaisante, même si peut-être un peu amenée précipitamment et un peu trop facilement à mon goût.
    J'ai vraiment senti très clairement ce passage d'une ambiance à l'autre, et la métamorphose d'Anna. On a l'impression de ne plus forcément suivre la même petite fille. La première partie est dans un quotidien assez morne, mystérieux et solitaire, tandis que le deuxième est pleine de couleurs, de joie de vivre et de découverte.
    Malgré tout, le rythme et l'intrigue étaient suffisamment bons pour faire avancer l'histoire et faire en sorte que ça reste intéressant.
    Voilà, en bref, c'était sympathique mais pas transcendant, je n'ai pas été totalement transportée par ce récit. Tant pis !
  • My Dear F***ing Prince (2019)

    Red, White & Royal Blue

    (États-Unis). Roman, jeunesse, lgbtq+ et version originale.

    Livre de Casey McQuiston

    C'était une lecture sympa, et très dans l'air du temps, avec des questions actuelles posées et plutôt bien traitées, avec bienveillance. Je l'ai trouvé parfois vulgaire, en particulier au début, et puis je me suis habituée au ton. C'était néanmoins très manichéen et très (voire trop) bisounours sur la fin, mais bon dans l'ensemble on arrive à faire abstraction de ses défauts pour se laisser porter par l'histoire et passer un bon moment de lecture.
  • Martin Eden (1909)

    2010 (France). Roman.

    Livre de Jack London

    En cours (pas fini en 2021)