👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Yasmina Reza a parfaitement dessiné cette solitude à laquelle nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre, où nous avons la sensation de n’être plus rien, de n’appartenir à plus rien si ce n’est à son propre mal être. On a envie de prendre dans nos bras Jean-Lino quand il se sent blesser par cet enfant qui refuse de l’appeler papi, lui qui aurait tout donné pour que cet enfant l’aime en retour.

unlivreuncafe
6
Écrit par

il y a 5 ans

Babylone
Skywilly
5
Babylone

Théatre sans mise en scène

Babylone est en deux grands actes camouflés en une seule prose, sans chapitres ni respiration forcée de la part de l’auteure pour son lecteur. La première nous raconte l’histoire d’Elizabeth ayant...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

Babylone
Dustinette
2
Babylone

Fait Divers et d'Ennui

Mon Dieu que cette lecture m'a paru longue, ce récit ordinaire, ces personnages insipides... Elle entre directement, sans passer par la case Prison - ce que je déplore, c'eût été justice - dans le...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Babylone
Aptiguy
5
Babylone

Sans grand intérêt

C'est vrai, quand il y a un prix littéraire (le Renaudot ici en l'occurence), on est tout de suite plus exigeant. Donc là j'ai trouvé que l'histoire était vraiment tout juste moyenne, jamais...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Un été avec Homère
unlivreuncafe
8

Homère, l'Iliade et l'Odyssée

Dans ce livre, Sylvain Tesson exprime ce qu’il ressent à la lecture de ces chants homériques. Il analyse ces personnages historiques menés par l’hubris (colère) ou ces dieux qui abhorrent les êtres...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Le Prince
unlivreuncafe
9
Le Prince

Nicolas Machiavel et Le Prince : ce qu'il faut savoir

Qui était Nicolas Machiavel ? Qu'apprenons-nous de son traité politique Le Prince ? Je vous invite à découvrir ma proposition d'article : 1. Qui est Nicolas Machiavel, de son nom italien Niccolò di...

Lire la critique

il y a 3 ans