Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Réjouissances punks

Avatar Khamsou Liste de

72 albums

par Khamsou

Carnet de bord de ma redécouverte de la musique punk et dérivés.

Tri par date d'ajout.
Couverture : Les Rallizes Dénudés

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Écouter

    Badillac (2014)

    Sortie : . Rock, punk, rock garage et lo-fi. 12 morceaux.

    Album de together PANGEA

  • Écouter

    Holding Hands with Jamie (2015)

    Sortie : . 9 morceaux.

    Album de Girl Band

  • Let Them Eat... (1997)

    Sortie : 1997. Rock alternatif, rock et art rock. 12 morceaux.

    Album de The Monorchid

    Du punk arty gueulard un peu cynique, jouissif et bien calibré.
  • Écouter

    Big Ripper (2009)

    Sortie : . 13 morceaux.

    Album de Todd

    Quel plaisir d'écouter un album de noise aussi direct et jouissif ! Il faut dire que le genre est parfois bien plus prétentieux qu'il ne voudrait bien l'admettre, mais ça c'est pas pour les gars de Todd. Tour à tour punk, garage, stoner, toujours psyché, bruitiste et bruyant, Big Ripper vient gentiment te défoncer les tympas et fichtre ça fait du bien.
  • Écouter

    Key Markets (2015)

    Sortie : . 12 morceaux.

    Album de Sleaford Mods

    Sleaford Mods revient par la grande porte, auréolé d'interminables tournées à succès et d'un succès croissant au Royaume-Uni. Dans les faits, pas grand chose ne change : Fearn appuie toujours sur Play et sirote sa bière, tandis que Williamson s'égosille au micro, et allez vous faire foutre. Mais bon, les instrus sont mieux produites, les paroles plus incisives, et franchement c'est formidable. Vivent les Sleaford Mods.
  • Écouter

    Fake Can Be Just as Good (1997)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 8 morceaux.

    Album de Blonde Redhead

    Si on excepte Water, le morceau le plus faible de l'album, on a quelque chose de très solide, puissant, noisy et un poil triste. Il faut dire que Blonde Redhead va se shoegaze-ifier dans les albums à venir, et le changement à venir est déjà perceptible, ne serait-ce qu'avec les parties chantées de Kazu Makino. Un très bon album.
  • Écouter

    The Decline (EP) (1999)

    Sortie : . Rock et punk. 1 morceau.

    EP de NOFX

    Je trouvais ça marrant au début, je me disais que tiens, peut-être qu'un groupe de skate punk arriverait à me coller le sourire aux lèvres. Mais non, en fait ça devient vite usant et répétitif. Pas ce que j'ai écouté de pire dans le genre cela dit.
  • 76-77 (1989)

    Sortie : 1989. 11 morceaux.

    Album de Marie et les Garçons

    Du proto punk lyonnais, au croisement entre le Velvet Underground et the Modern Lovers. C'est pas franchement original, mais rien à faire, je fonds à l'écoute. Les français ont le sens de la mélodie, des paroles mystérieuses, ésotériques... En deux mots comme en mille : ça défonce
  • Reject All American (1996)

    Sortie : . Rock indépendant, rock et punk. 12 morceaux.

    Album de Bikini Kill

    Je savais déjà un peu à quoi m'attendre en me frottant à Bikini Kill, mais étant donné l'importance du groupe dans le mouvement des riot grrrls, je me voyais difficilement passer à côté. Kathleen a une très jolie voix qui se prête bien à l'exercice et ses dynamisent bien le tout. Mais voilà, la partie instrumentale est plutôt ennuyeuse. On reste bien ancré dans un rythme 4/4 sans jamais en sortir, il y a peu de folie, peu d'inventivité. J'imagine que c'était un groupe à découvrir à son époque, et de préférence en concert.
  • Écouter

    Another Music in a Different Kitchen (1978)

    Sortie : . Rock, punk et pop punk. 11 morceaux.

