Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Romans Adultes

Avatar cricri92 Liste de

54 livres

par cricri92
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
  • 2
  • La fractale des raviolis (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Pierre Raufast

    C'en est trop. Marc, son mari, l'a encore une fois trompée. Sa femme décide de l'empoisonner avec des raviolis, son plat préféré. Mais à l'instant où l'infidèle s'apprête à ingérer les ravioles tueuses, un souvenir vient interrompre le récit, et c'est une nouvelle intrigue qui commence. Un roman constitué d'histoires gigognes qui se déroulent selon une rigoureuse géométrie variable.

    Mon avis : L'histoire est cruelle et dérangeante mais le style est remarquable et la forme est très originale. Néanmoins, le cynisme de l'auteur n'en fait pas un livre à mettre entre toutes les mains.
  • Sous les couvertures (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de B. Guillot

    La rentrée littéraire inquiète les livres déjà en librairie. Une fois le magasin fermé, ils décident de réagir et essaient de se mettre d'accord sur une stratégie commune. Mais entre les premiers romans, les grands écrivains, les académiciens, etc., les intérêts divergent. L'arrivée d'une nouvelle libraire avec des idées neuves met en émoi tous les ouvrages.

    Mon avis : Libraires et bibliothécaires jubileront en lisant ces lignes. Mais tous les amoureux des livres aussi ! Transposer des intrigues politiques dans un huit clos livresque, l'expérience est osée mais le pari est réussi. Génial !
  • Le Premier (2015)

    Sortie : .

    Livre de Nadia Coste

    Dans ce one shot, Nadia COSTE imagine la genèse du mythe du vampire et du loup-garou qui prend sa source à la fin du Néolithique, vers 2250 avant J.-C. Deux frères Urr (transformé en loup-garou) et Vaïn (métamorphosé en vampire), que tout oppose, s'affrontent dans une lutte fratricide, teinté de vengeance et se poursuivra avec les descendants du premier jusqu'à la fondation de Rome au VIIIème siècle avant J.-C.Nadia COSTE reprend tous les codes liés au genre en les dépoussièrant.Un très bon roman pour jeunes adultes car certaines scènes peuvent choquer.
  • La tyrannie des apparences (2015)

    Sortie : .

    Livre de Valérie Clo

    Dans une société futuriste où la vie dure près de deux siècles, la vieillesse est devenue l'âge d'or tandis que la jeunesse est maudite. Une jeune fille, Thalia, se révolte contre la toute-puissance des plus âgés et refuse de se soumettre à leurs lois.

    Mon avis : petit roman court et percutant dans laquelle notre société actuelle peut se reconnaitre grâce à l'effet miroir inversé (jeunisme actuel).
  • Je t'enverrai des fleurs de Damas (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Frank Andriat

    Ce roman à plusieurs voix raconte l'émoi soulevé par le départ pour la Syrie de deux élèves français sans histoires.
    A travers plusieurs voix, celle de Myriam, l'amie de Wassim, celle de leur professeur de français ou celles d'élèves ou professeurs anonymes, l'auteur essaie de comprendre comment ces jeunes ont pu partir. Un endoctriment subtile, imperceptible qui fait peur.

    Mon avis :Un roman sensible, rempli d'incertitudes, de mal-être, pas de jugement, ni de fin idéale. La parole est donnée à ceux qui restent et doivent subir ces départs et perdre ainsi leur fils, leur ami. Une tranche vie sombre qui résonne fort.
    C'est un récit magnifique, poignant qui ne résoud rien mais qui permet de réfléchir...
  • Jacob, Jacob (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Valérie Zenatti

    Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’'accélération de l'’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

    L'’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.
    Le style particulier (ponctuation fantaisiste) offre au lecteur une proximité avec les protagonistes du récit. En effet, l'écriture d'une traite plonge le lecteur au cœur même des conversations ou des pensées à bâtons rompus, comme s'il était au centre de la pièce où se déroule la scène.
    Le texte est fort et intéressant pour adultes.
  • Hope (2014)

    Sortie : 2014. Jeunesse et roman.

    Livre de Xavier Deutsch

    L’histoire se passe dans le Wyoming, en 1952. Joseph part à la recherche d’une jeune fille, qu’il a surnommée Hope, et dont il ne sait rien, sinon qu’elle l’a littéralement subjugué lorsqu’il a vu une photo d’elle, sur un calendrier, posant à demi nue.

