Que regarder chez la S.B. ?

Avatar helldraco Liste de

35 films

par helldraco

Parce que ça me gavait de ne connaitre que les grands classique de la Shaw Brothers.
Parce que je veux étayer ma culture. \o/
Parce que la SB est très riche et il me faut une certaine organisation pour savoir ce que j'ai déjà regardé. :p
Parce que ça servira ptêtre à deux/trois personnes ...
Je vais me la faire comme ça:
-en dessous de 5 ça ne mérite pas de perdre son temps
-5 pour le film ni bon ni mauvais
-6 pour le film sympa qui fait partie de la masse
-7 pour le film que j'aime et que je ne conseille pas
-8 pour le film que j'aime et que je conseille
-9 pour les meilleurs
-10 pour mes chouchoux (et y'aura le kung fu de l’échafaudage évidemment \o/ )
-un petit blabla pour cerner un peu le ressenti
-y'aura sûrement des exceptions
-c'est parti pour plus de 200 films ... \o/

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Lady of Steel (1970)

    Huang jiang nu xia

    1 h 24 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Ho Meng-Hua avec Cheng Pei-Pei, Yueh Hua, Wong Chung-Shun

    Classique film de vengeance, Cheng Pei Pei étant canon ça se regarde avec plaisir.
  • Bande-annonce

    Killers Five (1969)

    Hao xia zhuan

    1 h 21 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Cheng Kang avec Tang Ching, Li Ching, Ku Feng

    Film assez classique qui vaut le détour pour son final rempli d'idées: maintenant je sais (peut être) d'où vient le délire des mangas avec des personnages qui se battent avec un sabre/couteau entre les dents. ^_^
  • Bande-annonce

    Raw Courage (1969)

    Hu dan

    1 h 48 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Lo Wei avec Cheng Pei-Pei, Yueh Hua, Ng Fung (1)

    L'intro fait fort, mais ça reste un film classique qui ne dénote pas vraiment (voire vraiment pas). La ficelle intéressante est la fuite à travers le pays, sans ça ...
  • Bande-annonce

    Le sabreur solitaire (1969)

    Bao biao

    1 h 41 min. Sortie : . Arts martiaux et action.

    Film de Chang Cheh avec David Chiang, Ti Lung, Li Ching

    Assez insupportable, surtout à cause du "héros" (la chouineuse plus exactement) qui passe son temps à la jouer brun mystérieux qui n'a trop des secrets trop lourds à porter gnagnagna je suis tout seul gnagnagna je joue comme un manche et je mérite des baffes ... premier film de la SB dont je ne suis pas allé au bout (1 heure et basta).
  • Bande-annonce

    The Golden Sword (1969)

    Long men jin jian

    1 h 40 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Lo Wei avec Kao Yuen (1), Cheng Pei-Pei, Wang Lai

    Alors lui je ne sais pas si je l'ai aimé, mais il vaut le détour. Les gentils très très gentils ne sont que des hommes, les méchants très très méchants ne sont que des femmes et les méchants défoncent totalement la gueule des gentils, pas de héros pour sauver le monde. A contrario, une petite réflexion à la fin du film sur la vengeance/la rancœur conclut ce qui est un discours intéressant. Une bonne surprise. :D
  • Twelve Deadly Coins (1969)

    Shi er jin qian biao

    1 h 24 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Hsu Tseng-Hung avec Ching Li, Lo Lieh, Tien Feng

    Alors lui j'hésite entre le 8 et le 10.
    8 parce que c'est très classique mais très maitrisé, 10 parce que cette putin de fin qui incarne tout ce que j'aime chez la SB (le drame, l'honneur, un symbole poussé à son paroxysme ...).
    L'histoire est somme toute banale et tu sens d'entrée que ça va mal se finir (Lo Lieh, je suis fan de lui, y'a pas), mais la fin qui porte un message sur la vengeance qui te ronge et fini par polluer et conduire tout l'entourage vers un drame inéluctable ... rhaaa c'est trop beau. :'(
  • The Swordmates (1969)

    Yan niang

    Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Cheung Ying (1) et Poon Fan avec Chin Ping, Chung Wah (1), Wong Chung-Shun

