Cover Films vus en 2024 (avec annotations)

Liste de

663 films

créee il y a 5 mois · modifiée il y a environ 4 heures

Sissi & Moi
5.8

Sissi & Moi (2022)

Sisi & Ich

2 h 12 min. Sortie : 25 octobre 2023 (France). Biopic, Drame, Historique

Film de Frauke Finsterwalder

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

"Sisi & Ich" est le dernier long-métrage en date consacré à Élisabeth d'Autriche avec Frauke Finsterwalder qui propose sa version de l'impératrice à travers sa relation avec la comtesse Irma Sztáray, qui est choisie à la suite d'une série d'épreuves physiques étonnantes... Le début d'une relation ponctuée de hauts et de bas entre une confidente soumise et dévouée, et une maitresse manipulatrice et un peu perverse. Si les deux femmes ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde a bien des niveaux, les meilleurs moments du film sont lorsqu'elles ne font qu'une avec de beaux moments de complicité et de rigolade. Il faut dire qu'elles ont pas mal de choses en commun, elles qui ont longtemps été rabaissées par quelqu'un de leur entourage. L'histoire, qui est composée de petits instants de vie à différents endroits, manque un peu de consistance et d'enjeux. J'ai également trouvé la dernière partie mal amenée alors que cela aurait dû être progressif. Malgré cela, "Sisi & Ich" est pas mal, un film avec une belle cinématographie, des décors et costumes magnifiques, et une parfaite alchimie entre Sandra Hüller et Susanne.

Actual People
6.3

Actual People (2021)

1 h 24 min. Sortie : 7 avril 2023 (France). Drame

Film de Kit Zauhar

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

On utilise le terme de "passage à l'âge adulte" pour tout et rien, mais on peut l'utiliser de manière cohérente pour qualifier ce film qui s'intéresse à la période déroutante qui précède la fin de la scolarité. Alors qu'elle touche au but, Riley se dit "terrifiée" par ce qui l'attend après ça. Elle n'a pas la moindre idée de ce qu'elle fera ensuite, mais elle est plus préoccupée par son nouveau béguin pour un garçon qui ne semble pas partager ses sentiments. À part cet aspect de l'histoire, Kit Zauhar, qui est donc réalisatrice et scénariste en plus de tenir le premier rôle, ne s'inspire pas de sa propre expérience. Elle dit elle-même avoir ajouté des obstacles au parcours de Riley. Il est donc question d'un ex-infidèle ou de tensions avec son colocataire au sein d'un récit qui évoque la peur de l'avenir ou encore la pression parentale. Malgré de bonnes intentions, "Actual People" est un film peu intéressant. Une tranche de vie fade sur une fille pour qui je n'ai pas éprouvé la moindre sympathique.

Eileen
5.8

Eileen (2023)

1 h 37 min. Sortie : 1 décembre 2023 (États-Unis). Drame, Thriller

Film de William Oldroyd

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

« Tu n'as pas assez de douceur dans ta vie ? » Eileen est une jeune femme discrète et très observatrice qui semble vivre des émotions par procuration comme le suggère la scène d'introduction. Lorsque Rebecca, la nouvelle psychiatre de la prison où elle travaille, s'intéresse à elle, c'est tout son monde terne qui s'illumine sauf qu'elle ne se doute pas que ce rapprochement aura des conséquences... Je ne connais pas l'œuvre d'origine d'Ottessa Moshfegh, mais cette adaptation de William Oldroyd a quelque chose de frustrant que ce soit au niveau de cette relation ambiguë pas assez exploitée ou en ce qui concerne ce virage abrupt qui surprend sans satisfaire toutes les attentes avec une conclusion beaucoup trop rapide. Le réalisateur de "Lady Macbeth" peut heureusement compter sur Anne Hathaway et Thomasin McKenzie, qui sont très bien ensemble, mais le développement de l'histoire et des personnages est très frustrant. Au final, c'est pas mal, mais on a la mauvaise impression de regarder la moitié d'un film...

All Dirt Roads Taste Of Salt

All Dirt Roads Taste Of Salt (2023)

1 h 32 min. Sortie : 3 novembre 2023 (États-Unis). Drame

Film de Raven Jackson

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

Pour son premier long-métrage, Raven Jackson nous raconte ou plutôt nous montre la vie de Mack, une jeune femme, à travers une série de souvenirs non chronologiques. Des vignettes joliment filmées qui s'attardent sur des moments de tendresse, d'émotions. Je ne qualifierai pas ce film de contemplatif, il prend plutôt son temps avec de longs regards, de longues étreintes, de longues caresses... Il est question du cycle de la vie, de la mort, de naissance, d'amour, de la relation parent/enfant. Un regard nostalgique sur la famille, sur le temps qui passe avec des scènes tournées au même endroit, mais à des périodes différentes. "All Dirt Roads Taste of Salt" a clairement du charme, mais ça n'a pas fonctionné pour moi. J'ai trouvé ça plus beau qu'intéressant.