    Mon avis :
    L’intrigue est originale et assez déroutante. Mais il faut se laisser entraîner par l'espoir , la foi du héros et mettre de côté tout esprit rationnel. Et là, la magie opère. La langue de Xavier Deutsch est toujours aussi poétique; les personnages sont tous sympathiques et généreux. Cette quête se révèle donc être une belle histoire, qui nous plonge dans une Amérique des années 50 où le communisme et le racisme noircissent certaines ambiances.
    Par contre je pense qu'il charmera davantage les adultes que les adolescents auxquels il se destine a priori car c'est un roman assez contemplatif que nous propose l'auteur. En effet, il ne se passe pas grand-chose, l'essentiel du roman tourne autour du cheminement intérieur de Joseph.
    Hope n'en demeure pas moins un superbe roman !
  • Trente-six chandelles (2014)

    Sortie : .

    Livre de Marie-Sabine Roger

    Dans la famille de Mortimer, les hommes meurent à 36 ans. Rien n'y fait, c'est presque scientifique. Aussi, lorsque son 36e anniversaire approche, Mortimer a tout préparé et attend la fatalité. Mais rien ne se passe et il doit alors apprendre à vivre réellement.

    Mon avis : original et drôle
  • Fannie et Freddie (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Marcus Malte

    New York. L'escroquerie des subprimes a conduit à la ruine des millions de ménages modestes, dont les parents de Fannie, vieux couple d'ouvriers rêvant d'accéder à la propriété. Fannie, surnommée Minerve par ses collègues parce que son buste pivote tout entier quand on l'interpelle, est en réalité borgne. Elle décide de se rendre à Wall Street, pour tenter de réaliser ses rêves.

    Mon avis : 2 nouvelles sociales sur fonds "économico-boursier" bien écrites et "sur-prenantes"
  • Adamas, maître du jeu (Cosplay) (2016)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Laurent Ladouari

    Cosplay c'est, le nom du jeu virtuel auquel Adamas, le repreneur de la société 1T entend faire jouer les employés de ladite société en faillite, en guise de plan de redressement ! Adamas , milliardaire cynique et haï de tous est l' initiateur de ce plan. Mais il n'a d'autre ambition que de détruire 1T. Les règles du jeu sont simples : la liberté totale pour qu'éclate la vérité ! Il révélera, sinon la vérité, tous les secrets plus ou moins avouables, plus ou moins bien cachés depuis des années ! Dans ce déferlement de calomnies, de délations et de règlements de comptes libérés, le spectre du fondateur Protéus X parviendra-t-il à étendre sa sagesse sur le groupe et à rétablir la sérénité ?

    Mon avis : "Cosplay" est un OLNI : un objet livresque non identifié.situe son histoire dans un futur indéterminé dont on sait peu de choses si ce n'est que la guerre du Pacifique a rava Cosplay est une véritable mine d'or qui contient une large palette de protagonistes. le premier roman de Laurent Ladouari, a tout du page-turner : une écriture entraînante et allègre, une intrigue originale, avec ce petit quelque chose d'addictif qui fait que l'on enchaîne les pages sans ennui.les 100 premières pages correspondent à la mise en place du décor et la présentation des différents personnages importants de ce roman.
    Après une très bonne accroche, avec des dialogues vivants, un style simple qui donne immédiatement envie de se plonger dans le bouquin, le soufflet retombe très vite en attente du démarrage du jeu (page 100). Quand va-t-il démarrer ce COSPLAY (Costume rôle Play)au sein duquel chacun sera libre de choisir le personnage historique qu'il désire incarner. ? Cosplay est une véritable mine d'or qui contient une large palette de protagonistes . « Cosplay » est atypique .Une histoire à méditer, une suite assuré , quelques bémols. Je pense notamment que certains personnages pèchent vraiment par manque profondeur, ou tombent trop souvent dans la caricature manichéenne. Mais peut-être est-ce là la rançon d'un Cosplay qui pousse à explorer les extrêmes ? Quant à l'état qui est dressé du monde de l'entreprise et de la recherche je le trouve résolument trop simpliste.

