Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Romans historiques

Avatar cricri92 Liste de

24 livres

par cricri92
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • La nuit des Quintanelles (2014)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Pascale Perrier

    Après la révocation de l'Édit de Nantes par Louis XIV, il ne fait pas bon être protestant en France. Traqués par les Dragons du roi, les protestants n'ont pas le choix : ils doivent se convertir au catholicisme, ou être prêts à mourir. Jeanne et sa famille, de modestes sabotiers d'Ardèche, sont des nouveaux convertis. Mais en secret, malgré le danger, ils continuent de pratiquer leur foi dans les "assemblées du désert", avec d'autres protestants. C'est là que Jeanne tombe amoureuse de Samuel...

    Après une première partie dramatique , Pascal Perrier offre un deuxième temps aux accents de roman policier.L’auteure rend avec naturel cette époque troublée par de véritables guerres civiles, glissant des détails historiques dans une fiction romancée.
    La valeur ajoutée de l'ouvrage réside dans sa postface dans la comparaison proposée au lecteur avec les situations actuelles de certains pays dans le monde…
  • Mon père est parti à la guerre (2014)

    Stay where you are and then leave

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de John Boyne

    28 juillet 1914. Le jour ou la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore ou il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.

    Mon avis : La plume de John Boyne est soignée et permet de conter une histoire différente autour de 14-18. L'auteur semble rendre hommage à tous les oubliés : les anglais d'origine étrangères envoyés dans des camps pour la durée de la guerre, les objecteurs de conscience maltraités par leurs voisins, les soldats revenus de guerre sans handicap physique mais avec des traumatismes psychologiques bien souvent irréversibles…
    Le défi de l'auteur est réussi. Il a su parler de la Première Guerre mondiale autrement, sans tomber dans le mélodrame, mais en conférant à son récit une force incroyable.
  • Au bon beurre (1952)

    Sortie : 1952.

    Livre de Jean Dutourd

    Pendant l'occupation allemande de la France, les Poissonard tiennent une crèmerie Au bon beurre à Paris. Charles-Hubert se livre au marché noir et le couple s'enrichit sur le dos de ses voisins.

    Mon avis : Ce roman publié en 1952 n’a rien perdu de sa fraîcheur. La verve de Dutour est toujours aussi truculente et il peint admirablement l’atmosphère de cette période. Où l’on voit tous les caractères exacerbés par ces évènements (les pro-hitlérien, les collabo, les résistants en actes et en paroles…) parfois de manière humoristique parfois tragique.
  • Dans la nuit blanche et rouge (2012)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Jean-Michel Payet

    Février 1917, à Petrograd, la jeune comtesse de 17 ans Tsvetana Kolipova rêve d'un monde plus juste que la Russie où elle vit, entre famine, mécontentement et la police du tsar. Elle contribue à une revue clandestine dans laquelle une avalanche de révélations vont bientôt balayer ses repères avec les vestiges de l'Empire finissant.
    Bon roman Ado sur fonds de révolution russe, haletant quoiqu’ un peu prévisible
  • Le Maître des Tours de Merle (2005)

    Sortie : mai 2005.

    Livre de Jean-Luc Marcastel

    Louis, 13 ans, et son frère Séverin, 16 ans, les deux fils du seigneur Marfon, mènent la vie dure des jeunes nobles désargentés. L'arrivée de Thierry, marchand ambulant, et l'attaque d'une bête monstrueuse vont faire basculer leur destin. Louis découvre qu'il n'appartient pas à la lignée des Marfon et qu'il doit libérer Occitania, alors sous le joug du vicomte de Marsac.

