Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Sur écoute - 2013

Avatar Yayap Liste de

55 albums

par Yayap

Liste ayant pour but de recenser tout ce que j'ai écouté qui est sorti en 2013, et de les classer par préférence avec un petit commentaire pour l'occasion.

A ajouter :

HBS - In Deep Howl 8/10
Projet solo du bassiste de Soundgarden. Un peu de folk, de country, de rock... Un album très rafraichissant, épuré, mais plein d'idées. Shepherd confirme son statut de compositeur de talent.

Milk Music - Cruise Your Illusion 8/10
Découverte. Du bon rock tendance grungy, un son sale plein de fuzz, ça sent le Dinosaur Jr et le Neil Young à plein nez. Un album simple, compact, et qui va à l'essentiel.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • 1
    Écouter

    AM (2013)

    . Rock indépendant. 12 morceaux.

    Album de Arctic Monkeys

    J'en suis fan depuis leur premier album, mais pour moi, les Arctic Monkeys ont atteint leur sommet avec le début de leur "période américaine" et le fantastique Humbug. Le suivant, Suck It And See, orienté pop ensoleillée, était moins à mon goût, malgré un talent évident pour la composition et les arrangements. Ici, les Monkeys reviennent un peu aux tonalités plus sombres de leur troisième album. Mais AM est plus que ça et marque véritablement une nouvelle étape dans l'évolution du groupe. Leurs influences n'ont jamais été aussi vastes : le rock "à riff" cotoie les influences psychédéliques, pop, ainsi qu'un son et un groove qui rappelle parfois les productions Motown. La section rythmique du groupe est ici au sommet, le bassiste Nick O'Malley apparait de plus en plus comme un élément clé. Pour faire bref, AM est court, comme tous les autres albums des Arctic Monkeys, mais chacun de ses morceaux déborde d'idées, de savoir faire, et simplement de talent. Une confirmation que les ex-boutonneux sont bel et bien l'un des meilleurs groupes de rock actuels.
  • 2
    Écouter

    ...Like Clockwork (2013)

    . Pop rock. 10 morceaux.

    Album de Queens of the Stone Age

    Voilà un album qui était attendu depuis pas mal d'années. Après une arrivée soigneusement préparée par de nombreux teases et vidéos plutôt étranges diffusées par le groupe, Like Clockwork est enfin écoutable. Et non seulement il est excellent, mais il arrive à surprendre tout en donnant exactement ce qu'on peut attendre d'un album des QOTSA. A savoir un enchainement de compositions géniales, à la fois du rock très efficace et brut, et un ensemble de trouvailles, de bizarreries, de sons qui sortent d'on ne sait où ou d'ambiances à la fois mélancoliques et étranges, dignes d'un cirque macabre. L'album alterne entre titres mid-tempo plutôt relevés et balades intrigantes, le tout sans temps mort, sans moment faible et en tissant une cohérence entre des titres pourtant si singuliers. Nettement moins inégal que les deux précédentes productions du groupe, Like Clockwork est le grand retour que l'on espérait et sans doute l'un des albums de l'année.
  • 3
    Écouter

    Tomorrow's Harvest (2013)

    . Musique abstraite, ambient, downtempo, electronique et IDM. 17 morceaux.

    Album de Boards of Canada

    Wow. Boards Of Canada est un groupe fascinant, et ce nouvel album ne fait que le confirmer. Peut-être un poil plus sombre et mélancolique, il réitère le génie du duo pour créer de vrais trips musicaux à chaque morceaux, des pièces qui font planer jusqu'à la stratosphère. Il y a une vraie ambiance, une couleur hivernale, froide mais pourtant apaisante et sereine. Un travail énorme sur les sons, les ambiances, les nappes, les beats, tout est magnifiquement exécuté. Un grand album.
  • 4
    Écouter

    Slow Focus (2013)

    . Musique abstraite, electronique et electro. 7 morceaux.

