Top 6 des films les plus dérangeants... qu'il faut avoir vus !

Avatar Philopathe Liste de

6 films

par Philopathe

Des oeuvres cinématographiques très dérangeantes (le n°5 étant le plus difficile à regarder...)... Cependant, je les considère comme indispensables !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Alice (1988)

    Neco z Alenky

    1 h 26 min. Sortie : . Animation, aventure et fantasy.

    Film de Jan Švankmajer avec Kristýna Kohoutová

    Des punaises dans des pots de confiture, des clous dans le pain, des morceaux de viande vagabonds, des crânes d'animaux qui marchent tout seuls, une immense langue de grenouille qui mange la vaisselle, de la sciure à la petite cuillère... Et les lèvres d'Alice en gros plan, pour narrer l'action... Des images figées à jamais dans ma mémoire d'enfant. Pour moi, la meilleure adaptation du roman de Lewis Caroll, à voir absolument !
  • 2
    Bande-annonce

    Nouvelle Cuisine (2004)

    Dumplings

    1 h 31 min. Sortie : . Fantastique.

    Film de Fruit Chan avec Miriam Yeung, Tony Leung Ka-Fai, Bai Ling (1)

    Si les bruits de mastication et de déglutition vous font horreur... Il est peu probable que vous appréciez ce film. Avis aux amateurs de bouchées vapeur, voici une nouvelle recette à base de foetus qui devrait vous faire perdre l'appétit...
    Un film intriguant sur la folle quête de la jeunesse éternelle !
  • 3
    Bande-annonce

    La Grande Bouffe (1973)

    La grande abbuffata

    2 h 10 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Philippe Noiret

    Je suis allée voir ce film sans avoir mangé, et j'ai continué à avoir faim jusqu'à à peu près la moitié du film. Il faut dire que les plats engloutis par nos convives sont aussi appétissants que galamment présentés (par Fauchon, s'il vous plaît).
    Mais petit à petit, le spectacle de ce groupe d'amis qui s'empiffre pour trouver la mort commence à mettre très mal à l'aise...Vous ne regarderez plus jamais votre assiette de pâtes de la même manière...
    Point bonus pour la fatale paire de seins en gelée !
  • 4
    Bande-annonce

    L'Empire des sens (1976)

    Ai no korîda

    1 h 45 min. Sortie : . Érotique et drame.

    Film de Nagisa Ôshima avec Eiko Matsuda, Tatsuya Fuji, Aoi Nakajima

    La Grande Bouffe célébrait l'amour démesuré de la nourriture... Chez l'Empire des Sens, c'est du sexe dont il est question.
    Ce film est un jeu constant entre l'érotisme et la mort dans les ébats incessants des deux personnages principaux, qui ne parviennent jamais à être rassasiés...
    Personnellement, je reste très marquée par la scène de dégustation de l'oeuf tout frais pondu... Mais je n'en dis pas plus, pour ne pas gâcher la surprise...
  • 5
    Bande-annonce

    Cannibal Holocaust (1980)

    1 h 35 min. Sortie : . Aventure et Épouvante-horreur.

    Film de Ruggero Deodato avec Robert Kerman, Francesca Ciardi, Perry Pirkanen

    Qui est le sauvage, qui est le civilisé ?
    Un groupe de quatre reporters s'aventure dans la jungle à la rencontre de tribus cannibales... Pour réaliser un documentaire à sensation, ils sont prêts à commettre les pires atrocités, n'hésitant pas à torturer, brûler vifs et violer ceux qu'ils considèrent comme des sauvages primitifs. La vengeance de ces tribus, capturée sur bobines, est à la hauteur des atrocités subies...
    Ce film a créé un véritable scandale à sa sortie. Il est en effet extrêmement réaliste, avec des animaux véritablement mis à mort devant la caméra... Le réalisateur a dû d'ailleurs prouver, lors d'un procès, que son film n'était pas un snuff movie, et que ses acteurs étaient bien en vie...
  • 6

    Salo ou les 120 journées de Sodome (1975)

    Salò o le 120 giornate di Sodoma

    1 h 57 min. Sortie : . Drame, guerre et Épouvante-horreur.

    Film de Pier Paolo Pasolini avec Paolo Bonacelli, Giorgio Cataldi, Umberto Paolo Quintavalle

    Visionner ce film aura été une véritable épreuve. Sadisme, scatophilie, urophilie, torture, humiliation... Sont les vices favoris de nos quatre tortionnaires et de leurs "conteuses", qui, pour réaliser leurs plus cruels fantasmes, ont capturé et séquestré de jeunes adultes...
    Un film très pénible à visionner, inspiré de l'imaginaire du marquis de Sade... Aussi le dernier film de Pasolini.