    Reprise d'une idée évoquée dans un film précédent dont j'ai bouffé le nom, les "swordmates" (les âmes sœurs de l'épée en gros) n'est pas stupide comme la première évocation de la dite idée. D'ailleurs le sujet n'est pas les "swordmates" mais une course poursuite pour retrouver/garder une statuette de jade qui contient un secret concernant la sécurité d'un état. J'ai bien aimé, beaucoup de rebondissements, très court, il passe tout seul ce film ... puis les films de la SB qui mettent en avant des personnages féminins qui se battent je suis toujours fan de toute façon. :D
  • Twin Blades of Doom (1969)

    Yin yang dao

    1 h 27 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Doe Ching avec Ling Yun (2), Ching Li, Chen Hung-Lieh

    Quelle belle petite perle ! Je retrouve un peu de "One Armed Swordsman" avec ce héros qui est un putin d'assassin de masse (c'est très léger), qui se fait lapidé (littéralement) et est rejeté, un petit contre pied sur le héros positif qui tue les méchants avec un héros qui ici est un vrai fanatique quand il se bat (ça débite de la bidoche au kilo, et Ling Yun offre un terrible jeu d'acteur pendant les combats), un parfum sur les arts martiaux qui amène/n'amène que la misère et la mort ... nan y'a pas, c'est une tite perle ce film. :D
  • Vengeance Is a Golden Blade (1969)

    Fei yan jin dao

    1 h 38 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Ho Meng-Hua avec Chin Ping, Yueh Hua, Tang Ching (1)

    Complètement con.
  • Bande-annonce

    Brothers Five (1970)

    Wu hu tu long

    1 h 42 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Lo Wei avec Cheng Pei-Pei, Lo Lieh, Chang Yu

    Tout ce que t'aimes chez la SB ! \o/
    Outre le casting qui ressemble à un all star game (y'a même le tout jeune Sammo Hung qui fait une apparition ^^), il y'a la chorégraphie réglée comme du papier à musique, les armes (chakram, fouet, marteau et même bouclier (seulement la deuxième fois que je vois son usage je crois)), l'humour si léger, l'innocence et l'honneur ... et pour couronner le tout c'est du sentaï avant l'heure ! Les 5 héros qui se reconnaissent grâce à un signe sur le poing plus la forme de combat ultime en s'unissant de façon acrobatico-burlesque ... nan, impossible de ne pas y voir une origine/inspiration. XD
    Un excellent moment pour un excellent SB. ^^
  • Bande-annonce

    La Vengeance du tigre (1970)

    Long hu dou

    1 h 30 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Jimmy Wang Yu avec Jimmy Wang Yu, Lo Lieh, Wang Ping (1)

    Un des premiers/le premier film purement "mains nues" (y'a un sabre à un moment, mais tout le film se passe en se collant des poings sur la gueule), très rigolo avec Lo Lieh qui se déguise en japonais avec une sa perruque et des cris stridents. Bien aimé, voir Lo Lieh et le délire du karaté "attention je crie et je casse tout, je suis très méchant" Vs "le kung fu silencieux de la plume et de la main trempée dans les cendres" (oui, c'est le rencontre choc de deux cultures martiales) était marrant, surtout à cause de la perruque qui m'aura fait penser à Nicolas Cage et ses coupes de cheveux improbables. Sans ça, faut quand même noter que pour un des premiers essais à mains nues les choré' tiennent vraiment bien la route ... à voir.
  • Bande-annonce

    The Crimson Charm (1971)

    Xue fu men

    1 h 35 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Wong Fung avec Chang Yu, Ivy Ling Po, Shih Szu

    Sympathique, pas grand chose à en dire. Ivy Ling Po a un bon personnage de "one armed swordwoman" (première fois que ça se fait je crois), James Tin Jun se bat avec un tampon encreur géant (ça c'est sûr que c'est a première fois que ça se fait ^_^ ), une vengeance qui se termine dans un bain de sang ... film classique.

    edit:Ce 6 était un peu dur, ce soir je le remonte en 8.
    Ça fluctue en fonction du temps ... il est vrai qu'il n'apporte rien au genre et est très classique mais l'héroïne manchot qui n'est même pas la plus canon des deux femmes du cast et qui est finalement le personnage qui a tué le plus de monde (à l'écran, en hors champ ça reste un second perso) ça me fait du bien à la tête. ^^
  • The Golden Knight (1970)