    Album de Fuck Buttons

    Un album complètement dingue à écouter. J'ai l'impression qu'on est un cran au dessus du précédent, c'est énorme comme chaque morceau part d'un beat obscur pour arriver sur quelque chose de complètement transcendant. J'ai du mal à exprimer à l'aide de mots pourquoi Slow Focus est génial, mais il est génial.
  • 5
    Écouter

    Wolf’s Law (2013)

    . Rock alternatif, rock indépendant et rock. 11 morceaux.

    Album de The Joy Formidable

    L'un des groupes actuels les plus prometteurs continue avec un deuxième album excellent. Très proche de son prédécesseur dans son mélange énergie post-grunge/mélodies pop anglaises/son apocalyptique, Wolf's Law est cependant à la fois plus heavy sur certaines morceaux et plus intimiste sur d'autres, mais le talent, lui est persistent. En attendant un 3e album qui mettra tout le monde sur le cul.
  • 6
    Écouter

    Palms (2013)

    . Rock. 6 morceaux.

    Album de Palms

    Quand je lis "Chino Moreno", forcément je fonce. Ici, un side-project avec des membres d'Isis (que je ne connaissais pas mais qu'il faut absolument que j'écoute), une sorte de rock planant, très electro. Autant vous dire que l'album est énorme, envoutant tout le long de ses six pistes. La voix du chanteur de Deftones domine les ambiances et berce le tout. Un album passionnant, dont se dégage un vrai sentiment d'apaisement.
  • 7
    Écouter

    Hesitation Marks (2013)

    . Rock alternatif, electronique, rock, synthpop et industrielle. 17 morceaux.

    Album de Nine Inch Nails

    Déjà le deuxième album de l'année pour Trent Reznor, mais cette sortie était autrement plus attendue puisque cette fois le musicien choisit de ressusciter Nine Inch Nails, son projet principal qu'on croyait mort et enterré depuis sa "tournée d'adieu". Voici donc enfin le nouveau NIN, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se distingue bien de son prédécesseur. Là ou The Slip était un album plutôt brut, organique, court et direct, Hesitation Marks exploite davantage la veine electro du groupe. Pas de titres rock/metal énervés, pas de balades au piano, mais des morceaux étonnamment posés, dans la veine d'un Year Zero. Reznor joue ici plus que jamais sur les sons, les ambiances, les arrangements, pour créer un album véritablement cohérent. On pensera également à With Teeth, pour le côté plutôt accessible des mélodies, mais c'est loin d'être un reproche, NIN reste ce qu'il est et garde son son propre. D'autant plus que Trent livre quelques morceaux dignes des meilleurs moments de sa carrière : All Time Low et son groove prenant, la magnifique Various Methods of Escape, ou encore In Two. Le tout au sein d'un album sur lequel, à part une Everything quelque peu hors de propos, il n'y a rien à jeter ou vraiment en dessous du reste. Le grand retour est donc réussi : Hesitation Marks est un album passionnant, qui s'enrichit à chaque écoute et s'inscrit parfaitement dans la prestigieuse discographie du groupe.
  • 8

    m b v (2013)

    . Shoegaze, pop et rock. 9 morceaux.

    Album de My Bloody Valentine

    Peu initié à la musique du groupe, je n'ai pas pris part à l'engouement entourant la sortie de cet opus tant attendu. Néanmoins, même pour le profane que je suis, c'est un très bon album, on y retrouve un évident talent de composition et surtout un son bruitiste complètement hallucinant.
  • 9
    Écouter

    The Hutch (2013)

    2013. 11 morceaux.

    Album de Steak Number Eight

    Troisième album et troisième réussite pour la formation sludge/doom/post-metal. Si le groupe ne renonce pas à ses riffs bien lourds et ses ambiances malsaines, il faut noter que ce troisième opus accorde une plus grande part à l'aspect mélodique de ses compositions. Un album très riche.
  • 10
    Écouter

    Whales and Leeches (2013)

    . Heavy metal et stoner rock. 11 morceaux.