    Album de Buzzcocks

    Another Music in a Different Kitchen est directement ancré dans la continuité de Spiral Scratch et le groupe en profite pour ressortir des trouvailles de l'EP. Forcément en 11 morceaux, on perd un peu de spontanéité mais on aperçoit déjà au le post-punk qui vient influencer leur manière d'écrire les morceaux, notamment sur l'ultime morceau Moving Away from the Pulsebeat. Ça reste un très bon album de punk empreint d'une folle énergie.
  • Écouter

    Spiral Scratch (EP) (1991)

    Sortie : septembre 1991. Rock et punk. 4 morceaux.

    EP de Buzzcocks

    Buzzcocks applique ici un punk de mauvais garçon, simple et efficace, qui devient de plus en plus accrocheur tout au long de l'EP. Boredom est probablement le morceau le plus intéressant et jouissif, et sa transition avec le morceau suivant, Friends of Mine, est un pur bonheur.
  • Écouter

    Q: Are We Not Men? A: We Are Devo! (1978)

    Sortie : juillet 1978. Rock et new wave. 11 morceaux.

    Album de DEVO

    Plus new-wave que vraiment punk, DEVO a pourtant eu une influence considérable sur le mouvement avec ses compositions délirantes et ses expérimentations dans tous les sens. Guitares abrasives, rythmiques délirantes, cris, tout y est.
  • Écouter

    Fear and Desire (2015)

    Sortie : . 10 morceaux.

    Album de Conduct

    Du post-punk somme toute très classique mais franchement jouissif, porté par une production d'excellente facture signée Steve Albini.
  • Écouter

    Cassette (EP) (2014)

    Sortie : . 7 morceaux.

    EP de Viet Cong

    Inventif, débridé, le post-punk de Viet Cong déborde de générosité. Un peu orienté noise, on sent nettement l'influence d'un groupe comme Sonic Youth, mais Viet Cong s'en démarque néanmoins par sa sincérité punk. Un EP qui transpire le bonheur et le talent.
  • Écouter

    STOP JAP (1982)

    Sortie : 1982. Rock et punk. 15 morceaux.

    Album de The Stalin

    Sorti un an avant 虫, cet album de The Stalin est beaucoup plus rentre-dedans et hargneux que son successeur. Relativement court, c'est en tout cas une sacrée mandale.
  • Écouter

    (1998)

    Sortie : . 12 morceaux.

    Album de The Stalin

    The Stalin est un groupe de punk hardcore japonais, qui apparaissait notamment dans le film Burst City de Sogo Ishii. C'est très rentre-dedans, mais relativement intense. Le chanteur s'y donne à plein poumons, et ça fait du bien d'entendre autre chose que de l'anglais, surtout que le japonais se prête bien à l'exercice. Si seul trois morceaux dépassent les trois minutes, le dernier d'entre eux est une énorme pièce de 9 minutes avec une basse grondante à la Public Image Ltd., délicieuse.
  • Écouter

    Adolescents (1981)

    Sortie : mai 1981. Rock, hardcore et punk. 13 morceaux.

    Album de Adolescents

    Violence, urgence, colère, punk jusqu'au bout des riffs, jouissif à chaque seconde.
  • Écouter

    Real Life (1978)

    Sortie : juillet 1978. Rock et new wave. 9 morceaux.

    Album de Magazine

    Post-punk très arty, avec plein d'expérimentations cools, des mélodies qui restent dans la tête. Simplicité punk rime ici avec complexité fascinante. Un melting pot de tout ce qu'il y a de mieux dans la musique à la fin des années 70, mais en plus punk quoi. Par l'ancien chanteur des Buzzcocks.
  • Écouter

    Cut (1979)

    Sortie : septembre 1979. Dub, rock, new wave et punk. 10 morceaux.

