Sidney Lumet - Le Justicier

Avatar Docteur_Jivago Liste de

20 films

par Docteur_Jivago

Portrait de Sidney Lumet : http://www.dvdclassik.com/article/sidney-lumet-a-travers-ses-films

Ayant plus de cinquante films à son actif, Sidney Lumet s'est imposé comme l'un des réalisateurs les plus importants de sa génération, signant des œuvres majeures dès les années 1950 et ce jusqu'aux années 2000. Mort il y a peu de temps il aura aussi collaboré avec certains des plus grands acteurs du cinéma américain, de Henry Fonda à Ingrid Bergman en passant par Al Pacino, William Holden ou Faye Dunaway.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    12 hommes en colère (1957)

    12 Angry Men

    1 h 36 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Sidney Lumet avec Henry Fonda, Lee J. Cobb, Ed Begley

    Sidney Lumet nous emmène au cœur d'une affaire judiciaire voyant un homme tenté de convaincre le reste du jury, et il propose une oeuvre particulièrement tendue et sous tension, avec un grand Henry Fonda, très bien entouré en plus, et une maîtrise totale de la caméra, du rythme ou encore de l'écriture.
  • Une espèce de garce (1959)

    That Kind of Woman

    1 h 32 min. Sortie : . Drame, guerre et romance.

    Film de Sidney Lumet avec Sophia Loren, Tab Hunter, Jack Warden

    Déjà adaptée deux fois, cette histoire est plutôt intéressante à la base, surtout que Lumet présente bien le contexte et les personnages mais il peine à donner une véritable dimension et force à son oeuvre. C'est un peu là tout le problème du film, en plus d'être assez prévisible, on ne ressent pas grand chose devant, et l'oeuvre aurait mérité plus de savoureux et piquants dialogues et situations, ce que Lumet peine à créer, n'étant pas non plus aidée par un scénario un peu bancal.

    Après, Lumet bénéficie d'une incroyable Sophia Loren, compensant d'ailleurs l'immense fadeur de Tab Hunter, et qui justifie à elle seule la vision du film, jouant des numéros impeccables et charmants. De plus, les seconds rôles sont aussi plutôt bons, notamment Jack Warden et bien évidemment George Sanders. Finalement, Lumet sait quand même se montrer un minimum efficace, montrant un vrai savoir-faire et rendant la vision de l'oeuvre plutôt sympathique.

    Alors jeune cinéaste, Sidney Lumet peine à vraiment donner une dimension et des sensations à son oeuvre, la rendant décevante malgré un certaine savoir-faire et une belle Sophia Loren pleine de charme et de malice.
  • L'Homme à la peau de serpent (1960)

    The Fugitive Kind

    1 h 59 min. Sortie : . Drame.

    Film de Sidney Lumet avec Marlon Brando, Anna Magnani, Joanne Woodward

    Loin d'être une oeuvre marquante de Sidney Lumet ou Marlon Brando, L'Homme à la Peau de Serpent dégage tout de même un léger sentiment de fascination, avec un comédien magnétique ainsi qu'une certaine maîtrise de la part du metteur en scène de 12 Hommes en Colère.

    Enfin Marlon Brando... il n'y a même plus de mots pour décrire à quel point il impressionne, et comment chacune de ses apparitions en est fascinante, magnétique et d'une rare puissance.
  • Bande-annonce

    La Colline des hommes perdus (1965)

    The Hill

    2 h 03 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Sidney Lumet avec Sean Connery, Harry Andrews, Ian Bannen

    Sidney Lumet signe avec La Colline des Hommes Perdus une oeuvre mémorable et puissante, teintée d'humanisme et surtout touchante, jusqu'à un final particulièrement bien écrit et mis en scène, pour un film fort, intense, dur et emmené par de remarquables comédiens.
  • Bande-annonce

    Point limite (1964)

    Fail-Safe

    1 h 52 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Henry Fonda, Walter Matthau, Dan O'Herlihy

    Réaliste, effrayant, sombre et intelligent, Point Limite permet à Lumet de proposer un point de départ inédit et effrayant pour en faire une oeuvre totalement tendue et remarquable de bout en bout, servie par de grands comédiens et une implacable maîtrise de la mise en scène, jusqu'à nous faire froid dans le dos.
  • Bande-annonce

    Serpico (1973)

    2 h 10 min. Sortie : . Biopic, policier et drame.