    Album de Red Fang

    Les choses évoluent peu avec ce troisième album, mais c'est toujours aussi bon. Red Fang, c'est du stoner très brut, presque caverneux, un son lourd, une rythmique barbare, des riffs incisifs. Whales and Leeches contient peut-être un peu plus de passages lents, doomesques, que sur les précédents disques, mais la puissance est constante. Du bon son bien gras !
  • 11
    Écouter

    Shaking the Habitual (2013)

    . Techno, noise, musique abstraite, dark ambient et electronique. 13 morceaux.

    Album de The Knife

    J'aime beaucoup The Knife et j'avais pas mal hâte de découvrir leur dernière création. Shaking The Habitual est un album étonnant, c'est le moins que l'on puisse dire. Plus de 90 minutes de musique, des beats obscurs, des instrus dissonnantes, voix fantomatiques, des morceaux qui n'en sont pas (tel ce drone de 20 minutes assez surprenant), l'ensemble est bourré d'idées et semble s'être fixé comme objectif de briser les attentes qu'on pouvait en avoir. C'est un album difficile à appréhender, mais absolument passionnant une fois qu'on rentre dedans.
  • 12
    Écouter

    Peace (2013)

    . Stoner rock. 10 morceaux.

    Album de Vista Chino

    Kyuss is back! Malgré les multiples péripéties traversées par John Garcia et sa bande, l'emblématique groupe de stoner nous livre enfin un nouvel album, sous un nouveau nom suite à d'obscurs problèmes de droits. Les années ont passé, mais la musique n'a pas tellement changé : on retrouve les riffs lourds, le son gras mais non dénué de mélodie et d'un feeling blues, la batterie à la fois puissante et subtile de Brant Bjork, ... A noter que le groupe adopte ici une approche moins metal, plus posée, empreinte de psychédélisme et d'un côté très 70's. La voix de Garcia s'est assagie, mais son timbre inimitable demeure. Quant au nouveau guitariste, il remplit parfaitement son rôle, avec un son très proche de son prédécesseur mais une technique plus assumée. Peace est l'album de retour que l'on pouvait espérer : il ressuscite parfaitement le son du désert, et on peine à percevoir un instant de faiblesse sur les 10 morceaux que comporte la galette. Kyuss Lives Again, et on peut espérer que c'est encore pour longtemps.
  • 13
    Écouter

    Venomous Rat Regeneration Vendor (2013)

    . Heavy metal et hard rock. 12 morceaux.

    Album de Rob Zombie

    Probablement l'album le plus badass de l'année, un enchaînement de morceaux indus/metal complètement sauvages, des riffs à headbanger à la pelle, le tout soutenu par une production massive. Un album puissant.
  • 14
    Écouter

    Glow & Behold (2013)

    . Rock indépendant et rock. 11 morceaux.

    Album de Yuck

    Le départ du leader pour former Hebronix était l'occasion pour Yuck de connaître un nouveau départ. Leur deuxième album, s'il reste dans la lignée alternative 90's du précédent, s'en démarque tout de même sur pas mal de points. Exit l'influence de J Mascis, et le côté très dinosaurien, Glow & Behold adopte une ligne directrice beaucoup plus calme et posée, proche du shoegaze My Bloody Valentine, ainsi qu'une utilisation des cuivres qui n'est pas sans rappeler les Beatles. Ce qui est étonnant, c'est qu'avec un tel changement, le groupe reste aussi bon et parvienne à livrer un album sobre, mais terriblement inspiré.
  • 15
    Écouter

    Psychic (2013)

    . Downtempo et electronique. 8 morceaux.

    Album de Darkside

    Encore une belle découverte electro. Ici ce que j'aime, c'est le côté très organique de la musique, la présence de guitares sur la majorité des pistes, le son très pur dans l'ensemble, ça change un peu.
  • 16
    Écouter

    New (2013)

    . Pop, rock et pop rock. 16 morceaux.