    Mon avis : Le vocabulaire exceptionnel et les descriptions assez nombreuses en fait un roman Ado. Jean-Luc Marcastel utilise des termes et des tournures de phrases dignes du moyen-âge conférant à l’ensemble du texte un caractère encore plus mystérieux (comme ces contes dont le vocabulaire nous échappe lorsque nous sommes enfants).
  • L'enfant muet sur le muret (2009)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Bernard Gallent

    En Anjou, pendant que Louis XIV donne des fêtes à Versailles, des familles entières vivent dans la rue à cause des famines. Parmi eux, un jeune garçon qui ne parle à personne, dont nul ne sait rien et dont tout le monde se méfie à Saint-Mathurin, au bord de la Loire. Le nouveau curé Jean et sa nièce Nanette devraient prêter attention aux avertissements de Félix. Que cache ce vagabond ?

    Mon avis : Très bon premier roman utilisant du vocabulaire adapté à l’époque sans être complexe.
    Une histoire simple et pleine de bons sentiments qui nous fait passer un très bon moment.
  • Toinette, fleur de pavé (2009)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Alain Bellet

    Dans le Paris de Napoléon III, Antoinette Levasseur, 14 ans, est fleuriste à Belleville. Un jour, elle est violée. Elle se déguise en maçon et se fait embaucher, sous le nom d'Antoine, sur un chantier pour retrouver ses violeurs et se venger. Elle en tue un. L'inspecteur Vincent Marbeuf mène l'enquête. Il est le chef des violeurs et l'amoureux de la Grinche, collègue et amie de Toinette.

    Mon avis : Très bon roman retraçant l’humeur d’une époque : les » pour « et les »contres » les grands travaux entrepris par le baron Hausmann dans Paris.
    Ce petit ouvrage vaut tant par son histoire, parfaitement juste, que pour le petit documentaire sur les grands travaux de Paris de cette époque, en fin d’ouvrage.
  • Les trois vies d'Antoine Anacharsis (2012)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Alex Cousseau

    Il s'appelle Taan. Ou Antoine. Ou Anacharsis. Peu importe. Son histoire commence en 1831, sur une petite île nommée Nosy Boraha, dans les mers du Sud. Il est né avec un mystérieux médaillon autour du cou, contenant le plan du trésor de son ancêtre, le fameux pirate Olivier Levasseur, dit La Buse. A la poursuite de ce trésor, il a fait plusieurs tours du monde, il a vécu des aventures extraordinaires, il a rencontré des personnages étonnants. Il est mort et il est né trois fois. Et aujourd'hui ce sont ses trois vies qu'il nous raconte, pour nous prouver que les trésors existent...

    Dans ce roman pour grands ados, Alex COUSSEAU emporte son lecteur au large pour mener avec son héros une aventure peu ordinaire et dresse un tableau du XIXe siècle en intégrant au récit des documents d'époque, mélangeant ainsi la fiction et la réalité.
    Mais pour les puristes, l'ouvrage propose comme « post scriptum » un petit lexique historique pour faire la part des choses entre fiction et réalité.
    Ce roman est très bien fait, didactique, original et simple d'accès.

    Vous aimerez aussi :
    « La Buse, pirate de l’île de la réunion » /Maryse Lamigeon
    Ecole des loisirs
    « Mary Tempête, le destin d’une femme pirate »/ Alain Surget
    Flammarion
  • Chat noir (Tome 1) (2014)

    Sortie : .

    Livre de Yann Darko

    Un redoutable bandit armé de griffes de métal, Chat noir, sévit dans la cité de Deux-Brumes. Fortune et titres de noblesse sont assurés à celui ou celle qui le capturera. Sasha, un jeune homme de 16 ans, décide de lui tendre un piège. Il compte sur cette récompense pour épouser Phélina, dont il est amoureux. Il demande à son ami, le truculent Cagouille, de l'aider.

    Mon avis : Yann Darko est le pseudonyme d'un auteur de romans noirs pour adultes...
    Il signe ici un très bon roman d’aventure moyenâgeuse pour enfants de 9 à 12 ans, dans un univers à la fois sombre et souriant et dont le dénouement nous laisse une délicieuse envie de suite.

    Vous aimerez :
    « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire »/ Lemony Snicket (13 tomes) chez Nathan
  • Les Enfants du roi (2013)

    The Children of the king

    Sortie : . Roman.

