Au chocolat, la Madeleine!

Avis sur Charlie et la Chocolaterie

Avatar Marie-AstridGod
Critique publiée par le

Forrest Gump disait toujours : "La vie, c'est comme une boîte de chocolats. On ne sait jamais sur quoi on va tomber".

Point de boîte, ici, mais une montagne de madeleines. De Proust, les Madeleines. Charlie et la chocolaterie, c'est LE livre de mon enfance. Celui que j'ai dévoré à toutes les sauces, sans jamais m'en lasser. Même adulte, me voilà souvent tentée de l'attraper et d'en croquer un bout, au détour d'un rayon de librairie. Juste pour sentir les odeurs de chocolat émaner des pages. Juste pour me remémorer les chewing-gums qui ne perdent pas leur goût. Juste pour m'imaginer tomber un jour sur le Golden ticket - merci Côte d'Or !

Charlie et la chocolaterie, c'est tout à la fois : de l'humour, de la tendresse, des gentils, des méchants, des rêves, des déconvenues. On l'envie, le Charlie, même avec son pantalon à trous, lui qui n'avait même pas un sou pour mettre du foin dans ses bottes. On l'envie, ce petit garçon, qui comprend déjà bien des choses, bien plus que ses camarades pourris gâtés par la nourriture, l'argent, la téloche. Comme quoi, être quelqu'un de bien, ça ne mange pas de pain.

Mais finalement, Charlie et la Chocolaterie, c'est surtout de l'imagination à la sauce Dahl-las. De l'usine entièrement faite en chocolat, aux Oompas-Loompas, Roald Dahl ne manque pas une occasion d'en rajouter une couche. Eh oui, la vie, c'est comme la Chocolaterie de Willy Wonka : on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 406 fois
1 apprécie

Autres actions de Marie-AstridGod Charlie et la Chocolaterie