    Album de Paul McCartney

    Le pari était plutôt couillu. Qu'un papy comme Paul McCartney tente d'actualiser son son à l'aide de producteurs modernes, ça aurait vite pu puer du cul. Mais c'est oublier le grand atout de Macca : c'est un grand compositeur, il a donné quelques uns des meilleurs airs pop de l'histoire. Il y a un côté intemporel dans sa musique, et c'est sans doute pour ça que New sonne si bien, là où d'autres n'auraient fait que sombrer dans le mauvais goût. L'album, essentiellement pop, est varié, contient tout ce qu'on peut attendre de Paul, mais c'est justement ce son très actuel qui fait son cachet. Les morceaux ne paraissent jamais datés, pourtant ils auraient pu figurer sur Revolver. On entend la fraîcheur d'un groupe des années 2000, pourtant jamais on n'oublie qu'on écoute McCartney. Là où ses collègues de son âge pataugent dans la semoule ou restent sur leurs acquis, Paul reste dans le mouvement, et montre qu'il est toujours aussi pertinent, 50 ans après le premier album des Fab Four.
  • 17
    Écouter

    Amok (2013)

    . Electronique, rock indépendant, rock et IDM. 18 morceaux.

    Album de Atoms for Peace

    Petite déception. Il faut dire que, vu le line-up, j'attendais un truc énorme. Mais après tout, Atoms For Peace est avant tout le groupe live de Yorke, il aurait été naïf de croire que leur album studio serait autre chose qu'un album studio de Yorke. Au menu donc : d'excellents sons et idées sur chaques morceaux, des lignes de basses fleaesques toujours parfaites, mais l'ensemble ne décolle pas assez. Ça permettra au moins de patienter jusqu'au prochain Radiohead.
  • 18
    Écouter

    Aftershock (2013)

    . Heavy metal, hard rock et blues rock. 14 morceaux.

    Album de Motörhead

    Motörhead ne change pas et tant mieux, personne ne leur demande. Aftershock est un album puissant, enchainement de gros sons heavy bien speed, entrecoupés de touches bluesy plus subtiles. Mais ça envoie méchamment tout le long.
  • 19
    Écouter

    The Mouths of Madness (2013)

    . Stoner rock et doom metal. 16 morceaux.

    Album de Orchid

    Le premier album d'Orchid, s'il était bien stoner dans l'âme, tendait à se rapprocher d'un son bien seventies hard rock et psychédélique, comme le pratiquait entre autres Black Sabbath. Ce second opus confirme cette tendance, Orchid est bel et bien un héritier direct du Sab' (comme en témoigne le nom du groupe d'ailleurs). Fortement référencé, The Mouths Of Madness n'en demeure pas moins un album très complet, les gros riffs succédant à des passages nettement plus psyché.
  • 20
    Écouter
  • 21
    Écouter

    The Devil Put Dinosaurs Here (2013)

    . Alternative metal et grunge. 12 morceaux.

    Album de Alice in Chains

    Sans doute l'album que j'attendais le plus cette année. Bon il est clairement en dessous du précédent, sans doute trop peu varié, et le très talentueux William Duvall est trop souvent relégué au rang de simple choriste. Néanmoins, le savoir-faire du guitariste Jerry Cantrell demeure, les compositions sont solides, et le son toujours ultra efficace. Leur moins bon album, mais très bon album quand même.

    (Ah oui et c'est le meilleur titre d'album de l'année, à n'en pas douter)
  • 22
    Écouter

    New Horizon (2013)

    . Rock et hard rock. 13 morceaux.

    Album de The Answer

    Dans la vague des groupes de revival hard rock seventies, The Answer a toujours joué la carte de la sécurité et de l'efficacité. Ça a très bien marché jusqu'ici, mais on pouvait penser que le groupe irlandais saisirait l'occasion du quatrième album pour explorer un peu de nouveaux horizons (même le titre le laissait penser). Finalement, ça n'est pas tellement le cas, mais peu importe, car New Horizon est un rudement bon album. The Answer parvient à moderniser quelque peu ses standards de compositions (riffs plus immédiats, plus bruts) sans toutefois changer la formule. En résulte un album plutôt court, mais maîtrisé sur toute la ligne, très rock et sans temps mort. Non ça ne révolutionnera pas la musique, mais ça fait un bien fou.
  • 23
    Écouter

    Fortress (2013)

    . Rock, rock alternatif et hard rock. 12 morceaux.

