Couverture Brûlant secret

Critiques de Brûlant secret

Livre de (1911)

J'ai grandi !!!

Un jeune baron, qui passe ses vacances, dans un hôtel paisible, un peu trop paisible pour lui, décide de tromper son ennui en séduisant une femme mariée dans les derniers éclats de beauté. Femme qui est juste venue accompagnée de son fils convalescent de 12 ans. Le séducteur va feindre de se prendre d'amitié avec ce dernier, qui lui aussi essaye comme il peut de tromper sa solitude, pour... Lire la critique de Brûlant secret

10 1
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Avis " Brûlant secret", Stefan Zweig

Nouvelle principale d'un recueil court; cette histoire retrace le séjour d'un jeune garçon de douze ans, accompagné de sa mère. Cela se déroule dans un hôtel, chic et encerclé de nature; une invitation au repos où les promenades sont quotidiennes. C'est d'ailleurs, pour cette unique raison que le duo familial y réside quelques jours, Edgar a été malade. Mais le weekend qui se devait être... Lire la critique de Brûlant secret

1
Avatar david7788
8
david7788 ·

Critique de Brûlant secret par Jerant

C'est toujours une surprise quand je lis du Stefan Zweig de voir avec quelle fluidité il écrit. Ses livres sont toujours pour moi un vrai plaisir de lecture. Je trouve ça écrit d'une manière on ne peut plus agréable et coulante. L'histoire de ce garçon de 12 ans qui va être confronté à une relation qu'il ne comprend pas entre sa mère et un homme rencontré à l'hôtel est assez courte mais... Lire la critique de Brûlant secret

3 1
Avatar Jerant
8
Jerant ·

Critique de Brûlant secret par Vivi

Un recueil de nouvelles égal où Zweig va toujours plus profond dans l'analyse des êtres et des sentiments. Un gros coup de coeur pour le Conte crépusculaire et sa nuée blanche et féminine qui s'abat sur le pauvre petit héros/puceau de quinze ans sans qu'il puisse savoir qui elle est. Lire la critique de Brûlant secret

3
Avatar Vivi
8
Vivi ·

L'apprentissage des sentiments

Un pré-adolescent un peu gauche se réveille aux sentiments amoureux, à l'instinct diffus de possession qu'il peut engendrer, aux relations contrariées qui peuvent être entretenues avec ses parents à douze ans, quand sa mère, à l'hôtel, s'éprend d'un baron, en cachette. Cette genèse de passion est discrètement, et il faut un certain temps, avant que le fils ne réalise ce qui se trame, et de... Lire la critique de Brûlant secret

Avatar Alexandre Katenidis
9
Alexandre Katenidis ·