Couverture Au-dessous du volcan

Au-dessous du volcan

(1947)

Under the Volcano

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 3
  2. 2
  3. 7
  4. 9
  5. 18
  6. 21
  7. 34
  8. 88
  9. 90
  10. 76
  • 348
  • 60
  • 678
  • 21

Sur le rivage d'un brûlant Mexique, Geoffrey Firmin consume sa vie et son destin. Chaleur, mescal, passions et alcools torrides lui dévorent l'âme, il se meurt. Yvonne, son épouse, est revenue ; vont-ils repartir ensemble - et vers où ? Le ciel, l'enfer, il faudra choisir. Partout à l'entour, le...

Match des critiques
les meilleurs avis
Au-dessous du volcan
VS
Desespérance culte

Au dessous du volcan c'est un livre étouffant, désespérant et magnifique. Le roman entier se déroule sur une journée de l'éminemment alcoolique, l'éminemment amoureux et l'éminemment désespéré consul de Grande Bretagne dans un trou perdu du Mexique. Noyé dans la tequila et le mesqual, témoin de sa propre déchéance il essaie de renouer avec son amour perdue mais il connaitra une issue fatale, entrainant celle qu'il aime avec lui. "Au dessous du volcan" est un roman hanté par la...

24 6
Au-dessous du volcan

Il paraît que c'est un incontournable pour tout étranger qui s'aventurerait au Mexique, et c'est d'ailleurs dans ce contexte-là qu'un pote de la fac me l'a conseillé, sachant que je m'en allais vivre là-bas. Le problème, tout de suite, avant même d'ouvrir le bouquin, c'est que c'est écrit par un anglais. Alors, forcément, on sait déjà que le Mexique sera vu et décrit du point de vue d'un expatrié. Ce qu'il reste du Mexique, dans les descriptions, ce sont donc des miettes laissées aux mains... Lire l'avis à propos de Au-dessous du volcan

1 4
Critiques : avis d'internautes (27)
Au-dessous du volcan
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
A l'intérieur du volcan.

Comme les critiques compétents vous le diront mieux que moi, Au dessous du volcan est un livre très sérieux, littérairement, Lowry a lu plus que de raison ; il a dû adorer Faulkner, Dante, Joyce, et Aiken, évidemment. C'est symbolique dans tous les sens, c'est courant de pensée, c'est plein de niveaux de lecture ; c'est vraiment très chic, voyez vous, on y parle dans plein de langues, on voit... Lire la critique de Au-dessous du volcan

20 10
Avatar J. Z. D.
9
J. Z. D. ·
Critique de Au-dessous du volcan par Elouan

500 pages sur une journée : un bruit que l'on devine au début, qui s'élève au fil des pages et qui fini par être assourdissant à la fin, moyennant un style lisible, et poétique, qu'on retrouve dans les deux traductions (privilégiez toutefois la première, même si celle de Jacques Darras est aussi agréable). Où comment les déboires d'un alcoolique au Mexique, de ses problèmes de couples... Lire la critique de Au-dessous du volcan

18 14
Avatar Elouan
10
Elouan ·
Trop fort pour moi

Le style n'a de sens que s'il est au service du récit. Or dans ce long roman contemplatif, le style ne sert que lui-même.L'auteur a peaufiné son texte pendant dix ans et çà se voit. Alors certes, c'est très bien écrit, le Mexique est magnifié etc...mais c'est vraiment très chiant. On met des dizaines de pages à boire une tequila ou traverser une place, on use et on abuse de phrases de 20... Lire l'avis à propos de Au-dessous du volcan

5 2
Avatar rivax
4
rivax ·
Découverte
L'enfer est à lui

Il n'est pas de roman qui résiste mieux à la critique qu'Au-dessous du volcan, le chef d'oeuvre de Malcolm Lowry, son oeuvre unique même. D'abord parce que le texte lui-même est d'une difficulté extrême : les phrases sont travaillées, reprises et reprises pendant une dizaine d'années, sophistiquées, très longues, pleines de ruptures, de syncopes - et aussi de références culturelles obscures,... Lire la critique de Au-dessous du volcan

12 4
Avatar pphf
9
pphf ·
Stupeur et émerveillement

Que l'on lise ce roman à 18 ans ou à 50 ans, l'effet reste d'une certaine manière similaire en ce sens que l'on reste à la fois émerveillé et stupéfait par sa richesse subjective et la profondeur de son analyse de la réalité humaine. Sachant que dans cette histoire se déroulant au Mexique et comme le dit lui même Lowry, les xopilotes (les vautours) planent tout au long du livre. Lire l'avis à propos de Au-dessous du volcan

12 2
Avatar steka
9
steka ·
Toutes les critiques du livre Au-dessous du volcan (27)