    Album de Alter Bridge

    Mark Tremonti et sa bande laissent tomber la relative mollesse d'AB3 pour livrer ce qui est sans aucun doute l'album le plus brutal du groupe. Des gros riffs sur quasiment tous les morceaux (seulement deux ballades, judicieusement placées) mais également certains éléments un peu plus progressifs, notamment sur le premier et le dernier morceau, même si le tout reste dans les standards de composition du groupe, avec des refrains peut-être un peu répétitifs. L'album est plus que jamais porté par Tremonti et sa technique imparable. A côté de ça, la voix de Myles Kennedy fait toujours mouche, et la section rythmique assure le job. Bref, Alter Bridge ne révolutionne toujours rien, mais la progression est claire et ce 4e album est sans doute leur meilleur.
  • 24
    Écouter

    Tranklements (2013)

    . Electronique, ambient, techno et IDM. 16 morceaux.

    Album de The Black Dog

    Découverte. Apparemment pilier de l'IDM, en tout cas c'est de l'electro comme je l'aime, mélange de sons très aériens et atmosphériques et de rythmiques dansantes soutenues.
  • 25
    Écouter

    Hubcap Music (2013)

    . 12 morceaux.

    Album de Seasick Steve

    Seasick Steve est probablement l'un des zicos pour lesquels j'ai le plus de sympathie. Un vieux routard complètement hors du temps qui fait sa musique sans se soucier de rien d'autre. Et ce dernier album n'est pas différent de ce qu'il fait d'habitude : du blues, souvent énergique et plein de bonne humeur, entrecoupé de ballades plus tranquilles. Sauf que c'est toujours aussi bon, réjouissant et pas prise de tête. Un album qui met le sourire aux lèvres de la première à la dernière minute. A noter sur cet opus la présence de John Paul Jones qui apporte la puissance de sa basse (mais aussi d'autres instruments) au cocktail bluesy, ainsi qu'un featuring avec Jack White : l'énorme The Way I Do.
  • 26
    Écouter

    Ultraviolet (2013)

    . Heavy metal. 11 morceaux.

    Album de Kylesa

    Découverte. Un groupe surprenant, du metal peu conventionnel, surtout au niveau du son et de la production fort "punk" (si j'ose dire). Il y a parfois des atmosphères nettement plus aériennes aussi, renforcées par la dualité entre chant masculin et féminin. Album court, efficace, plein d'idées.
  • 27
    Écouter

    Asymmetry (2013)

    . Prog rock, rock et rock alternatif. 27 morceaux.

    Album de Karnivool

    Déjà sur leur opus précédent, ce groupe me rappelait pas mal Tool. Il y a en effet quelques points communs : les constructions rythmiques assez alambiquées, la voix (toutes proportions gardées), la variété dans les atmosphères, ... Heureusement, cela se limite à de l'inspiration et Karnivool garde une identité et un son propre. Asymmetry est dans la lignée de Sound Awake, peut-être un peu plus riche, un très bon album de post-metal, un chouïa long, mais passionnant par moments.
  • 28
    Écouter

    Unreal (2013)

    . 6 morceaux.

    Album de Hebronix

    Daniel Blumberg quitte Yuck et lance son propre projet. Forcément très différent de son précédent groupe, on est ici dans quelque chose de beaucoup plus posé. Des morceaux assez longs, plutôt calmes, gorgés d'influences folk et psychédéliques. Unreal regorge de créativité et s'impose comme une nouvelle preuve du talent de son géniteur.
  • 29
    Écouter

    Vanishing Point (2013)

    . 10 morceaux.

    Album de Mudhoney

    Du bon Mudhoney, crade et jouissif. Pas grand chose à en dire, sinon que ça va plaisir de voir qu'un groupe de cet âge parvienne encore à jouer avec cette désinvolture.
  • 30
    Écouter

    The North Borders (2013)

    . Electronique, soul, downtempo et bass music. 13 morceaux.

    Album de Bonobo

    Moins réussi que l'excellent Black Sands, The North Borders n'en demeure pas moins un album très plaisant. On retrouve ce côté reposant, très pur, et un patchwork sonore assez riche.
  • 1
  • 2