    Livre de Sonya Hartnett

    Au début de la Deuxième Guerre mondiale, Cecily et Jeremy Lockwood sont évacués à la campagne pour échapper aux bombardements qui menacent Londres et trouvent refuge à Heron Hall, le domaine de leur oncle Peregrine. May Bright, jeune évacuée de 10 ans, recueillie au domaine, va bouleverser le quotidien de la famille.

    « Les enfants du roi » est un roman à mi-chemin entre le roman fantastique et le roman historique. Il entremêle avec brio le réalisme cruel de la guerre et le passé sanglant de l'Histoire. De plus, le conte enchâssé apporte une dimension merveilleuse à l'histoire.
    C’est un récit d'apprentissage aussi, qui se déroule tranquillement tout en faisant la part belle à l’évolution psychologique des personnages.
    Admirablement écrit, sous la plume ciselée et délicate de Sonya Hartnett, » Les Enfants du roi » nous tient en haleine jusqu’au bout en faisant monter l’intrigue crescendo jusqu’à la dernière page. Pour enfants de 11 à 13 ans.

    Vous aimerez :
    « Journal d’Anne Frank »
    Livre de poche
    Mon amie Anne Frank / Alison Leslie Gold chez Bayard
    « Un sac de billes » / Joseph Joffo chez Hachette
  • L'infortune de Kitty Grey (2014)

    The disgrace oh Kitty Grey

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Mary Hooper

    Kitty, jeune laitière chez de riches propriétaires terriens, a toujours connu une vie douce et tranquille dans l'Angleterre campagnarde du début du XIXe siècle. Amoureuse de Will, passeur de la rivière, elle songe à se marier dès qu'ils auront assez d'argent. Mais un jour, Will disparaît, laissant derrière lui sa petite sœur, orpheline dont il s'occupait. Kitty, le soupçonnant d'être allé faire fortune à Londres, profite de la première occasion qui lui est donnée pour s'y rendre. et c'est là que ses ennuis commencent.

    Mon avis : Mary Hooper peint admirablement l'Angleterre du XIXe siècle. Ici, la province, lieu rude mais de solidarité et de relative prospérité, s'oppose à la grande ville, espace de pauvreté, de turpitudes, de délation. Sur ce fond historique très solide, deux romances s'entrecroisent pour dédramatiser un peu le reste de l'intrigue.
    On regrette un peu la résolution quelque peu miraculeuse des situations difficiles dans lesquelles se trouvent l'héroïne, ainsi que la fin très rapide du roman. Mais l'écriture fluide et précise de Mary Hopper, comme à son habitude, nous plonge dans l'Histoire avec un plaisir immense.
  • 3 tyrans + 1 boloss = quelle vie ! (2014)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Davide Cali

  • L'espion de Richelieu - échec à la reine, tome 1 (2014)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Claude Merle

    Paris, 1626. Le roi Louis XIII a fait interdire les duels. Pourtant, Ancelin, jeune soldat de vingt ans, se bat contre un noble qui l’a provoqué. Arrêté par les gardes de Richelieu, il s’attend à être exécuté. Mais le cardinal lui propose un marché : il aura la vie sauve s’il devient l’un de ses espions. Pour sa première mission, Ancelin doit déjouer un complot qui menace le roi !

    Mon avis :Dans ce premier tome, le lecteur est littéralement transporté dans la France du XVIIème siècle. L’écriture est nerveuse, rythmée, tout autant que l’action ; elle use le plus souvent de phrases courtes, soulignant le tourbillon dans lequel est plongé Ancelin, Par le biais d’une fiction très bien construite, d’un suspense habilement entretenu et de personnages charismatiques, ce recueil captive et satisfait la curiosité des passionnés d’histoire.
    Très bon roman de cape et d'épée pour les lecteurs de 10 ans et plus. formidable roman de cape et d'épée !
  • Chevaux de foudre (2015)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Aurélie Wellenstein

  • Jacob, Jacob (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Valérie Zenatti

    Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’'accélération de l'’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

    L'’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.
    Le style particulier (ponctuation fantaisiste) offre au lecteur une proximité avec les protagonistes du récit. En effet, l'écriture d'une traite plonge le lecteur au cœur même des conversations ou des pensées à bâtons rompus, comme s'il était au centre de la pièce où se déroule la scène.
    Le texte est fort et intéressant pour adultes.
  • L'Enfant de Schindler (2013)

    The Boy on the Wooden Box

    Sortie : 2013. Biographie.

