What if God was one of us ?!

Avis sur Il est difficile d'être un dieu

Avatar Johnutella
Critique publiée par le

Joan Osborne s'interroge et elle a bien raison.
Que se passerait-t'il si un homme doté d'une technologie avancée se retrouvait au milieu d'une Terre où règne obscurantisme,violence et mépris de l'être humain ? Deviendrait t'il un Dieu vengeur, profitant de son statut pour prendre le pouvoir par la violence ? Refuserait t'il tout implication face à ces fourmis insignifiantes tentant désespérément de survivre dans ce monde cruel ?

[Petite apparté, finalement c'est comique, parce que je me suis mis à lire ce bouquin parce que, comme d'hab' la couverture est absolument magnifique ET que l'adaptation cinématographique ne me tentait pas plus que ça. Je crois que c'est la constante allusion au caca dans toutes les critiques qui m'a un peu rebuté. Et en fait dans ce livre, nul place au caca, jamais. Je veux dire vraiment vraiment jamais. Il y a un vague passage qui parle du fait de l'insalubrité des rues, mais bon rien de bien marquant. Du coup si comme moi cet aspect vous a un peu dégouté d'avance, n'hésitez plus !]

Don Roumata est un historien envoyé par l'Institut Empirique de la Terre sur Arkanar pour assister littéralement au "passage" du moyen-âge à la Renaissance. Malheureusement, le pouvoir exécutif se met à décimer les têtes pensantes du pays et instaurent un régime de terreur, que faire ? Agir ou laisser faire le cours du temps ?
Ce qu'il y a d'absolument génial avec la littérature fantastique, c'est cette capacité d'aborder plusieurs notions parfois très largement éloignées sans que cela fasse faux. Bon certes, la psychohistoire d'Asimov a été inventé pratiquement vingt ans avant l'idée d'Histoire empirique d'Il est difficile d'être un dieu, mais cela reste agréable.

On pourra toutefois regretter une vision légèrement étriquée du Moyen-âge. Le Moyen-âge n'a pas été une période unilatéralement obscure, uniquement dirigée par la religion et les peurs qu'elles engendrent au mépris de la science. Figurez vous, le moyen-âge a duré 1000 ans. Un millénaire. La science et l'humanité ne peut se permettre de stagner pendant 1000 ans, c'est complètement délirant !
Premier traité d'agronomie autour du 11ème siècle, amélioration des alliages, les engrenages, les bielles, la domination des énergies naturelles au travers des moulins, traités d’ingénierie sur l'optimisation de l'utilisation des animaux comme force mécanique, ...
A ce titre, si ce genre de chose vous intéresse je vous conseille vivement cet ouvrage.

A part ce menu détail, c'est dantesque. A la fois essai philosophique, roman de science fiction, petit passage de cape et d'épée, journal de bord ,Il est difficile d'être un dieu laisse les genres entremêler sans se gêner comme vivant en symbiose. Créant ainsi un ton particulier que je n'avais jusque là lu nulle part ailleurs. Seul petit bémol quelques phrases parfois mal tournés, mais je mettrais ça sur le compte de la traduction.

Faudrait que je me mette au russe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Johnutella Il est difficile d'être un dieu