Aux racines de la conscience sociale d'Orwell

Avis sur Dans la dèche à Paris et à Londres

Avatar IsabelleLeMest
Critique publiée par le

Un livre profondément honnête où le jeune Orwell, révulsé par son expérience birmane de l'impérialisme britannique, décide de faire l'expérience personnelle de la misère physique et sociale, d'abord à Paris où il crève la faim avant de travailler comme "plongeur" dans un hôtel de luxe puis dans une gargote inénarrable, ensuite à Londres où il va partager pendant plusieurs mois la vie des "tramps", les SDF de l'époque, asiles de nuits, repas de pain et de margarine, charité de l'Armée du salut, etc... Même s'il s'agit d'une expérience temporaire, Orwell joue le jeu avec honnêteté et utilise le "nous" pour parler des ses compagnons de misère, dont certains portraits sont hauts en couleur... Vivre la misère ou la naissance d'une conscience sociale, même entachée d'une certaine naïveté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 607 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de IsabelleLeMest Dans la dèche à Paris et à Londres