Alibi.com 2
5.7

Alibi.com 2 (2023)

1 h 30 min. Sortie : 8 février 2023. Comédie

Film de Philippe Lacheau

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

Après un premier film axé sur le concept des alibis que Philippe Lacheau exploitait parfaitement, le réalisateur français propose une suite qui ne se contente pas de reprendre la formule de ce qui a marché précédemment. Greg a fermé boutique pour l'amour de Flo, mais il ne s'est pas arrêté de mentir pour autant... "Alibi.com 2" est l'une de ces comédies où la situation part dans tous les sens à cause d'un mensonge... Un mensonge en entraîne un autre et plus rien n'est contrôlable. Cette suite est complètement barrée avec des situations déjantées et toujours autant de guests loufoques. Il y a au moins deux grosses séquences totalement surréalistes, mais qui sont hilarantes. Encore une fois, Philippe Lacheau propose une comédie sans prise de tête, folle et amusante qui fait passer un bon moment.

Like & Share

Like & Share (2022)

Like And Share

1 h 52 min. Sortie : 8 décembre 2022 (Indonésie). Drame

Film de Ginatri S. Noer

Fabio R. a mis 7/10.

Annotation :

Lisa et Sarah, deux adolescentes de 17 ans, font des vidéos d'ASMR dans l'espoir d'en tirer quelque chose. Elles sont à un âge où elles ont envie d'explorer certaines choses, ce qui n'est pas toujours facile dans une société pieuse et une famille religieuse. Habituée des drames pour adolescents, Gina S. Noer, dont j'avais vu "Ali & the Queens" et "Dua Garis Biru", propose ici quelque chose de plus mature et de plus riche. Une histoire sur la sexualité, l'éveil sexuel, l'addiction au porno et l'impact des réseaux sociaux sur la vie des jeunes qui sert aussi de critique sur la société puisqu'on nous dit que c'est toujours la vie des filles qui est ruinée... Une vision défaitiste, mais réaliste avec cependant un beau message d'espoir. Sans faire dans le cliché par rapport au pays, je craignais un peu la tournure des événements, car j'ai déjà vu des films où le rôle victime-coupable était inversé, mais la réalisatrice ne déçoit pas à ce niveau-là. "Like & Share" est juste, puissant, difficile, émouvant et porté par deux merveilleuses actrices. En somme, un bon film qui est en plus visuellement superbe.

Side Effects & Risks

Side Effects & Risks (2021)

Risiken & Nebenwirkungen

1 h 28 min. Sortie : 9 juillet 2021 (Autriche). Comédie

Film de Michael Kreihsl

Fabio R. a mis 3/10.

Annotation :

Seriez-vous prêt à donner votre rein à votre partenaire ? Et si c'était l'inverse, autoriseriez-vous votre partenaire à prendre ce risque ? Après avoir appris qu'elle a besoin d'une greffe de rein, Kathrin se tourne logiquement vers son mari qui partage le même groupe sanguin qu'elle, mais sa réaction la surprend... Le début des problèmes et d'une analyse des relations de couple. Adapté de la pièce de théâtre "Die Niere" de Stefan Vogel, le film de Michael Kreihsl peine à s'affranchir des codes de l'œuvre d'origine. Il y a trop de choses inutiles alors que ça aurait dû se limiter à un diner entre amis pour régler les comptes comme dans "Perfetti sconosciuti" par exemple. De plus, ce n'est jamais drôle avec des personnages mal écrits et qui n'ont surtout aucune alchimie ensemble... Pour une comédie, c'est une vraie déception.

Le Cercle des neiges
7.2

Le Cercle des neiges (2023)

La sociedad de la nieve

2 h 23 min. Sortie : 4 janvier 2024 (France). Drame, Historique

Film de J. A. Bayona

Fabio R. a mis 7/10.

