On lit, on se fait un peu plaisir, on passe, on oublie, on se rabat sur les films ...

Avis sur Grey - Cinquante nuances de Grey par Christian

Avatar exuline
Critique publiée par le

On prend la même histoire et on recommence, serait-ce devenu une habitude des auteurs à succès de faire ce genre de HS ? Je ne sais pas, mais c'est le sentiment que j'ai en ce moment.

Point positif de ce roman, c'est que j'ai laissé passer quelques mois entre la fin de la trilogie et la lecture de ce tome. Ce qui m'avait permis d'oublier entre temps quelques intrigues du premier tome. Même si j'avais vu les films entre temps, mon plaisir n'a pas diminué.

Alors oui, rien d'exceptionnel d'être dans la tête de Christian mais c'est tout de même moins gnangnan que de l'être dans celle d'Anastasia : plus de déesse interne qui danse la gigue, ni de pantalon qui tombe sur les hanches : supersexy ! Et surtout aucun équivalent masculin. Anna apparait pour Christian comme désirable, scandaleusement attirante et Christian reste un homme qui se sait beau, sexy, riche et qui cultive sa part d'ombre, qui adore "dominer" dans tous les sens du terme, que ça soit au travail ou dans sa vie sentimentale. Et justement parlons-en, c'est agréable de voir évoluer les sentiments qu'éprouve Christian tout au long du roman, de comprendre ses interrogations que le déclencheur "Anastasia" a provoqué sur son petit cœur de glace.

Alors non, ne vous attendez pas à des révélations fracassantes surtout lorsqu'il déjeune ou dine avec Miss Robinson, mais peu importe, ça se lit bien même si l'intrigue et le turn-over est un peu passé pour ma part.

En revanche les 50 dernières pages, donnent un souffle nouveau à cette série, avec des interrogations, de la souffrance, du manque et moi je garde mon petit cœur de midinette et j'aime beaucoup.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de exuline Grey - Cinquante nuances de Grey par Christian