Avis sur

Au plaisir de Dieu par Groomy

Avatar Groomy
Critique publiée par le

Au plaisir de Dieu raconte l'effondrement d'une vieille famille d'aristo au XXème siècle. La fin des privilèges, la république, la liberté, le socialisme, le capitalisme, la guerre... tout ces éléments vont contribuer à leur ruine, jusqu'à la vente du château familiale (le centre de leur existence), la dispersion de ces gens qui vivaient dans le passé, presque jusqu'à l'oublie.

Le narrateur est un membre de la famille qui va nous présenter leur rapport à Dieu, à la France, à la politique, au travail, au peuple, à l'Europe, à la république, à l'argent. Ce sont des conservateurs sans esprits initiative, qui souvent ne travaillent pas, qui vivent sur leurs possessions terriennes et qui vont se laisser noyer par l'évolution de l'Histoire.

Ils sont cependant loin d'être antipathique, il y a un grand père formidable, des caractères bien trempés communistes, fasciste, prêtre,... Des pièces rapportés (juif, nouveaux riches) qui bousculent les conventions, un lien avec leurs employés assez fort.
D'Ormesson à un style fluide et très agréable, de l'humour, est doué pour faire vivre tous ce monde, parcouru d'anecdote, on s'attache à quelques personnages, comme eux on regretterait les temps passés.

J'en tire un bilan positif même si j'ai eu bien du mal au départ. Le roman est un gigantesque monologue, beaucoup de blabla au début qui m'a pas passionné, puis quand on arrive au temps présent (pour le narrateur, donc à peu près le début du XXème), les événements s'accélèrent, la famille prend vie, j'ai été pris dans le tourbillon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1002 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Groomy Au plaisir de Dieu