Annotation :

« Certains y ont vu une tragédie. D'autres, un miracle. » Trente ans après "Alive" avec Ethan Hawke, qui n'est pas la première ou la seule, mais la plus connue adaptation, c'est au tour de Juan Antonio Bayona de s'attaquer à l'une des plus folles histoires de survie de notre époque à savoir celle des survivants des Andes. Une nouvelle adaptation qui se veut encore plus proche de la réalité et cela commence avec le casting qui est ici bien plus cohérent que dans la version américaine. Proposition de l'Espagne pour la 96e cérémonie des Oscars, le film retrace cette incroyable histoire avec beaucoup de pudeur et un grand respect. Il n'y a pas de voyeurisme morbide malgré ce qu'ils sont forcés de faire et il n'y a pas de tension ou de dispute pour créer de la dramaturgie. Avec les personnages qui portent les véritables noms, il s'agit d'un véritable hommage aux victimes et aux survivants. Une histoire de courage, de résilience et de solidarité pour un film touchant, remarquablement incarné et visuellement impressionnant que ce soit les scènes de catastrophe ou la beauté des paysages naturels.

Toni, en famille
6.8

Toni, en famille (2023)

1 h 36 min. Sortie : 6 septembre 2023. Comédie dramatique

Film de Nathan Ambrosioni

Fabio R. a mis 7/10.

Annotation :

« J'ai le droit d'avoir du temps parce que j'en ai donné à tout le monde, donc s'il en reste un peu pour moi, j'ai le droit de le prendre. » Ancienne vedette d'un télé-crochet, Toni a désormais 42 ans et s'occupe de ses cinq enfants qu'elle élève seule. À une période importante de sa vie avec deux enfants sur le point de quitter le nid, Toni a envie de faire ce qu'elle a envie et plus simplement de répondre aux attentes des autres. Il ne s'agit pas d'une crise de la quarantaine suivie d'une période folle, mais d'une histoire de découverte de soi. Nathan Ambrosioni, que je suis quand même très surpris de retrouver à la tête d'un tel film après ses premiers projets horrifiques à un très jeune âge, dresse le portrait d'une mère courage, d'une femme qui veut enfin devenir qui elle est vraiment. "Toni, en famille" est une comédie dramatique pleine de tendresse sur une famille très attachante. S'il est difficile de développer six personnages à la fois, j'ai beaucoup aimé chacun des membres de cette famille et les différentes interactions. L'alchimie entre eux est parfaite, ce qui donne l'impression d'être le 7e membre de la famille. On regretterait presque que ce ne soit pas une série pour pouvoir développer chaque personnage. En tout cas, ces tranches de vie donnent un film vraiment touchant avec un beau message. En somme, un bon film avec une formidable Camille Cottin.

Red Woods

Red Woods (2021)

1 h 35 min. Sortie : 5 février 2021 (États-Unis). Épouvante-Horreur

Film de Nicholas Danko

Fabio R. a mis 2/10.

Annotation :

Intriguées par une vidéo YouTube qui se termine étrangement, des personnes se rendent dans la forêt du comté de Redstone pour filmer plusieurs maisons abandonnées. Le groupe est composé de deux vidéastes en charge du projet, mais aussi d'urbexeurs ou amateurs de sensations fortes qui ont répondu à l'appel du duo. Au fur et à mesure qu'ils s'enfoncent dans les bois, ils trouvent des choses inquiétantes qui ne les poussent pourtant pas à rebrousser chemin... D'ailleurs, à ce niveau-là, c'est quand même lunaire ce qui se passe. Il y a un type menaçant, un gars qui sort de nulle part, des cadavres en cours de route, mais ils font comme si de rien n'était... "Red Woods" est ce qu'il y a de pire dans un found footage avec une histoire ennuyeuse et incohérente. Nicholas Danko joue sur la paranoïa et les soupçons qui gagnent chaque personnage puisqu'ils ne se connaissent pas, mais cela ne suffit pas à susciter un intérêt. Bref, un film totalement idiot.

The Stranger

The Stranger (2021)

Al Garib

1 h 52 min. Drame

Film de Ameer Fakher Eldin

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

Il est souvent question des conditions de vie à Gaza, mais il y a d'autres situations oubliées comme celle du plateau du Golan qu'Israël occupe militairement depuis la guerre des Six Jours en 1967. C'est là-bas qu'Ameer Fakher Eldin place son histoire entre quelques plans d'un champ de pommiers et la visible fumée des affrontements de la frontière au loin. Adnan est un homme plein de ressentiment et accro à l'alcool qui est revenu là où il est né après avoir quitté Moscou. Un personnage marqué par la vie peu sympathique dont on découvre un peu d'humanité à la suite d'un événement. Il s'agit d'une histoire de rédemption un peu abstraite avec de beaucoup de choses hors champ et métaphoriques comme le lait de la vache teinté de sang ou encore le chien à trois pattes. Proposition de la Palestine pour la 94e cérémonie des Oscars, "Al Garib" est un film bien filmé qui n'a cependant pas suscité grand-chose chez moi.