    Album de The Slits

    The Slits est un groupe de punk féminin, né des cendres de Flowers of Romance (un des premiers groupes de Johnny Rotten) et de The Castrators. Potes des Clash pour lesquels elles assuraient les premières parties pendant un temps, leur musique mêle justement sonorités punks abrasives et lourdeur reggae... Avec d'ailleurs peut-être plus de ferveur encore ! À noter qu'à l'époque, Ari Up la chanteuse n'avait que 16 ans, et que ça ne l'empêche de crier de toutes ses tripes ! Le groupe était également connu pour ses performances choquantes, par leur accoutrement à l'encontre des normes, leur violence (elles ont notamment attaqué Sore Throat et Throbbing Gristle), ou simplement leur attitude, comme le fait de pisser sur scène. Oh yeah.
  • Écouter

    The Woods (2005)

    Sortie : . Rock, rock alternatif, rock indépendant et rock garage. 14 morceaux.

    Album de Sleater‐Kinney

    Quelle montée en puissance en 8 ans ! Sleater-Kinney est devenu un groupe bien plus imposant, avec des morceaux bien mieux foutus, bien mieux produits, et vraiment jouissifs, coup de cœur !
  • Écouter

    Dig Me Out (1997)

    Sortie : . Rock indépendant et rock. 13 morceaux.

    Album de Sleater‐Kinney

    Bon, techniquement, c'est plus du rock indé m'enfin... C'est bien de la rage qui s'échappe du rock brut de décoffrage des trois dames de Sleater-Kinney, héritières des Riot Grrrls ! Et puis ça fait du bien d'entendre une voix féminine dans cet univers majoritairement squatté par les hommes. Rythmique solide et variée, guitares voguant avec grâce entre pop et punk, c'est top. Je devrais peut-être d'ailleurs faire une sous-liste sur le punk féministe, ça m'intéresse de plus en plus...
  • Écouter

    The Modern Lovers (1976)

    Sortie : août 1976. Rock, rock indépendant et art rock. 9 morceaux.

    Album de The Modern Lovers

    Du proto-punk tout triste, avec des compos efficaces.
  • Écouter

    Early Violence (2006)

    Sortie : . Rock, rock psychédélique et lo-fi. 8 morceaux.

    Album de Psychic Ills

    Du post-punk électronique gris comme la pluie.
  • Écouter

    Odyshape (1981)

    Sortie : 1981. Rock, expérimental, art rock et new wave. 9 morceaux.

    Album de The Raincoats

  • Écouter

    The Raincoats (1979)

    Sortie : 1979. Rock et new wave. 10 morceaux.

    Album de The Raincoats

    Contrairement à la grande majorité de cette liste, The Raincoats est un groupe de post-punk féminin qui transpire la joie, et ça fait du bien.
  • Écouter

    New Day Rising (1985)

    Sortie : janvier 1985. Rock, hardcore, punk et rock alternatif. 15 morceaux.

    Album de Hüsker Dü

    New Day Rising est inégal, mais il reste quand même un bon morceau de punk hardcore lâché dans la nature. Je préfère Zen Arcade.
  • Écouter

    The Modern Dance (1978)

    Sortie : janvier 1978. Rock, new wave et punk. 10 morceaux.

    Album de Pere Ubu

    Du post-punk fou, inventif et imprévisible agrémenté d'un saxophone très free jazz sur certaines pistes.
  • Écouter

    Green Cosmos (EP) (2005)

    Sortie : . Rock, expérimental et rock indépendant. 7 morceaux.

    EP de Deerhoof

    Je ne connaissais pas Deerhoof, et voilà que j'ai envie d'écouter toute leur œuvre maintenant ! Leur musique mélange punk bien agressif, pop noisy et chant en japonais. Le cocktail est détonnant.
  • Écouter

    New Brigade (2011)

    Sortie : . Pop, rock et punk. 12 morceaux.

    Album de Iceage

    Du punk danois extrêmement puissant. J'ai littéralement été soufflé à plusieurs reprises par leur vitesse et leur énergie (Count Me In !!!). C'en est presque épuisant à l'écoute ! En plus, disons-le franchement, c'est plutôt rare un groupe du genre qui sort de son carcan en poussant encore autant les limites de nos jours. Bonne surprise, merci @lucid !
  • Écouter

    Divide and Exit (2014)

    Sortie : . 14 morceaux.

    Album de Sleaford Mods

    Post-punk bien sombre à la production chaloupée et au phrasé savoureux.