    Jin yi da xia

    1 h 34 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Griffin Yueh Feng avec Lily Ho, Kao Yuen, Fan Mei-sheng

    Un gros bordel celui là ... troisième film (je crois) de la SB a utiliser les masques humains (façon scooby doo), cette fois c'est un élément central de l'histoire. Trahison de tout poil, retournement de situation, mon dieu c'était pas lui mais un imposteur ... la lenteur narrative couplée à toutes ces impostures fait qu'au bout d'une heure je ne comprenais plus rien.
    Sans ça c'était sympa, je suis toujours fan des films où l’héroïne est une femme qui se bat. Ici c'est même encore plus rigolo car les deux personnages centraux sont des femmes, qui deviendront copines (voire plus ? Y'avait un parfum de lesbienne qui flottait, et c'était cool: les combattants unis par l'honneur/le devoir c'est pas souvent fait avec uniquement des femmes ^^). La fin est chelou par contre (tout en ralenti ... pourquoi ? o_O ) et le titre (les golden knight) ne reflète qu'un élément de second plan de l'histoire ...
  • Bande-annonce

    Heads for Sale (1970)

    Nu xia mai ren tou

    1 h 26 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Jeong Chang-hwa avec Lisa Chiao Chiao, Chan Leung (1), Wang Hsieh

    Mouais ... Lisa Chiaio Chiao offre une très solide prestation, l'écueil de "la femme combattante mais gourde au dernier degré laissant place au héros mâle qui fait tout" est évité, l'histoire n'est pas trop mal ... mais nan, Chan Leung fout tout en l'air avec son personnage et sa gueule de raie. Son personnage est assez stupide et insupportable (pourquoi l'héroïne peut aimer un trou du cul pareil ? ) et Chan Leung en plus ne fait pas d'effort de jeu, une vraie plaie pour le film.
    En aparté, il y'a une arme très rigolote dans ce film: la roulette à découper la pizza, en format géant et avec une chaine ... toujours pas compris comment une arme pareille peut être utile, mais elle a de la gueule. ^_^
  • The Iron Buddha (1970)

    Tie luo han

    1 h 29 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Yan Jun (1) avec Ling Yun (2), Fang Ying (1), Wong Chung-Shun

    Excellente prestation de Ling Yun ici, il tient le film à lui tout seul. Et il n'en a pas vraiment besoin vu que Wong Chung Chun campe à merveille un véritable fils de pute fini pour adversaire. ^^
    Beaucoup aimé le fait que le héros passe le film à chercher une arme indispensable pour buter l'arme du grand méchant et que, ce faisant, il se fritte contre de la vermine qu'il surclasse avec un certain ... il crâne beaucoup pour tout dire.
    Et pour ne rien gâcher, l'héroïne (un second rôle très discret) ne sera pas celle qu'on croit ... toujours sympa de ne pas tout gâcher avec une amourette à deux francs.
  • The Secret of The Dirk (1970)

    Da luo jian xia

    1 h 17 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Hsu Tseng-Hung avec Ching Li, Chang Yu, Helen Ma Hoi-Lun

    Mouais ... un peu trop convenu ? Un manque d'idées ? Je ne sais pas. L'épée magique est rigolote (vas y que je me dédouble/transforme en double sabre/en ciseau géant/couteau de lancer), le big boss est "étonnant" (avant de comprendre qui c'est bien sûr), beaucoup de personnages féminins mais servent trop de décor, un combat final trop long ...
    Il reste la morale (si il y'en a une) du film: tout ça n'a servi à rien ... un peu comme regarder le film en fait. :/
  • Swordswomen Three (1970)

    Jiang hu san nu xia

    Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Shen Chiang avec Essie Lin Chia, Shen Yi, Lo Lieh

    Vraiment très moyen. J'en attendais sans doute trop, je suis tombé dans le piège des titres débiles qui ne correspondent à rien, mais les trois swordswomen sont un prétexte et ne peuvent être qualifiées d'héroïnes du film, il y'a très peu de combat, Chang Wu a excessivement peu de charisme, la rythmique est très mauvaise (1 heure maitrisée puis trente minutes d'épilogue qui ne vont nulle part) ... bref, j'attendais la fin du calvaire avec impatience. Par contre Lo Lieh, encore lui, offre un très bon jeu ET un méchant carrément réussi. Il tient le film sur ses épaules mais le reste est trop ... plat, dommage.
  • A Taste of Cold Steel (1970)