Sans issue

Sans issue (2021)

Jedini izlaz

1 h 50 min. Sortie : 24 avril 2023 (France). Thriller

Film de Darko Nikolic

Fabio R. a mis 3/10.

Annotation :

Six ans après la mort de son mari dans un incendie dans une boîte de nuit, Ana Kolar reçoit des informations qui lui mettent le doute sur ce qui s'est passé ce soir-là... Au même moment, l'inspecteur expérimenté Dejan Štrbac décide d'enquêter sur le supposé suicide d'un jeune homme qui s'était présenté à la police plus tôt dans la journée... Comme le veut le genre, les deux histoires sont liées avec une intrigue qui nous mène de Belgrade à Split, tout en révélant des secrets de famille et certains traumatismes refoulés. Auteur d'un beau succès au box-office serbe en 2021 puisqu'il a été le deuxième film local le plus vu derrière "Toma", "The Only Way Out" n'est pourtant pas un grand succès sur le plan qualitatif. Une histoire alambiquée qui est ultra chargée avec une dramaturgie exacerbée. Le scénario en lui-même n'est pas très bien ficelé avec beaucoup de choses inutiles qui, une fois mises de côté, laissent place à quelque chose de prévisible. Bref, un film ennuyeux qui se prend pour ce qu'il n'est pas.

Zalava
6.1

Zalava (2021)

1 h 33 min. Sortie : 29 juin 2022 (Iran). Drame, Épouvante-Horreur

Film de Arsalan Amiri

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

Masoud, commandant d'un petit poste avancé de l'armée près du village de Zalava, s'est mis les villageois à dos en raison de leurs superstitions qui les poussent à commettre le pire. La situation ne s'arrange pas lorsqu'ils pensent qu'un ou plusieurs démons sèment la terreur parmi eux et prennent possession d'eux. Masoud ne veut pas se résoudre à les croire, mais la nuit qu'il va passer va peut-être lui faire changer d'avis... "Zalava", c'est l'histoire d'un homme pris entre sa foi et sa frustration face aux superstitions de son entourage. Il ne s'agit pas d'un film d'horreur, mais bien d'un drame qui explore les dérives de certaines croyances sur les gens et sur ce que ça les pousse à faire. Et pour le coup, c'est probablement plus effrayant que n'importe quel démon puisqu'il n'y a rien de pire qu'une foule aveuglée par leur croyance. En ce sens, le film d'Arsalan Amiri est intéressant même s'il est un peu répétitif. Les scènes d'introduction et de conclusion sont bonnes, mais ce qu'il y a entre les deux manque de consistance. J'aurais également aimé que le réalisateur joue davantage sur les deux tableaux pour apporter un peu plus d'ambiguïté à l'histoire. Au final, "Zalava" n'est pas entièrement satisfaisant, mais il est plutôt pas mal.

The Hole in the Fence

The Hole in the Fence (2021)

El hoyo en la cerca

1 h 40 min. Drame

Film de Joaquín Del Paso

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

"El hoyo en la cerca" nous plonge en immersion dans un camp religieux pour enfants riches au Mexique. Enfants des leaders de la société mexicaine, ils sont forcés de subir les mêmes expériences que leurs pères dans ce camp qui a pour but de les transformer en hommes grâce à plusieurs méthodes. Au-delà de ce trou dans le grillage qui entraine certaines choses, Joaquin del Paso explore principalement la masculinité toxique avec des enfants cruels entre eux qui profitent de chaque situation pour se rabaisser entre eux. Une loi du plus fort qui finit par dégénérer. En dépit d'un sujet intéressant, le film manque de personnalité avec un scénario pauvre qui se contente d'enchainer les scènes pour choquer, mais sans grand succès. Par exemple, le mystère autour du trou n'est là que pour générer la peur. Bref, un film moyen qui manque d'une direction claire.

