On l'achète au supermarché, juste à côté de Marc Lévy, franchement, vous vous attendiez à quoi ?

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar melakitch
Critique publiée par le

Je pense qu'on est nombreux à l'avoir acheté pour se faire notre propre opinion, avouez qu'un livre sur la domination et le sado-masochisme qui devient Best-seller mondial c'est intriguant non ? Je pense qu'on l'achète aussi par voyeurisme ("ho la voisine elle lit ça ? la grosse cochone).Et puis aussi pour lire quelque chose qui ne nous prendra pas la tête, qui se lit facilement et qui nous emoustillera peut-être. Et c'est un livre qui se lit comme on regarde un film porno, en passant les scènes cu-culs dont on sait qu'elles sont obligatoires pour annoncer les scènes de sexes. De la même façon que la blonde et le plombier n'ont pas de personnalité affirmée, Anastasia et Christian n'en n'ont pas non plus, mais au moins le plombier a le mérite de ne pas essayer de nous le faire croire. Il y a des choses regretables tout de même :
- l'absence de cruauté de la vie, des relations amoureuses, des personnages.... comme si l'auteur voulait s'excuser d'écrire du cul-et-cravache, il nous caresse dans le sens du poil en permanence avec des pétales de rose englués dans une tonne de miel....
- la justification permanente de problèmes d'enfance de Christian pour expliquer son fantasme, parceque l'ombre de la psycanalyse plane toujours sur la lecture de supermaché et qu'on a pas le droit d'être SM quand on a pa eu une enfance terrible, sinon c'est déguelasse...
A part ça, y a quand meme des scènes que j'ai relu plusieurs fois, et même si ça tourne en rond, ça rempli la fantasmathèque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 223 fois
2 apprécient

Autres actions de melakitch Cinquante nuances de Grey