    Wu lin feng yun

    Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Griffin Yueh Feng avec Chang Yu, Yau Ching (1), Essie Lin Chia

    Tiens tiens: trois filles, une épée magique, Chang Yi ... c'est une variation de three swordswomen ? ^_^
    Bien aimé celui là, les femmes ont plus de places, le rythme est plus maitrisé, Chen Hung Lieh est encore un traitre méprisable et Wong Hap (je l'aime bien lui) fait une apparition en gentil. Le final était rigolo, l'apparition du moine taoïste assez équivoque et donne la touche finale du film: pas de vrai héros central, seulement une histoire bien racontée.
  • Les 12 Médaillons d'or (1970)

    Shi er jin pai

    1 h 41 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Cheng Kang avec Yueh Hua, Chin Ping, Ching Miao

    Très sympathique celui là. Une fois n'est pas coutume, le sacrifice de la famille pour le bien de la nation se fera par une fille contre son père (j'ai beaucoup aimé) avec l'aide d'un élève (qui doit donc combattre son maitre) qui est aussi son amoureux. Le gros problème qui fait que je le conseille pas plus que ça: la femme a deux scènes horriblement débiles qui casse toute crédibilité du personnage/intrigue (l'une est absurde, l'autre tape trop dans la surenchère). Dommage, pour un peu c'était un film très intéressant. :/
  • Bande-annonce

    Valley of the Fangs (1970)

    E lang gu

    1 h 30 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Jeong Chang-hwa avec Li Ching (1), Lo Lieh, Chan Leung (1)

    Rien à dire, c'est maitrisé de A jusqu'à Z. Tout ce qui est bon dans la SB et le wuxia est présent: de l'humour, l'amourette sentimentale, le preux chevalier, les traitres, les combats z'épiques, les cabrioles, le démembrement, l’honneur, un peu de chanson et une belle morale pour conclure ... une tite perle en somme. ^^
  • Six Assassins (1971)

    leu ci ke

    1 h 20 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Jeong Chang-hwa avec Ling Yun, Hsia Fan (2), James Nam Gung-fan

    Très solide. Classique histoire de vengeance qui apporte son lot de sacrifices, avec une touche de quiproquo sentimental pour mieux faire briller l'honneur du héros. Final assez costaud, le méchant est quand même bien badass et ne se laissera pas tuer par une pichenette. Pis le coup de l'épée yoyo, c'était quand même bien terrible. D'autant que le yoyo, il était sans fil. ^_^
  • The Oath of Death (1971)

    Wan jian chuan xin

    1 h 35 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Pao Hsueh-li avec Lo Lieh, Tien Feng, Wai Wang

    voir le petit retour
  • Bande-annonce

    Duo Mortel (1971)

    Shuang xia

    1 h 20 min. Sortie : . Drame et arts martiaux.

    Film de Chang Cheh avec David Chiang, Ti Lung, Ku Feng

    Film très mineur, sans scénario, sans valeurs humaines exacerbées où le but est de balancer du cadavre à la pelle sans faire de dialogues ... franchement passable et sans intérêt.

    Entre parenthèses, trois types qui tombent d'un pont, c'est pas des héros, c'est deux cons bornés et un type qui n'a pas de chance. <_<
  • Duel for Gold (1971)

    Huo bing

    1 h 33 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Chu Yuan avec Ivy Ling Po, Wang Ping, Chin Han

    Entre 7 et 8 en fait. Lo Lieh pète toujours la classe, le final n'en fini pas de ne pas finir avec 14 018 rebondissements pour illustrer le thème du film (la fièvre de l'or) et la morale de l'histoire sur l'histoire et les apparences m'a bien fait sourire.