    Livre de Leon Leyson

    Voilà précisément un livre à portée d'enfant, qui donne, avec des mots simples, une véritable leçon d'histoire en racontant son histoire. Celle d'un petit garçon dont l'existence bascule en 1939, lorsque les nazis commencent à persécuter les juifs avant de les parquer dans le ghetto de Cracovie. Le quotidien des Lejzon rime avec la faim, le froid, la violence, la peur permanente. Puis c'est le camp de Plaszow, régi par le SS Amon Göth, d'une cruauté sans borne.

    C'est le film de Steven Spielberg, en 1993, qui a libéré sa parole : La Liste de Schindler, cette liste sur laquelle le frêle Leib Lejzon - qui américanisera son nom en Leon Leyson - a figuré huit mois durant, en 1944, l'année de ses 15 ans, rejoignant les prisonniers juifs du camp nazi de Plaszow en Pologne réclamés par l'industriel allemand Oskar Schindler (1908-1974), soi-disant pour travailler à son usine de munitions.

    En réalité, Schindler sauvera près de 1 200 juifs d'une mort certaine. Leib, cinquième enfant d'une modeste famille ouvrière du nord-est de la Pologne, exilé aux Etats-Unis en 1949, fut le plus jeune de ces miraculés. Une vie sauve, hors du commun, qu'il raconte dans L'Enfant de Schindler, paru outre-Atlantique peu après son décès, le 12 janvier 2013, à l'âge de 83 ans.

    "La survie n'était plus qu'une question de chance", écrit Leon Leyson. Et sa chance s'appelle Oskar Schindler. Traité de bandit, voire de profiteur de guerre, l'homme se révèle d'une "extraordinaire compassion" et s'entiche du petit Leib - si petit qu'il doit monter sur une caisse de bois retournée pour atteindre les manettes de la machine. Leon Leyson rend un bel hommage à ce bienfaiteur, "personnage complexe et plein de contradictions".

    Simple, sans faux semblants mais sans cruauté gratuite, une extraordinaire histoire
  • L'Ombre du pouvoir (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Fabien Cerutti

    Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.
    En ce mois de novembre 1339, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

    Mon avis : très bon roman de fantasy historique abondamment saupoudré de passage de cape et d'épée. Niveau de vocabulaire élevé. Parfaite maîtrise du contexte historique. Tous les ingrédients du coup de coeur.
  • Le fou prend le roi (2015)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Fabien Cerutti

    1340. Alors que la guerre de Cent ans vient de débuter, le Bâtard de Kosigan et ses loups ont pour mission de démêler un complot qui vise le roi de France. Mais son ascendance surnaturelle, habituellement son plus grand atout, se révèle être un handicap. 1899. Entre Lens et Bruges, un descendant du Bâtard enquête sur l'inexplicable disparition des puissances magiques.
    Mon avis : 2ème volume de la série toujours aussi bon.
  • Belle époque (2013)

    Sortie : novembre 2013. Roman.

    Livre de Elisabeth Ross

    Lorsque Maude Pichon s'enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'exposition universelle de 1889.

    Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : "On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile".

    L'Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? "Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d'emblée plus attirante"

    Etranglée par la misère, Maude postule... Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal.

    Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle "amie" n'est en fait que de location, et l'existence de Maude au sein de l'aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret.

    Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l'épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre..