    Mais, l'essentiel, ce que je retiens de cette lecture est une histoire addictive, à l'originalité certaine et à l'atmosphère toute particulière qu'il me plaira de retrouver dans d'autres histoires de la série Volution
    La fin est un peu caricaturale (A la Brodway) mais le spectacle n’en reste pas moins eblouissant
  • L'Ombre du pouvoir (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Fabien Cerutti

    Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.
    En ce mois de novembre 1339, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

    Mon avis : très bon roman de fantasy historique abondamment saupoudré de passage de cape et d'épée. Niveau de vocabulaire élevé. Parfaite maîtrise du contexte historique. Tous les ingrédients du coup de coeur.
  • Le fou prend le roi (2015)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Fabien Cerutti

    1340. Alors que la guerre de Cent ans vient de débuter, le Bâtard de Kosigan et ses loups ont pour mission de démêler un complot qui vise le roi de France. Mais son ascendance surnaturelle, habituellement son plus grand atout, se révèle être un handicap. 1899. Entre Lens et Bruges, un descendant du Bâtard enquête sur l'inexplicable disparition des puissances magiques.
    Mon avis : 2ème volume de la série toujours aussi bon.
  • Black-out (2015)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Marc Elsberg

    Roman adulte (Thriller) Très descriptif. Chapitres alternés difficiles à suivre
  • Time opera (2004)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Robert Silverberg

    Regroupe deux célèbres variations de Robert Silverberg sur le thème du temps : "Les déserteurs temporels" (Vous ne supportez plus ce vingt-cinquième siècle surpeuplé et pollué. Vous êtes chômeur de quatorzième classe, la plus basse. Une seule solution, fuyez dans le temps. Grâce à l'invention de Lanoy, devenez un déserteur temporel. Au risque des paradoxes).et "les temps parallèles" (La dernière mode, c'est le tourisme temporel. Visitez la Rome des Césars, le Golgotha le jour de la crucifixion du Christ, les venelles de Constantinople lors du sac de la ville par les Croisés. Mais ne vous écartez pas du chemin qui vous a été tracé, sous peine de disparaître dans un paradoxe temporel).

    Mon avis : Voici 2 des romans les plus jubilatoires de Robert Silverberg, une des plus grandes figures de la science-fiction américaine. Style un peu descriptif et lourd (la traduction ?)
  • Replay (1986)

    Sortie : 1986. Roman.

    Livre de Ken Grimwood

    En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone : "Il nous faut, il nous faut..." Il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. Mais surtout parler. A coeur ouvert. Sur ce, Jeff meurt d'une crise cardiaque. Il se réveille en 1963, à l'âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d'université. Va-t-il connaître le même avenir? Non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain Derby, et ce qu'il en sera d'IBM et d'Apple... De quoi devenir l'homme le plus puissant du monde, jusqu'à... sa deuxième mort, et qu'une troisième, puis une quatrième vie commencent...
  • Coeur de cailloux (2015)

    Sortie : .

    Livre de Cécile Chartre

    Une vieille femme qui s'installe tous les jours sur un banc face à la mer, répond au lycéen, qui l'interroge un jour, qu'elle à 19 ans et attend Théodore, parti en mer.

    Mon avis : intimiste et poétique, très beau roman mélancolique.
  • La maison du docteur Blanche (2001)

    Sortie : 2001. Biographie.

    Livre de Laure Murat

    En 1821, le docteur Esprit Blanche fonde une maison de santé, un asile d’un genre nouveau, établi sur le modèle d’une pension de famille.
    De cette initiative va naître l’une des institutions les plus célèbres d’Europe. Outre l'histoire familiale de la famille Blanche, l'auteur nous invite à une promenade historique où l'on se rend compte de l'évolution des traitements de la folie, des pratiques en rapport avec les lois et les événements politiques.
    Laure Murat nous révèle l'aventure d’un lieu sans équivalent dans l’histoire de la psychiatrie et explore, à partir d’archives inédites, les rapports entre la création et la folie. Car grace aux milliers de lettres échangées entre les médecins, leurs proches, leurs malades et leurs familles, croisées avec les différents registres, cela nous permet de suivre la vie quotidienne de la maison de santé qui a accueilli les plus grandes personnalités de son temps : Alfred de Vigny, Hector Berlioz, Eugène Delacroix, Alexandre Dumas, Théophile Gautier, Edouard Manet, Auguste Renoir, Edgard Degas, Marie D'Algoult, La comtesse de Castiglione, Gérard de Nerval, Guy de Maupassant, Jules Vernes et bien d'autres....