    Ouais, il est à voir celui là moi je dis. Pis les femmes font carrément jeu égal avec les hommes comme bien souvent avec la SB, pourquoi le bouder ? :D
  • The Jade Faced Assassin (1971)

    Yu mian hu

    1 h 45 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Yan Jun (1) avec Lily Ho Li-Li, Kao Yuen (1), Ku Feng

    Scénario extrêmement touffu, une femme en grand méchant imbattable, une héroïne que tout le monde prend pour un mec parce qu'elle attache ses cheveux (ouais, un grand classique), beaucoup de persos importants ... nan, vraiment intéressant à voir pour son histoire celui là. :)
  • Killer Darts (1968)

    Zhui hun biao

    1 h 27 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Ho Meng-Hua avec Chin Ping, Yueh Hua, Cham Siu-Hung

  • The Black Tavern (1972)

    Hei dian

    1 h 23 min. Sortie : . Action et arts martiaux.

    Film de Teddy Yip Wing-Cho avec Shih Szu, Tung Li, Ku Feng

  • The Winged Tiger (1970)

    Cha chi hu

    1 h 33 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Shen Chiang avec Chen Hung-Lieh, Tien Feng, Angela Yu Chien

    Bien aimé. Le traître (d'habitude) Cheng hung Lieh est cette fois le héros ... et c'est un peu un traître aussi en fait. Mais pas vraiment. Mais quand même si. Mais c'est le héros. Ça m'a rappelé Human Lanterns, tout tourne autour d'un objet que tout le monde veut ... et tu sens que ça va ultra mal se finir. Et effectivement, ça se termine dramatiquement: tout le monde ne pense qu'à sa gueule, tout le monde ment, tout le monde se trahit ... chacun pour des raisons raisons diverses et variées. Ça bastonne énormément, ça saigne énormément aussi (le final c'est l’illustration physique de la déchirure mentale dans le "martial world", ça coule de partout) et le final est triste (tout ça pour ce prix là ? Monde de merde ! ). Pas dans les meilleurs (c'est le bordel cette histoire, et ça surenchérit beaucoup sur le sang), mais très bon quand même. (^_^)
  • The Swift Knight (1971)

    Lei ru fung

    1 h 21 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Jeong Chang-hwa avec Lo Lieh, Margaret Hsing Hui, Chin Han (1)

    Je suis super partagé ...
    D'un côté y'a Lo Lied donc forcément c'est excellent. De l'aventure, de l'honneur, du démembrement, une histoire bien écrite où tout se recoupe ... c'est vraiment bon.
    Mais de l'autre la narration est partie en vrille avec l'incorporation de l'humour HK au forceps (ça n'a absolument rien à foutre là) et des flash backs d'une inutilité crasse (attend: tu expliques une situation avec un dialogue d'exposition et tu enchaînes sur un flash back avec un effet visuel rigolo pour re-expliquer un truc qui tient en une phrase ? T'es sérieux ?).

    La fin résume bien le sentiment du film: Lo Lieh a grave la classe, il sacrifie son bonheur pour le bien de la nation et se retire du martial world parce qu'il a trop de sang sur les mains ... et t'as les pieds nickelés en goguette qui lui court après parce que c'est trop lol.

    Une narration bien foireuse ...
  • Vengeance of a Snowgirl (1971)

    Bing tian xia nu

    1 h 57 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Lo Wei avec Li Ching (1), Yueh Hua, Ku Feng

    Partagé.
    Gros film (2 heures de durée, chose très rare), histoire intéressante (une femme va venger la mort se ses parents), dérive sur l'utilité de la vengeance (assez classique) ... et un dérapage assez ubuesque.
    Là où le film partait sur du wu xia normal, le scénariste (même si je sius sûr que c'est la prod' qui a surfé sur une mode de l'époque) déraille avec une scène tirée d'un film de science fiction (basé sur l'exploration de volcan, avec tenue résistante en aluminium) qui suit une scène incohérente où l'héroïne est devenue une tueuse aveugle pour une gamelle de riz et où le héros de vient le vrai héros de l'histoire (ça va parler d'amour véritable) en évitant la mort sans que tu saches comment.

    Ouaip ... en gros, vers la moitié du film ça s'en va sur une autre histoire basée sur une quête pour sauver des jambes paralysées qui fera éclore l'amour vrai au fond d'une cave (doit y'avoir une légende du coin qui sert de terreau pour ce film). C'est dommage, la femme devient chouineuse/niaiseuses vers la fin, la vengeance on s'en balance et finalement peu de personnes meurent. Un mélange de trop de choses pour que ça ressemble à un vrai produit fini. :/
  • 1
  • 2