Race for Glory - Audi vs Lancia
5.4

Race for Glory - Audi vs Lancia (2023)

2 Win

1 h 47 min. Sortie : 7 février 2024 (France). Biopic, Drame, Sport

Film de Stefano Mordini

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

« Personne n'achètera une voiture qui perd. » De prototypes à voitures de série, "Race for Glory" se déroule à une époque où une victoire en course peut générer des milliers de ventes. La guerre entre constructeurs fait rage et c'est sur la rivalité entre Audi et Lancia lors du Championnat du monde des rallyes de 1983 que se focalise Stefano Mordini. Un duel déséquilibré tel David contre Goliath avec Cesare Fiorio, directeur sportif de Lancia, qui pour tenter de doubler l'éternel rival doit user d'inventivité et de roublardise. Un point de départ intéressant pour un film qui est juste une version cinématographique incomplète de la fiche Wikipédia de la saison 1983... Que ce soit la rivalité entre constructeurs, les courses, les détails mécaniques et techniques, je crois qu'il n'y a pas un seul aspect de l'histoire qui est abouti. On nous dit dans l'intro que les spectateurs peuvent ressentir la vitesse autant que les pilotes, mais pas à travers à l'écran alors... Les scènes de courses n'offrent ni frisson ni la sensation viscérale de vitesse. Elles se succèdent sans créer un grand intérêt à cause d'enjeux mal développés. Il y a un titre en jeu, mais on ne ressent jamais cet esprit de compétition. Après tout, on nous fait comprendre qu'une défaite n'est pas importante, car ils gagneront la prochaine course à coup sûr... Bref, un film qui ne fait rien pour rendre l'histoire vivante, passionnante et divertissante, ce qui donne quelque chose d'assez décevant.

The Bricklayer
4.1

The Bricklayer (2024)

1 h 50 min. Sortie : 3 janvier 2024 (États-Unis). Action, Thriller

Film de Renny Harlin

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

Adapté du roman de Paul Lindsay publié sous le pseudonyme de Noah Boyd, "The Bricklayer" raconte comment un ancien de la CIA reprend du service pour arrêter une série de meurtres, dont le but est faire croire qu'ils sont perpétrés par la CIA afin de mettre le feu aux poudres en Europe. Un thriller d'action et d'espionnage qui ne brille pas par son scénario avec une intrigue alambiquée et des enjeux peu passionnants. Pour autant, "Renny Harlin ("Die Hard 2", "The Long Kiss Goodnight", etc.) compense une histoire peu engageante par quelques bonnes scènes d'action. Fusillades, combats au corps à corps, courses-poursuites, les séquences s'enchainent et sont pour la plupart réussies et divertissantes avec à leur tête un Aaron Eckhart impliqué et convaincant. "The Bricklayer" aurait probablement eu une vie différente dans les années 90/00 alors qu'il se classe aujourd'hui simplement parmi les DTV un peu ambitieux, mais même si ce n'est pas un grand film et qu'il fait grincer des dents à quelques reprises, c'est un film d'action sympathique et distrayant.

Out of Time

Out of Time (2021)

1 h 32 min. Sortie : 12 février 2021 (États-Unis). Action, Drame, Science-fiction

Film de Matt Handy

Fabio R. a mis 5/10.

Annotation :

Nous sommes en 1951 et un trio d'extraterrestres s'échappe d'un centre de détention à travers un portail temporel et débarque à notre époque où ils projettent de détruire notre monde. L'agent Cooper les suit à travers le portail et fait équipe avec Lisa, une jeune détective, pour les traquer avant qu'ils ne puissent contacter le reste de leur espèce et s'emparer de la planète. Ils ont la capacité de changer de corps, ce qui complique la tâche du duo. "Out of Time" est un film à petit budget qui se défend bien tout en ne se prenant pas au sérieux. L'histoire est sympathique à suivre même s'il y a des longueurs regrettables et surtout le duo fonctionne très bien avec notamment un bon Blake Boyd. Bref, un petit film qui se laisse voir sans problème.

L'effet Veuf
5.6

L'effet Veuf (2024)

Good Grief

1 h 40 min. Sortie : 5 janvier 2024. Comédie, Drame, Romance

Film de Dan Levy

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

« Éviter le chagrin, c'est aussi éviter l'amour. » Après le décès de son mari Oliver, Marc entreprend un travail de deuil alors même qu'il n'a pas encore tous les éléments en main pour analyser sa défunte relation et savoir ce qu'il veut pour la suite. "Good Grief" est un drame sur l'amour, le deuil et le pouvoir réparateur de l'amitié, car même si la tragédie qui frappe Marc est au centre de l'histoire, on suit ces trois amis face à leur propre insécurité émotionnelle. Une histoire douce-amère, sensible et mélancolique qui flirte à certains moments avec le mièvre et le larmoyant. La sincérité de Dan Levy est présente à la fois devant et derrière la caméra et même si son premier film est inégal et un peu superficiel, "Good Grief" est agréable à suivre grâce à un bon casting et quelques jolis moments d'émotion.