    Mon avis : Grace à l'écriture exceptionnelle de Laure Murat, cette biographie fournie se dévore comme un roman d'aventure. Entre anecdotes, missives et explications scientifiques, le lecteur navigue aisément sans jamais se lasser.
  • La clef sous la porte (2015)

    Sortie : .

    Livre de Pascale Gautier

  • L'enfant bleu (2006)

    Sortie : 2006. Roman.

    Livre de Henry Bauchau

    A Paris, dans un hôpital de jour, Véronique, psychanalyste, prend en charge Orion, un jeune adolescent gravement perturbé. Malgré ses difficultés, elle discerne qu'il est doué d'une imagination puissante et entreprend de l'orienter vers le dessin et la sculpture. Les chemins de la création et ceux de la vie quotidienne sont semés d'incertitudes et d'échecs, mais dans ses "dictées d'angoisse", Orion parvient à s'ouvrir à la parole et à mettre en mots ce qui le hante.
  • Le Garçon incassable (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Florence Seyvos

    Dans ce court roman, Florence Seyvos nous raconte deux histoires en parallèle: celle de Henri, demi- frère de la narratrice, au corps et à l'intelligence atrophiés, et celle de Buster Keaton, une des plus grandes "stars" du cinéma muet dont le père, dès l'âge de 5 ans, en avait fait l'élément fort de ses spectacles : une poignée attachée dans le dos, Buster était projeté à travers les salles avec une rare violence. Peu de points communs entre ces deux destins, si ce n'est cette façon d'être en déséquilibre, de chuter sans cesse. le père d'Henri impose à son fils les rééducations les plus pénibles afin d'en faire un enfant "comme les autres" - ce qu'il ne sera jamais -, tandis que le père de Buster Keaton s'est évertué à le rendre différent, à l'abîmer dans son corps et son âme.

    Jamais Florence Seyvos n'explique cet étrange parallèle. A aucun moment, elle n'explicite en quoi ces deux destins se répondent. Et pourtant... Si dans un premier temps, on est abasourdi par cette jeunesse de Keaton, on est très vite happé par les expériences et la personnalité d'Henri. Aucune des deux histoires ne prend le pas sur l'autre. Toutes deux révèlent courage, souffrance et marginalité face aux regards des autres et aux destins qui leur sont imposés. Tous deux sont à l'écart de la "normalité". L'équilibre entre ces deux récits est parfait. Jamais nous ne nous lassons de l'un au profit de l'autre. Chacun s'alimente sans que nous puissions réellement expliciter le pourquoi. La lecture de ce beau texte plein de délicatesse et de pudeur se révèle poignante. Florence Seyvos rend un bel hommage à ces deux petits stoïciens qui résistent à la violence du monde. Un livre étrange, séduisant.
  • Eden, matin, midi et soir (2009)

    Sortie : mars 2009. Théâtre.

    Livre de Chloé Delaume

    « Hier soir, j’ai voté la mort. Je me suis longuement concertée et dedans on était d’accord, toutes d’accord, pour une fois. La mort et qu’on n’en parle plus. »

    Ainsi débute ce texte insolite sur une jeune femme de 27 ans qui se réveille de sa énième tentative de suicide et qui analyse la maladie de la mort dont elle est victime : l'hanatopathie [tanatopati] n. f. – du grec thanatos, la mort, et de pathos, ce dont on souffre. C’est ainsi qu’Adèle a nommé le mal qui la ronge, un mal qui la rend inapte à la vie.

    Durant cinquante minutes, elle explore chaque recoin de sa pathologie. Cinquante minutes, c’est le temps moyen qui sépare deux suicides en France.

    En paragraphes courts, violents, saisissants, drôles, Adèle anticipe la visite du psychiatre (comment sortir de l’hôpital ?), la peine de ses proches, et fait le débriefing de son cas, revenant sur ses symptômes, les détaillant, se questionnant.

    Bref un texte puissant, parfois dérangeant mais jamais misérabiliste.
    Adèle constate : « Le suicide, dans mon cas, n’est qu’une confirmation »... et parvient à le faire admettre au lecteur !

