(bis)

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar fraise
Critique publiée par le

Apparemment, c'est LE livre de l'année. Tout le monde l'a lu, tout le monde en parle, c'est LE sujet de discussion, et si tu n'as pas la référence, tu te sens incroyablement seul. Du coup, n'ayant peur de rien, l'ayant vu comparé à Twillight que j'avais (honteusement) aimé, et voulant moi aussi parler en soirée avec les copines, j'ai sauté le pas.

Premières pages, OK, ca se construit comme une romance classique, en moins bien rédigé.
Premiers chapitres, OK, ça suit son cours, c'est mal écrit mais on se prend un peu à l'histoire.
Fin du bouquin, on lit les passages en diagonale et on soupire devant les tournures de phrases affreuses et maladroites.
"il penche la tête sur son épaule" --> toutes les 8 pages
"je mordille ma lèvre" --> toutes les 3 pages
"putain" --> chaque page
"il passe sa main dans ses cheveux" --> toutes les 4 pages...

Bon, ça c'était pour la rédaction. Je suis bon public, et quand l'histoire est poignante, les personnages respectables et l'intrigue prenante, j'arrive à faire abstraction.
Mais sans rire, si le personnage de Christian a un petit peu d'intérêt, le personnage d'Anastasia est tout simplement...Quel serait le mot approprié. Débile ? Agaçante ? Mièvre ? TARTE. Oui. Elle est tarte. Toutes ses réactions sont tout simplement niaises, de sa moindre pensée à chacun de ses actes.

Les scènes 'érotiques' sont tout juste émoustillantes tant elles sont rapides, mal écrites et incessantes. C'en est ridicule de non-réalisme. Je ne comprends pas comment ce livre a pu être qualifié de 'mummy porn', quand on voit en cherchant à peine le nombre de romans érotiques bien écrits qui ne percent pas.

Je suis péniblement arrivée au bout du tome 1, mais comme je suis masochiste, et que je n'aime pas laisser quelque chose d'inachevé, je vais me lancer dans le tome 2.
Je n'espère qu'une chose, c'est qu'entre les deux tomes, l'auteure soit allée faire un séminaire sur le vocabulaire et l'expression écrite.....

Moralité : lecture de toilettes, tout juste digne d'un Harlequin (encore que, parfois les Harlequin ont des synopsis qui paraissent plus recherchés encore).

Je déconseille.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 499 fois
2 apprécient

Autres actions de fraise Cinquante nuances de Grey