Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture J'ai tué

Critiques de J'ai tué

Livre de (1987)

Ukraine les représailles

Si, dans le receuil des Récits d'un jeune médecin, Boulgakov faisait la part belle à ses propres réminiscences, ce corpus-ci est marqué par le fer de l'imagination, et même parfois, du fantastique. Le ton en de même moins gai, plus ironique. Plus de chaudes touloupes, de profondes troïkas, plus d'anecdotes délectables. La détresse n'est plus uniquement celle d'un jeune médecin, bien sous tous... Lire la critique de J'ai tué

4 5
Avatar Pedro_Kantor
8
Pedro_Kantor ·