Le Gang des Bois du Temple
7.1

Le Gang des Bois du Temple (2022)

1 h 53 min. Sortie : 6 septembre 2023. Policier, Drame

Film de Rabah Ameur-Zaimeche

Fabio R. a mis 5/10.

Annotation :

"Le gang des Bois du Temple" est un film de gangsters et un film de quartier même s'il penche plus vers le second avec la vie dans la cité de plusieurs potes qui préparent un gros coup. Hormis quelques scènes d'action, le film montre le quotidien de ces gens dans un récit sur fond de lutte des classes. Tous les personnages sont des criminels, mais la différence, c'est que les criminels de la classe dominante sont moins souvent amenés à rendre des comptes... Une révolte autour des richesses avec ces braqueurs qui deviennent des Robins des Bois... Ce qu'évoque Rabah Ameur-Zaïmeche avec son film est intéressant, mais il manque quelque chose. C'est parfois trop lent et parfois trop précipité comme vers la fin. Sans glorifier quoi que ce soit, j'ai apprécié l'humanisation de la bande, les rapports entre eux et avec ce militaire à qui ils témoignent sans cesse beaucoup de respect. On est loin du film de banlieue très cliché. Il y a du bon, mais je suis resté sur ma faim.

Sweet Dreams

Sweet Dreams (2023)

1 h 42 min. Sortie : 2023 (Réunion). Drame

Film de Ena Sendijarevic

Fabio R. a mis 5/10.

Annotation :

La mort du propriétaire d'une plantation de sucre plonge une famille néerlandaise dans le chaos. Situé dans les Indes orientales néerlandaises, le film d'Ena Sendijarevic propose un changement de dynamique familial à travers une lutte pour la succession de Jan. Dos au mur, les colons prennent une décision radicale... En dépit d'un premier acte amusant et prometteur, "Sweet Dreams" peine à convaincre, la faute à une histoire sous-développée qui préfère mettre l'accent sur les symboles que sur le concret. La tension accumulée dans la première partie se dissipe au fur et à mesure que le film s'oriente totalement vers la satire absurde avec des scènes ridicules et des éclats de rire sortis de nulle part. "Sweet Dreams" est visuellement irréprochable, la photographie, l'esthétique, les couleurs vives, le cadre, mais l'histoire, qui n'est pas très drôle, ne m'a pas emballé plus que ça en plus de manquer d'enjeux.

The Toll
5.4

The Toll (2021)

1 h 19 min. Sortie : 27 août 2021 (Royaume-Uni). Comédie, Policier, Thriller

Film de Ryan Andrew Hooper

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

Ancien criminel, Brendan se fait depuis discret en travaillant dans un péage isolé au Pays de Galles. Cependant, son passé refait surface à cause d'une ancienne connaissance, ce qui l'oblige à se préparer à l'arrivée de ses ennemis. "The Toll", c'est donc un criminel discret, une policière fouineuse en deuil, des triplées criminelles, des habitants peu bavards, des hommes de main peu futés et des voyous locaux stupides, le tout pour une comédie noire à la structure non linéaire dont les influences sont évidentes. Si l'on sent la volonté de Ryan Andrew Hooper de faire quelque chose de décalé avec un humour pince-sans-rire, je ne peux pas dire que c'est une grande réussite. L'écriture manque encore de subtilité et l'histoire est très moyenne en plus d'être répétitive. Michael Smiley est bon et en phase avec le ton du film, mais l'ensemble est décevant et peu divertissant.

Tentang Rindu

Tentang Rindu (2021)

1 h 15 min. Sortie : 13 février 2021 (Indonésie). Drame, Romance

Film de Dyan Sunu Prastowo

Fabio R. a mis 3/10.

Annotation :

Abandonnée par son père, Rindu accepte à contrecœur l'héritage qu'il lui a laissé à savoir un restaurant qu'elle compte rouvrir pour aider sa mère malade. "Tentang Rindu" est un drame romantique culinaire barbant et dégoulinant de niaiserie et mièvrerie. C'est du "Joséphine, ange gardien" en bien pire. Une petite heure pourtant si pénible avec ces scènes inintéressantes pour trouver la recette du père, le tout saupoudré d'une musique de supermarché particulièrement insupportable. Bref, un film qui à défaut de donner l'eau à la bouche m'a ennuyé pour ne pas dire pire.

