👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Intrigué par ce titre sulfureux manquant de respect, je suis déçue par cette vengeance simpliste où les femmes (pour ne pas dire des enfants et des adolescentes) en sont les victimes.
Un crime raciste peut il justifier un panel de maltraitance aux femmes ( allant de la misogynie à la manipulation, puis à l'abus sous l'emprise d'alcool, aux viols meurtriers, ainsi qu'à la pédophilie !)
Cette angle d'attaque (sexuelle voir pornographique) voulue par Vian démontre sa volonté subversive d'après guerre.

Nossiac44
3
Écrit par

il y a plus d’un an

J'irai cracher sur vos tombes
Nounette
8

Coup de maître ou roman sexiste ?

Il m'a fallu du temps, beaucoup de temps avant de me décider à attribuer une note à ce roman et par là même à sceller mes impressions à son sujet. En effet, celles-ci sont restées confuses bien...

Lire la critique

il y a 5 ans

32 j'aime

6

J'irai cracher sur vos tombes
galadriel_tndsbs
5

Confuse

Je sors de cette lecture le cerveau en vrac et le cœur retourné, avec un millier d’idées contradictoires qui s’entrechoquent dans mon esprit. En espérant faire le tri dans tout ça, je me suis ruée...

Lire la critique

il y a 3 ans

23 j'aime

4

J'irai cracher sur vos tombes
MiJa
8

La vengeance dans la peau

Fans de l’écume des jours, avertissement : j’irais cracher sur vos tombes n’a rien de l’écriture poétique, surréaliste, du précédent roman. Publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, on peut se...

Lire la critique

il y a 9 ans

20 j'aime

2

Poupée volée
Nossiac44
5

L'Ambiguïté de la maternité face au désir de se réaliser soi même.

Comment concilier une maternité trop jeune (ou réellement désirée) avec le devoir d'être une mère parfaite (maternité joyeuse et apaisée) et l'ambition d'une réussite personnelle universitaire pour...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

Ça, tome 1
Nossiac44
4
Ça, tome 1

Littérature de hall de gare pour adolescents en recherche de frayeur.

Je conçois que ce titre soit un peu provocateur. Selon moi, ce roman semi biographique est d'une longueur ennuyeuse. Ces flash-backs incessant sont fatiguant et la grossièreté de certain passage est...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

Fleuve noir
Nossiac44
1
Fleuve noir

Naufrage de cassel

Il suffit pas d'avoir les cheveux sales pour jouer un flic en perdition avec une alure de brutalité "de la haine "

Lire la critique

il y a 2 mois