    Film de Sidney Lumet avec Al Pacino, John Randolph, Jack Kehoe

    Séances de cinéma (1 salle)
    Existe t-il un flic intègre ? Oui, Serpico. Un grand Al Pacino incarne ce policier et se retrouve au cœur d'une intrigue où la corruption règne, le tout sous la houlette d'un Sidney Lumet magistral, filmant la ville comme personne et faisant de son polar une remarquable et intelligente plongée dans les déboires de l'âme humaine.
  • Bande-annonce

    Le Crime de l'Orient-Express (1974)

    Murder on the Orient Express

    2 h 08 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Albert Finney, Lauren Bacall, Martin Balsam

    Si Lumet ne propose pas un grand film avec Le Crime de l'Orient-Express, il parvient tout de même à proposer une oeuvre charmante, sincère et agréable à suivre, notamment grâce à la reconstitution ainsi qu'à des talentueux comédiens, qui semblent prendre plaisir à être là.
  • Bande-annonce

    Un après-midi de chien (1975)

    Dog Day Afternoon

    2 h 05 min. Sortie : . Drame et gangster.

    Film de Sidney Lumet avec Al Pacino, John Cazale, James Broderick

    Emmené par des excellents Al Pacino et John Cazale, Dog Day Afternoon demeure un modèle du genre, un impressionnant et émouvant huis-clos où Lumet propose intensité, puissance et une ambiance tendue et mystérieuse qui en devient touchante et surtout prenante de bout en bout.
  • Bande-annonce

    Network - Main basse sur la TV (1976)

    Network

    2 h 01 min. Sortie : . Drame.

    Film de Sidney Lumet avec Faye Dunaway, William Holden, Peter Finch

    Surement son film le plus célèbre, Lumet y critique les médias (entres autres) à travers un récit captivant, intelligent, sachant être sous tension dans les moments propices et emmené par d'excellentes interprétations, William Holden et Dunaway en tête.
  • Bande-annonce

    The Wiz (1978)

    2 h 14 min. Sortie : . Comédie et fantastique.

    Film de Sidney Lumet avec Diana Ross, Michael Jackson, Nipsey Russell

    N'ayant déjà guère apprécié la vraie version du Magicien d'Oz, je craignais un peu pour celle-ci, espérant que Sidney Lumet, remplaçant un John Badham viré, allait effacer la guimauve de l'original et trouver en Motown et Harlem son salut.

    Ces derniers produisent d'ailleurs le film, donnant à Diana Ross (qui semble être tout de même beaucoup trop vieille pour son rôle, elle affichait alors 33 ans, et le personnage de Dorothy est censé en avoir 13) et dans une moindre mesure Michael Jackson des rôles importants, mais on se demande tout de même, ce que Sidney Lumet vient foutre dans cette galère. Si cette adaptation d'une pièce à succès n'est pas forcément pire que l'ancienne, elle n'est jamais transcendante, notamment musicalement parlant, et c'est ce qui engendre les plus gros regrets vu le potentiel qu'avait Motown en ce temps-là.

    Aucune chanson ne sort vraiment du lot, aucun passage n'est mémorable, les personnes sont inintéressants pour ne pas dire ridicules pour certains et, en plus d'être bien trop long, The Wiz s'oublie dès que la vision est terminée. Le côté kitsch alourdit parfois le film au lieu de lui donner un charme et Lumet conserve les mêmes défauts un peu guimauves que la version de Fleming. C'est dommage car les décors, la reconstitution et l'ambiance de la culture noire américaine étaient sympa, mais malheureusement il n'y a que ça a sauvé, et c'est bien évidemment insuffisant.

    Si on se demande quand même ce que vient faire Lumet dans cette galère, The Wiz souffre des mêmes défauts que la vision de Fleming et cette histoire n'est jamais réellement mémorable, tout comme les personnages ainsi que l'aspect musical, et c'est bien dommage.
  • Bande-annonce

    Le Prince de New York (1981)

    Prince of the City

    2 h 47 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Sidney Lumet avec Treat Williams, Jerry Orbach, Richard Foronjy

    Cela fait déjà plus de 25 ans que Sidney Lumet s'interroge sur les institutions et la démocratie de son pays, Le Prince de New-York, comme d'autres avant lui, en est un remarquable exemple, et il en ressort une oeuvre aussi riche que passionnante et sujette à de nombreux questionnements et sensations.
  • Bande-annonce

    Le Verdict (1982)

    The Verdict

    2 h 09 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Sidney Lumet avec Paul Newman, Charlotte Rampling, Jack Warden

    Un Paul Newman désabusé et alcoolique, une magnifique et mystérieuse Charlotte Rampling, un Boston sublimé par la caméra de Sidney Lumet, une ambiance nocturne, mélancolique et finalement émouvante ou encore un procès captivant, voilà ce qu'on peut trouver dans Le Verdict, petite pépite dans la filmographie riche et dense de Sidney Lumet.
  • Daniel (1983)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame.

