Résumons-nous : Satyajit Ray

Avatar Senscritchaiev Liste de

15 films

par Senscritchaiev

Bon, mon Top 25 Réalisateur aurait fait une liste trop longue (car pour entrer dans ce panthéon-là, tous les films comptent !) Le voilà d'est en ouest, en 26 morceaux - de choix !

Kurosawa : http://bit.ly/f2iXp0
Ozu : http://bit.ly/hXaz3c
Imamura : http://bit.ly/eZEFsn
Ichikawa : http://bit.ly/fypG6A
Suzuki : http://bit.ly/hZ2fA8
Koreeda : http://bit.ly/eMSfew
Tsaï Ming-liang : http://bit.ly/i22xeX

Satyajit Ray

Tarkovski : http://bit.ly/haebxT
Eisenstein : http://bit.ly/dHa6RS
Sokurov : http://bit.ly/fnD4yN
Bergman : http://bit.ly/hK9ToU
Fassbinder : http://bit.ly/fg00gy
Godard : http://bit.ly/hsBRKx
Resnais : http://bit.ly/fe8xbF
Tati : http://bit.ly/ietVZ6
Desplechin : http://bit.ly/h1kNQH
Fellini : http://bit.ly/eFzvDU
Bunuel : http://bit.ly/hwm9Ct
Leone : http://bit.ly/gjDJDb
Hitchcock : http://bit.ly/ft6aK4
Welles : http://bit.ly/gFoGBt
Hawks : http://bit.ly/hjnf88
Mankiewicz : http://bit.ly/eJnv5J
Lubitsch : http://bit.ly/g3y833
Kubrick : http://bit.ly/hMjVG2

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • La Déesse (1960)

    Devi

    1 h 33 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Soumitra Chatterjee, Chhabi Biswas, Sharmila Tagore

    Ray se montre dans ce film le maitre absolu de l’épure, on le voit plan après plan, scène après scène réduire son histoire d’une jeune femme transformée en déesse rurale à la simplicité la plus extrême. On est devant un raga visuel, exploration subjuguante d’un thème fait de quelques notes juxtaposées pour qu’en ressorte l’émotion la plus pure. Des visages, des gestes, des regards, des postures traités dans un noir et blanc à couper le souffle, remplacent les mots et la psychologie, et le réalisateur soudain parvient à l’impossible : faire en 1960 un film aussi beau qu’au temps du muet, un film hors temps, un morceau d’éternité.
  • Bande-annonce

    La Complainte du sentier (1955)

    Pather Panchali

    2 h 05 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Subir Banerjee, Chunibala Devi, Runki Banerjee

  • Bande-annonce

    La Grande Ville (1963)

    Mahanagar

    2 h 11 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Anil Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Jaya Bhaduri

  • Trois femmes (1961)

    Teen Kanya

    2 h 58 min. Sortie : . Comédie dramatique et sketches.

    Film de Satyajit Ray avec Anil Chatterjee, Chandana Banerjee, Nripati Chatterjee

    Adaptant trois nouvelles de son cher Tagore, Ray construit un film mosaïque où les récits très différents jouent sur des échos subtils, des répétitions, des variations autour du désir et de l’attachement. Si l’histoire centrale paraît un peu décalée par rapport aux deux autres, flirtant avec la folie et le fantastique, elle est tant liée à la problématique de l’imagination et de la création qu’elle jette sur l’ensemble, nettement naturaliste, une lumière crépusculaire aussi riche qu’inattendue. Au fur et à mesure que se déploie le film, Ray montre toute l’étendue impressionnante de sa palette : sa caméra enregistre comme aucune autre les contradictions humaines, les atermoiements, les surprises, les espoirs, et les orages intérieurs de ses personnages. On en vient à se dire, en captant soudain un regard, un sourire, en entendant tinter des bracelets, en surprenant des larmes qui ont du mal à ne pas couler, que l’art patient de Ray surpasse soudain la matière littéraire qui lui sert d’inspiration. Les mots n’ont plus cours ici, ils sont remplacés par un courant quasi-électrique qui relie les personnages aux spectateurs. Le cinéma comme organisation du frisson.
  • Des jours et des nuits dans la forêt (1970)

    Aranyer Din Ratri

    1 h 55 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Soumitra Chatterjee, Sharmila Tagore, Robi Ghosh

