Couverture Aurélien

Aurélien

(1944)
12345678910
Quand ?
8.2
  1. 5
  2. 0
  3. 17
  4. 17
  5. 31
  6. 70
  7. 202
  8. 349
  9. 383
  10. 284
  • 1.4K
  • 241
  • 1.8K
  • 52

Aurélien dépeint une génération prise entre-deux-guerres, sans identité propre, qui se laisse aller à une trêve trop gaie pour être réelle.

Match des critiques
les meilleurs avis
Aurélien
VS
Cinq bonnes raisons de lire Aurélien

- Des fois, c'est pas si mal de s'appeler Bérénice ou Aurélien ; - Pour l'incipit : "La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin."... Ne désespérez pas, un homme qui vous trouve, a priori, aussi désirable qu'un mérou, peut réviser son jugement vous concernant ; - Après Aurélien, vous aurez peut-être envie de vous taper l'autre Bérénice, celle de Racine ; - Les surréalistes prônaient l'abolition d'une certaine forme de littérature....

24 6
Votre fichier est en cours de téléchargement

Je n'ai pas encore fini la lecture de ce roman (j'en suis au milieu environ -- d'où la note de 5/10), mais j'ai déjà prévu d'arrêter, de faire un break. C'est un livre envers lequel je veux faire des efforts, j'ai vraiment envie qu'il me plaise. C'est grave non ? S’efforcer d'aimer un roman, la lecture, un effort... Ça serait tellement classe d'aimer Aurélien. Et oui, je trouve ça pas mal, mais comme si j'essayais de faire entrer un triangle dans un rectangle. Il y a quelques jolis... Lire l'avis à propos de Aurélien

PostsAurélien

Critiques : avis d'internautes (22)

Aurélien
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je demeurai longtemps errant dans Cesaree

Sur le decor parisien d'apres la Grande guerre , ou Tout-Paris s'efforce de rattraper le temps perdu dans le bouillonnement febril d'une vie, d'un renouveau qui s'ouvre devant les yeux ebahis et eblouis de tous , tous courent a des jouissances que leur pourvoie cette nouvelle vie avec ses nouvelles formes artistiques et litteraires dans lesquelles nait ou surgit l'amour... Lire la critique de Aurélien

18 6
Avatar Blanchefleur234
9
Blanchefleur234 ·
Critique de Aurélien par Sedgewick

Dans Aurélien, Aragon nous conte l'histoire d'amour peut-être la plus émouvante que j'ai jamais lu. Dans un contexte de guerre, Aurélien se prend de passion pour une femme, Bérénice, inaccessible, mais qui hante ses pensées et qui les hantera toute sa vie. C'est incroyablement beau, fluide par le style, et rarement pesant tout au long de ces 700 pages. Aragon peint également le tableau de la... Lire la critique de Aurélien

4
Avatar Sedgewick
9
Sedgewick ·
Découverte
Les amoureux sont seuls au monde...

Dans mes bonnes résolutions de l'été, j'ai celle de lire enfin tous les livres dont on m'a un jour parlé comme rappelant ma propre existence, curiosité égocentrique qui ne peut me laisser froid. Aurélien, donc, que j'avais un jour essayé pour quelques pages, avant de le repousser vexé d'être comparé à ce mollasson du premier chapitre qui ne sait pas de lui même s'il doit se laisser pousser la... Lire la critique de Aurélien

76 94
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·
Le goût de l’absolu

Qui a le goût de l’absolu renonce par là même à tout bonheur. Avec Aurélien, Aragon imagine une romance qui se déroule au cours des années 1920. Lors de cette période d'entre deux guerres, Paris s'anime au rythme des artistes et des soirées mondaines, des clubs de nuit et des ballades en bord de Seine. Le récit exhale un parfum... Lire l'avis à propos de Aurélien

6
Avatar Adagio
10
Adagio ·
"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide." !!!

Début des années 20, Paris, Aurélien est un de ces millions de jeunes gens revenus de l'Horreur. La fortune familiale lui permet de vivre confortablement comme rentier, et il noie le vide de son existence dans des aventures sans lendemain et dans les mondanités. Vie désabusée et sans but qui aurait pu rester morne pendant encore longtemps, si Bérénice, jeune... Lire la critique de Aurélien

13 3
Avatar Plume231
9
Plume231 ·
Toutes les critiques du livre Aurélien (22)
Vous pourriez également aimer...