    Ecrit pour la comédienne Anne Steffens, ce monoloque a été mis en scène par Hauke Lanz lors de sa création en 2009 à la Ménagerie de Verre, dans le cadre du Festival Etrange Cargo.

    Une adaptation radiophonique, réalisée par Alexandre Plank l’année suivante, a été diffusée sur France Culture à plusieurs reprises.
  • Le cas Eduard Einstein (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Laurent Seksik

    Il fut Eduard Einstein, jardinier de son hôpital psychiatrique à Zurick.
    Entre fiction et réalité, Laurent Seksik s'attache à reconstituer la tragédie familiale que constitue la schizophrénie du jeune fils d'Albert.
    Par un choix narratif polyphonique, la famille Einstein nous ouvre son intimité:
    Le Père, personnalité immense mais homme ambigu, égoïste quand il s'agit d'affronter les devoirs familiaux,
    La mère, première épouse "courage", abandonnée par un époux volage, à l'existence totalement dévouée à un fils ingérable.
    Et enfin Eduard, entre intelligence et folie, fils en souffrance, fracturé par l'image d'un père absent et par son manque d'amour.
  • Les Mille et Une Vies de Billy Milligan (1981)

    The Minds of Billy Milligan

    Sortie : 1981. Roman.

    Livre de Daniel Keyes

    Quand la police de l’Ohio arrête l’auteur présumé de trois, voire quatre, viols de jeunes femmes, elle pense que l’affaire est entendue : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Son étrange comportement amène ses avocats commis d’office à demander une expertise psychiatrique. Et c’est ainsi que tout commence…
    On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l’on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare. Il est tour à tour Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, Ragen, un Yougoslave brutal d’une force prodigieuse, expert en armes à feu, et bien d’autres. En tout, vingt-quatre personnalités d’âge, de caractère, et même de sexe différents !
  • Les derniers jours de Magliano (2006)

    Sortie : février 2006. Roman.

    Livre de Mario Tobino

  • Je suis à l'est ! (2012)

    Sortie : . Récit.

    Livre de Josef Schovanec

  • Les grandes évasions de Paul Métral (2015)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Serge Revel

    Mon avis : Les premières évasions m’ont bien fait rire. Le personnage est touchant sans être larmoyant (c’est le point fort du roman selon moi). La thématique abordée des anciens dans notre société est intéressante. Sans doute que l’auteur aurait pu faire l’économie d’une évasion quand même. La fin est un peu trop romantique à mon goût.
  • A la table des hommes (2015)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Sylvie Germain

    Alors qu'une bombe éclate au-dessus d'un village, seul un porcelet et une femme font partie des rescapés. Commence alors une errance parmi les bois, rythmée par la recherche de nourriture mais aussi de chaleur et d'une présence amicale. L'histoire devient conte lorsque cet animal devient un jeune homme innocent...que les humains nommeront Abel

    Mon avis : L'écriture de Sylvie Germain est toujours aussi riche et magique mais l'histoire est déroutante. Elle dénonce la haine et la violence des hommes à travers ce jeune homme qui découvre les mots et leur pouvoir au fil de ses rencontres.
    Ce conte revisite la Genèse à partir de la naissance obscure d'un être qui sort par étapes successives de sa condition animale pour atteindre progressivement à la connaissance de lui-même et des autres.
    Magnifique !
  • Les gosses (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Valérie Clo

    Une mère, la quarantaine, divorcée, légèrement dépassée. Et ses trois gosses : deux ados – un garçon qui vient de rater son bac et qui réfléchit au sens de la vie, affalé sur son lit ou sur le canapé ; une fille de 16 ans qui supporte mal sa mère - et une fillette de 9 ans qui pense encore que sa maman est la plus belle des mamans. Et puis un ex-mari, une grand-mère, un lapin, un voisin... Situations désopilantes, moments de crise et fous rires. Le portrait sans fard d'une famille du XXIe siècle.
    Mon avis :Ce roman, court, rythmé et sans prétention, se veut probablement drôle et divertissant. mais j'ai trouvé le tableau un peu trop caricatural à mon goût. J'ai malgré tout souri à quelques passages. Je préfère de loin son style dans "la tyrannie des apparences".
  • La Vérité sur l'affaire Harry Quebert (2012)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Joël Dicker

  • La rue du bout-du-monde (2016)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Hélène Clerc-Murgier

  • 1
  • 2