Napoléon
5.1

Napoléon (2023)

Napoleon

2 h 38 min. Sortie : 22 novembre 2023. Biopic, Drame, Historique

Film de Ridley Scott

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

« France…armée…Joséphine. » C'est sur ces trois mots qu'aurait prononcés Napoléon avant de mourir que Ridley Scott a construit son film, ni plus ni moins. Sa tendresse pour son pays pour lequel il s'est toujours battu, son amour pour sa femme qui ne lui a pas toujours rendu et sa passion pour la guerre qui l'a emmené aux quatre coins du monde pour mener des batailles extrêmement meurtrières. Lors de ces moments-là, Ridley Scott utilise son savoir-faire pour proposer des affrontements épiques et spectaculaires à une échelle gigantesque. Il ne s'agit pas seulement d'impressionner par la grandeur de la reproduction d'époque ou le nombre impressionnant de figurants, mais aussi de montrer le génie de Napoléon pour mettre en place des tactiques militaires. Un génie que l'on ne retrouve pas lors des scènes de vie avec un portrait peu flatteur qui est fait de l'empereur. Si le réalisateur voulait se moquer de lui, il n'aurait pas eu à s'y prendre différemment. Pour ma part, je trouve qu'on est trop proche de la satire pour un film comme ça et le changement de ton est trop brutal, ce qui dessert l'ensemble. Cela s'explique peut-être par le montage avec Ridley Scott qui a déclaré avoir une version de 4H. À voir ce que donnera cette version longue... "Napoléon" n'est pas le grand film historique attendu, mais ce n'est pas non plus un désastre. L'histoire manque très souvent d'intérêt et je n'ai pas aimé la manière dont il est représenté, mais les batailles valent le coup d'œil. Bref, un film à mettre dans la catégorie "divertissement" et il est pas mal en ce sens.

Mumbai Saga

Mumbai Saga (2021)

2 h 15 min. Sortie : 19 mars 2021 (Inde). Action, Policier

Film de Sanjay Gupta

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

Lassé d'une bande qui rackette les commerçants pour le compte d'un bandit nommé Gaitonde, Amartya Rao décide d'intervenir pour mettre un terme à leur petit business. Une action qui ne passe pas inaperçue aux yeux du politicien Bhau qui décide de prendre Rao sous son aile. "Mumbai Saga", qui s'étend sur une dizaine d'années, du milieu des années 80 à 1995, année où Bombay est devenue Mumbai, dépeint une ville en pleine mutation. Cependant, Sanjay Gupta n'utilise pas cet aspect pour donner de la consistance à son histoire malgré le rôle des politiciens, entrepreneurs ou gangsters. Le réalisateur se contente du minimum pour raconter l'ascension d'un homme à travers une histoire basique et prévisible de gangsters. John Abraham est charismatique et fait le travail, mais le scénario déçoit. Bref, un film très moyen malgré quelques bonnes scènes d'action.

Elisa's Day

Elisa's Day (2021)

Yi ai

1 h 46 min. Sortie : 10 juin 2021 (Hong Kong). Drame

Film de Alan Fung

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

"Elisa's Day" est un drame se déroulant sur plusieurs années et suivant le parcours d'Elisa, une jeune femme livrée à elle-même qui tombe enceinte à 15 ans de Wai, un petit voyou qui va l'abandonner avec le bébé après avoir commis un crime violent. Portrait d'une femme abandonnée à plusieurs reprises qui va devoir se sacrifier pour subvenir au besoin de sa fille. Dans sa partie "drame", "Elisa's Day" arrive à être touchant, mais Alan Fung aurait dû gommer certains aspects de l'histoire comme les retours du petit-ami pour se concentrer totalement sur Elisa et ses difficultés. À chaque fois qu'il revient, on a l'impression de revivre la même chose, ce qui rend l'histoire répétitive. Le film n'est pas du tout mauvais, mais c'est une opportunité manquée de faire un drame personnel sur le combat d'une femme seule et marquée par la vie.

The Yellow Wallpaper

The Yellow Wallpaper (2022)

1 h 39 min. Sortie : 29 mars 2022 (États-Unis). Thriller

Film de Kevin Pontuti

Fabio R. a mis 3/10.

Annotation :

"The Yellow Wallpaper" est adapté du célèbre texte féministe du même nom de Charlotte Perkins Gilman sur une femme souffrant de dépression post-partum, ce qui n'était absolument pas reconnu à l'époque. Plutôt considérée comme hystérique, la jeune femme était emmenée dans une maison isolée pour qu'elle puisse se reposer. C'est exactement ce qui se passe ici à la différence que K Pontuti tente d'y ajouter une dimension horrifique. Une adaptation libre qui contient trop de changements pour dégager la même puissance. On passe d'une nouvelle à la première personne à un film de 100 minutes dont on ne voit pas le bout. Un court-métrage aurait probablement fait l'affaire. Là, c'est ennuyeux avec un propos dénaturé qui perd de sa force. Bref, autant lire l'œuvre originale.

