Couverture Infinite Jest

Critiques de Infinite Jest

Livre de (1996)

Un gag ?

J'avais quasiment terminé Infinite Jest. J'y étais presque. A quelques poils de cul j'y étais. Puis j'ai eu des souci et je n'ai plus lu pendant deux mois - et je ne me souvenais de pas grand chose, évidemment. On ne lit pas ça en dilettante. Longtemps après, mon premier exemplaire couvert de sirop malencontreusement renversé, je passe dans mon habituelle librairie anglaise et - oh ! Je le... Lire l'avis à propos de Infinite Jest

3 2
Avatar electricgirl
10
electricgirl ·

Critique de Infinite Jest par L'Homme Qui Lit

Parfois, il faut savoir baisser les bras, ranger son égo, et s'avouer vaincu. Infinite Jest est entré dans ma bibliothèque par un bel hasard : il était là, religieusement déposé parmi les milliers d'autres romans que vend Shakespeares and Co. à St Michel, et pourtant c'est lui qui a attiré mon regard. Probablement l'épaisseur de l'ouvrage de presque 1000 pages n'y a pas été étrangère. Rangé... Lire l'avis à propos de Infinite Jest

6
Avatar L'Homme Qui Lit
3
L'Homme Qui Lit ·