👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce volume gâche la fête. Autant le cycle de Fondation est sublime, autant cette suite tardive est sans intérêt, le volume de trop qui fait que les meilleures choses ont une fin. En ce qui concerne Fondation, c'est le troisième volume qui clos le cycle.
dropize
2
Écrit par

il y a 8 ans

Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4
MrAmeni
8

Critique de Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4 par MrAmeni

Fondation foudroyée, ou Tome 4 du cycle de Fondation a été écrit 29 ans après l’écriture du 3e tome. J’ai débuté ma lecture en ne sachant pas trop à quoi m’attendre, et même légèrement sceptique au...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4
Wor
3

Critique de Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4 par Wor

Ce tome, qui se veut la suite du cycle de fondation, a été écrit longtemps après les trois premiers et sous la pression des éditeurs qui exigeaient une suite à fondation, comme Asimov l'avoue lui...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

Fondation - Le Cycle de Fondation, tome 1
dropize
10

Futurologie

Fondation est l'oeuvre la plus politique d'Asimov. Quand les sciences molles et les sciences dures donnent la psychohistoire, une science capable de prédire l'avenir, dans une galaxie que l'homme a...

Lire la critique

il y a 12 ans

10 j'aime

1

There Will Be Blood
dropize
8

Bon dans tous les compartiments du film

J'ai trouvé There will be blood bon dans tous les compartiments, et j'ai beaucoup aimé le scénario qui, précisemment, découpe la vie de ce pétrolier de façon très sensbile et censée. Son combat, ou...

Lire la critique

il y a 12 ans

7 j'aime

Larry et son nombril
dropize
9

absurbrly fabulous

Une série complètement absurde, où on suit le quotidien de Larry David qui incarne son propre rôle d'ancien scénariste et producteur de la série Seinfield. Des scénarios ficelés en dentelle, ce...

Lire la critique

il y a 12 ans

4 j'aime

1