Head Count
5.1

Head Count (2023)

Sortie : 29 septembre 2023 (États-Unis). Thriller

Film de Ben Burghart et Jacob Burghart

Fabio R. a mis 6/10.

Annotation :

Combien de balles reste-t-il dans le barillet ? C'est ce que se demande Kat alors qu'il a une arme pointée sur la tête. À peine échappé de prison, il ne lui a pas fallu longtemps pour enchainer les mésaventures et c'est en se remémorant ses déboires qu'il tente de deviner s'il a une chance de s'en sortir. Avec un récit déstructuré et habile, des rebondissements et des événements improbables et absurdes, les frères Burghart, qui adaptent leur court-métrage de 2014, proposent un petit film haletant et divertissant au concept bien exploité. Sans être un grand film, "Head Count" est plutôt pas mal avec notamment un Aaron Jakubenko convaincant.

Donny's Bar Mitzvah

Donny's Bar Mitzvah (2021)

1 h 19 min. Sortie : 23 mars 2021 (États-Unis). Comédie

Film VOD (vidéo à la demande) de Jonathan Kaufman

Fabio R. a mis 3/10.

Annotation :

Une personne lance la cassette de la bar-mitsvah de Donny, dont la famille est bordélique avec des parents qui se détestent, une sœur qui déteste tout le monde et un frère qui ne s'aime que lui-même. Ils sont les personnages centraux, mais il y en a une flopée d'autres ainsi que des intrigues secondaires comme celle du frère qui met Susie, l'amie de sa mère, enceinte. Une grossesse éclair qui arrive à son terme à la fin de la soirée... Il y a aussi la romance entre deux adultes ou encore le rôle caché de Danny Trejo. Dans l'ensemble, ça ne vole pas haut avec des discussions sur la taille du sexe ou du fait que les juifs ne savent pas danser. Beaucoup de clichés dans une comédie chaotique à huis clos qui finit par lasser. Trop de choses pour pas grand-chose qui fonctionne au final... Bref, un film bordélique, ennuyeux et pas drôle.

Plurality

Plurality (2021)

1 h 47 min. Sortie : 26 février 2021 (Taïwan). Action, Thriller, Science-fiction

Film de Aozaru Shiao

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

Cinq passagers sont morts dans l'accident d'un bus, tous suspects dans une affaire d'enlèvements et de meurtres en série. Pour retrouver les victimes, leurs schémas cérébraux sont scannés et téléchargés dans un corps qui peut être interrogé. Le corps choisi est un condamné à mort qui était auparavant dans un coma végétatif... Un point de départ très prometteur avec ces multiples personnalités dans le corps d'un homme qui a lui-même son propre objectif. Une histoire de science-fiction policière qui ne répond malheureusement jamais aux attentes avec une intrigue inutilement alambiquée qui prend assez vite les codes d'un simple film d'action. Le potentiel était là, mais le résultat est loin d'être satisfaisant.

Sandeep Aur Pinky Faraar

Sandeep Aur Pinky Faraar (2021)

2 h 05 min. Sortie : 19 mars 2021 (Inde). Drame, Policier

Film de Dibakar Banerjee

Fabio R. a mis 4/10.

Annotation :

En route vers une réunion, Sandeep, une femme d'affaires travaillant dans une banque, et Satinder, un policier chargé de l'accompagner, sont témoins d'un meurtre à un barrage routier avant de réaliser que ceux qui étaient ciblés... En raison de son travail et de sa situation personnelle, Sandeep est devenue une cible à abattre tout comme Satinder qui se trouve auprès d'elle. Pour échapper à son commanditaire influent, les deux prennent la direction du Népal. "Sandeep Aur Pinky Faraar" n'est pas un film d'action où l'on suit des personnages en fuite qui tentent d'échapper à ceux qui veulent leur faire la peau. Le film de Dibakar Banerjee ressemble plutôt à ces films où les personnages doivent se faire discrets, mais finissent par avoir une influence là où ils se trouvent. Accueillie par un vieux couple, Sandeep va notamment mettre à contribution ses connaissances dans le monde de la finance. Il n'y a jamais ce sentiment de danger ou d'urgence. On se retrouve vite à regarder un petit drame pauvre en enjeux. "Sandeep Aur Pinky Faraar" avait le potentiel pour être un bon film, mais il est finalement décevant et vachement mou.

Fabio R.

Liste de

Liste vue 1.3K fois

8