    Mon avis : ce roman est un magnifique voyage dans le vieux Paris, une histoire hors du temps.L'histoire de Belle époque, librement inspirée d'une nouvelle d'Emile Zola "Les repoussoirs" (proposée en fin d'ouvrage), plutôt méconnue, est belle et glauque à la fois. On découvre avec dégoût la façon dont des humains peuvent traiter d'autres humains, mais également avec délectation grâce au pouvoir d'Elizabeth Ross à nous la rendre aussi prenante.
  • De cape et de mots (2015)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Flore Vesco

    Pour aider sa famille, Serine devient demoiselle de compagnie de la reine. Mais lorsqu'elle réussit à se faire une place à la cour, elle découvre un complot contre le souverain et manque de se faire tuer. Aidée par Léon, un apprenti bourreau, la jeune fille parvient à se faire embaucher comme bouffon du roi et tente, à travers jeux de mots et calembours, de le prévenir de la menace.

    Mon avis : Charades et jeux de mots de dament le pion tout au long de cette aventure rocambolesque.
    Le style est vif et enjoué comme son héroïne.
    Le récit est si prenant que l'on se prend au jeu en tentant de résoudre les énigmes proposées par le fou.
    Très bon premier roman pour les 9-12 ans.
  • Fil de fer (2018)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Martine Pouchain

    Gabrielle, 15 ans, surnommée Fil de fer en raison de sa maigreur, doit quitter son village à cause de la Seconde Guerre mondiale. Durant l'exode, elle rencontre et tombe amoureuse de Gaétan, mais celui-ci a un comportement étrange.

    Mon avis : Petit roman historique un peu plat. Pourtant la thématique était intéressante- l'exode vue de l'intérieur, par une adolescente- mais le style est un peu lent et risque de lasser le lectorat. D'autant qu'à 9-10 ans, l'habitude est davantage une entrée rapide dans les histoires.
  • La demoiselle de Wellington (2017)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Dorothée Piatek

    Avril 1917, les troupes britanniques se préparent à la bataille d'Arras à l'abri d'une carrière de pierre. Un de ces soldats, Dean Kingston relate le froid, la solitude et la peur de cette attente souterraine dans son journal.

    Mon avis : Dans la veine d"Horizon bleu", l'auteur utilise le lien affectif unissant un couple de jeunes mariés pour raconter la guerre au quotidien. Là où "Horizon bleu" nous livre la descente aux enfers d'un poilu sur le front, celui de "La demoiselle de Wellington" garde espoir et est donc un peu moins sombre. Quoiqu'il en soit, la plume de D. Piatek reste puissante et juste pour décrire une période qu'elle connait bien.
    Très bon roman pour les 10-12 ans.
  • Celle qui voulait conduire le tram (2017)

    Sortie : . Roman, jeunesse et roman.

    Livre de Catherine Cuenca

    Résumé :1916 : les hommes sont mobilisés sur le front. À l’arrière, les femmes prennent la relève. Parmi elles, Agnès est embauchée comme conductrice de tramway. Lorsque son mari, Célestin, rentre blessé de la guerre, il supporte mal qu’elle gagne plus que lui. Une fois la paix revenue, Agnès est renvoyée : les hommes doivent retrouver leur place.
    Révoltée par cette injustice, elle s’engage dans le mouvement des suffragettes. C’en est trop pour Célestin.
    Mon avis : Bon petit roman pour les 13-15 ans qui pointe du doigt les problèmes inhérents à tous les retours à "la vie normale" d'après guerres. De plus, la naissance du mouvement des Suffragettes est très simplement évoqué et permet d'en comprendre les racines.
  • 68 année zéro (2018)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Paule Du Bouchet

    En 1968, Maud, lycéenne, s'apprête à passer le bac. A Nanterre et Paris, les étudiants se révoltent contre l'autorité, incarnée par le général de Gaulle. Le Quartier latin est en état de siège. Tandis que des barricades se montent sous ses fenêtres, Maud écoute les Beatles, se passionne pour les discussions qui animent l'appartement de sa mère et rêve de descendre dans la rue.
    Mon avis : : Histoire simple mais les évènements de mai 68 y sont bien décrits. Bon petit roman d'initiation à la période.