    Film de Sidney Lumet avec Timothy Hutton, Mandy Patinkin, Lindsay Crouse

    Oeuvre trop méconnue dans la carrière de Sidney Lumet, Daniel n'en reste pas moins très bouleversante et particulièrement attachante et intelligente, où le cinéaste revient sur une période sombre de l'histoire américaine à travers un destin brisé, et mettra en avant, avec mélancolie et puissance, la façon dont on peut se relever d'un drame personnel.
  • Bande-annonce

    Les Coulisses du pouvoir (1986)

    Power

    1 h 51 min. Sortie : . Drame.

    Film de Sidney Lumet avec Richard Gere, Julie Christie, Gene Hackman

    Loin d'être une oeuvre majeure de Sidney Lumet, Power se laisse néanmoins agréablement regarder, avec un savoir-faire certain du réalisateur américain, ainsi que d'excellents comédiens qui savent faire oublier les quelques failles que l'on peut lui trouver.
  • Bande-annonce

    Le Lendemain du crime (1986)

    The Morning After

    1 h 43 min. Sortie : . Policier et romance.

    Film de Sidney Lumet avec Jane Fonda, Jeff Bridges, Raúl Juliá

    Si Le Lendemain du Crime n'est pas non plus un film immonde, ça n'en reste pas moins une réelle déception vu les noms impliqués, et c'est assez rare dans le cinéma de Sidney Lumet, alors qu'ici, il peine à vraiment transcender un scénario mal écrit, et peinant à proposer des personnages consistants et une évolution passionnante.
  • Bande-annonce

    À bout de course (1988)

    Running on Empty

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Sidney Lumet avec River Phoenix, Christine Lahti, Judd Hirsch

    A Bout de Course permet à Sidney Lumet d'égratigner à nouveau son pays tout en livrant un récit teinté de liberté, mélancolie et surtout émotion, d'une justesse rare et portée par de remarquables comédiens.
  • Une étrangère parmi nous (1992)

    A Stranger Among Us

    1 h 50 min. Sortie : . Policier, drame et romance.

    Film de Sidney Lumet avec Melanie Griffith, John Pankow, Tracy Pollan

    Si Une étrangère parmi nous n'est pas une oeuvre majeure dans le cinéma de Sidney Lumet, elle n'en reste pas moins agréable à suivre, avec un cinéaste efficace derrière la caméra, une intrigue plutôt bien ficelée et de bons comédiens pour donner vie à tout cela, et en particulier Melanie Griffith.
  • Bande-annonce

    L'Avocat du diable (1993)

    Guilty as Sin

    1 h 47 min. Sortie : . Drame, policier et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Rebecca De Mornay, Don Johnson, Stephen Lang

    On peut regretter que L'Avocat du Diable soit une oeuvre assez impersonnelle, mais elle permet tout de même à Sidney Lumet de retrouver l'univers judiciaire et de mettre en scène assez efficacement une histoire mêlant meurtre, misogynie et relations ambiguës.
  • Gloria (1999)

    1 h 48 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Sharon Stone, Jean-Luke Figueroa, Jeremy Northam

    Succédant à l’époustouflante Gena Rowlands, Sharon Stone, aussi sensuelle peut-elle être, ne parvient pas à faire oublier cette dernière, dans une oeuvre assez similaire à l'originale. Si Sidney Lumet, dont on se demande tout de même ce qui l'a poussé à se retrouver derrière la caméra, se montre tout de même assez efficace, il peine à vraiment créer une atmosphère forte, prenante et intense.
  • Bande-annonce

    7 h 58 ce samedi-là (2007)

    Before the Devil Knows You're Dead

    1 h 57 min. Sortie : . Drame, policier et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Philip Seymour Hoffman, Ethan Hawke, Albert Finney

    Dernière oeuvre de l'immense Sidney Lumet qui lui permet de concluer magnifiquement sa carrière avec un thriller familial glacial, puissant et étouffant, captant pour une dernière fois sa ville de New-York et entraînant peu à peu ses personnages dans une violente descente aux enfers.