    Le dernier plan du film - une voiture qui s'éloigne, un vieux serviteur qui referme une grille - donnerait presque à penser qu'on vient de passer à côté d'un western. Mais ce presque, ce sentiment d'occasion à portée de la main qu'on finit par laisser filer est un peu le thème de ce film sans thème : si western il y a c'est un western tchekhovien. Pour rester dans l'univers musical, cher à Ray, cette fois on est du côté de l'improvisation, comme si chaque personnage était une corde de sitar, distraitement caressée à tour de rôle. Le film comme fôret : espace sauvage, non défriché, où l'on erre, se perd, sans horizon, mais où bat encore le cœur de la Nature, à nu.
  • Charulata (1964)

    1 h 57 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Satyajit Ray avec Madhabi Mukherjee, Soumitra Chatterjee, Dilip Bose

  • L'Invaincu (1956)

    Aparajito

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Pinaki Sengupta, Kanu Bannerjee, Karuna Bannerjee

    Les malheurs de la famille Ray continuent, mais Satyajit trouve la juste distance pour peindre le quotidien du jeune Apu entre émerveillement et apprentissage. Maitre du naturalisme poétique, il sait doser comme personne la tristesse, la nostalgie et la fougue, le long des chemins chaotiques de la vie.
  • L'Adversaire (1970)

    Pratidwandi

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Dhritiman Chatterjee, Indira Devi, Debraj Roy

    L’adversaire est un film âpre qui n’a jamais peur de son âpreté. Sans concession aucune, Ray creuse les plaies patiemment, comme pour amener le spectateur à se départir de sa superficialité d’être de divertissement, et à entrer peu à peu dans le quotidien de Siddhartha, le héros complexe de cette tranche de vie pris sur le vif. Car comme toujours, la force du réalisateur consiste à mettre en place un puzzle à hauteur d’hommes, d’un naturalisme (et non réalisme) impressionnant. Suivant pendant quelques jours un jeune homme pétri de contradictions dans sa vie de famille et sa recherche désespéré d’emploi, le film parvient à déployer avec très peu de moyens un kaléidoscopes de pensées, de sensations, de peurs, d’aspirations, en une succession de scènes apparemment anodines mais qui finissent par prendre tout leur sens grâce à la séquence finale, la longue attente de candidats à un entretien d'embauche. Vraie sans être vériste, intelligente sans être intellectualisante, l’oeuvre dresse un constat froid, objectif et sans moralisme de la période troublée que traverse l’Inde en cette orée des années 70.
  • L'Expédition (1962)

    Abhijaan

    2 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Soumitra Chatterjee, Waheeda Rehman, Ruma Guha Thakurta

    La vraie expédition du titre, c'est celle du réalisateur en pays humain, trop humain. Tableau minutieux, patient et acéré d'une société cruelle et quelque peu absurde, où chaque individu se cogne à son prochain et à ses aspirations impossibles, le film est comme ce rocher immense, imposant et pourtant à l'équilibre incertain qui surplombe le village comme une menace aveugle.
  • Le Héros (1966)

    Nayak

    2 h. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Uttam Kumar, Sharmila Tagore, Bireswar Sen

  • Le Lâche (1965)

    Kapurush

    1 h 14 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Satyajit Ray avec Soumitra Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Haradhan Bannerjee

  • Les Joueurs d'échecs (1977)

    Shatranj Ke Khilari

    2 h 09 min. Sortie : . Comédie dramatique et historique.

    Film de Satyajit Ray avec Sanjeev Kumar, Saeed Jaffrey, Shabana Azmi

  • Le Salon de musique (1958)

    Jalsaghar

    1 h 40 min. Sortie : . Drame et musique.

    Film de Satyajit Ray avec Chhabi Biswas, Ganda Pada Basu, Kali Sarkar

  • La Ménagerie (1967)

    Chiriyakhana

    2 h 05 min. Sortie : 1967. Policier.

    Film de Satyajit Ray avec Uttam Kumar, Shailen Mukherjee, Sushil Majumdar

    Inattendue comédie policière façon Agatha Christie, avec un inspecteur adepte des déguisements les plus farfelus, et une double intrigue un peu tirée par les cheveux au cœur d'une ferme remplie de personnages peu recommandables. Le tout ressemble bien à un accident de parcours (Satyajit bonne âme, voyant son projet de comédie musicale pour enfant repoussée a accepté à contre-coeur d'aider son assistant à terminer le film tirée d'un roman à succès) mais se laisse néanmoins regarder sans trop de déplaisir.
  • La Maison et le Monde (1985)

    Ghare-Baire

    2 h 20 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Soumitra Chatterjee, Victor Banerjee, Swatilekha Chatterjee