Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Critiques de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Livre de (2016)

Cher Jean

Cher Jean, permets-moi de te tutoyer. Oui, car je sais que tu me lis de là-haut. Je prends cette liberté car il faut bien le dire ; en parcourant ce livre j'ai traversé ta vie. D'aucuns vont sans doute être choqués par mon impertinence, cette familiarité incongrue. Je tends l'autre joue. Tes amours, tes doutes, tes réussites… Plus les pages passent, plus je deviens... Lire l'avis à propos de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

4 6
Avatar The_Irishman
7
The_Irishman ·

Plaisir !

De l'auteur, j'avais lu trois oeuvres : La douane de mer (avec laquelle je l'ai découvert et immédiatement ajouté à ma liste de romanciers à suivre), Le rapport Gabriel (qui fait partie de mon Top 5 de tout ce que j'aie jamais lu), et Presque rien sur presque tout. J'ai toujours aimé son érudition, discrète et naturelle, parce que faisant intrinsèquement partie de lui-même. Pas un ouvrage... Lire la critique de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

2 3
Avatar Lauraline Xywz
8
Lauraline Xywz ·

Critique de Je dirai malgré tout que cette vie fut... par Cinéphilophage, bougon et list

Jamais lu (ça a l'air nul) mais il est révoltant que Jean d'Ormesson ait accepté de se faire publier en Pléiade de son vivant et en 2015, période où le veganisme devient de plus en plus répandu Eh oui ! On ne rappellerait jamais assez les véritables MASSACRES D'ANIMAUX auxquels consent Gallimard pour relier ses livres de petits bourgeois de mes deux... sans oublier l'EXPLOITATION des... Lire la critique de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

1 1
Avatar Cinéphilophage, bougon et list
1
Cinéphilophage, bougon et list ·

Une nouvelle autobiographie originale

Jean d'Ormesson nous a souvent livré, à plusieurs reprises, l'histoire de sa famille et de sa propre vie, comme ses interrogations sur l'existence et le rôle de Dieu. Cette présente autobiographie décline à nouveau en une fois ces deux exercices, en prenant la forme du réquisitoire en défense qu'il prendrait face à ce dernier, afin de justifier son existence, l'accusation d'être superficiel,... Lire la critique de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Le Temps

C’est une autobiographie d’une impressionnante richesse, drôle, anecdotite et pittoresque que nous présente Jean d’Ormesson. Séquencée en quatre grands chapitres et écrite sous la forme d’un procès, on y retrouve un panachage ficelé avec brio de sa vie, indissociable de l’histoire de la France, de la littérature, du journalisme et de l’amour. Ce faisant, j’accuse un style parfois... Lire la critique de Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

1
Avatar Estée Rufener
7
Estée Rufener ·