Couverture Je vais bien, ne t'en fais pas

Je vais bien, ne t'en fais pas

(2006)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 10
  2. 15
  3. 32
  4. 46
  5. 75
  6. 158
  7. 248
  8. 165
  9. 48
  10. 15
  • 812
  • 31
  • 183
  • 2

Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il...

Match des critiques
les meilleurs avis
Je vais bien, ne t'en fais pas
VS
Adam ne se paye pas notre pomme.

Je viens de terminer ce livre, malheureusement après avoir vu le film, c'est vrai que l'on se demande tout le temps " Et si j'avais pas vu le film, aurais-je deviné ? ", c'est donc un peu frustrant. Dans l'ensemble je trouve que le livre offre une approche plus intéressante que le film (ou plutôt le film offre une approche moins intéressante que le livre). Il se lit très facilement, moi-même je l'ai lu en quelques heures, grâce à un style très concis, court et découpé, qui est plutôt rare et...

Avatar François CONSTANT
2
François CONSTANT
Critique de Je vais bien, ne t'en fais pas par François CONSTANT

Ayant envie de lire « Peine perdue », j’ai décidé, au préalable, de découvrir son auteur, Olivier ADAM, par la lecture de son premier roman, « Je vais bien, ne t’en fais pas » (Ed. : Le Dilettante, 2000, paru depuis chez Pocket, 11109). Je n’ai pas aimé. L’écriture s’apparente à celle d’un script de cinéma. Des phrases courtes, le plus souvent dans une structure grammaticale basique, la juxtaposition de plans à prendre … et à laisser aussitôt, une histoire qui s’écrit en 57 chapitres qui ne... Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

1

Critiques : avis d'internautes (23)

Je vais bien, ne t'en fais pas
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un livre , des mots et une boîte de cassoulet

Premier livre que j'ai lu de cet auteur. La forme, mots-haché , listing ; pourquoi pas , l'intrigue, intéressant , un paquet de chips et un gel douche. J'ai aimé cette quête du frère chéri (un peu trop ?) On veut savoir !!! (n'ayant pas vu le film) Le soufflet retombe trop vite , une chose manque dans ce roman. Peut être trouvable dans un Shopi ? Je tenterais bien de... Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

1
Avatar David MjRough
5
David MjRough ·
Découverte
Je m'en fais pas.

Je viens de lire le livre, bien après avoir vu le film. (schéma que j'évite habituellement). Alors forcément, surtout avec une telle intrigue à 'révélation', ma lecture est biaisée. "Aurais-je deviné?", me demandais-je parfois. Assez vite, la qualité du livre et l'inutilité de la question me l'ont fait lire avec plaisir, sinon innocence. J'ai aimé ce livre qui n'est certes pas d'une gaieté folle.... Lire l'avis à propos de Je vais bien, ne t'en fais pas

3
Avatar choun
7
choun ·
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Cela a été un véritable plaisir de croiser le chemin d'Olivier Adam la semaine dernière au salon du livre. L'écrivain de Des vents contraires et Le cœur régulier, deux romans que j'avais pris un grand plaisir à lire, m'a écrit une dédicace touchante à l'image de ses histoires mélancoliques d'hommes et de femmes en butte à leur vie difficile, à leur mal-être intérieur. Ses personnages ont... Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

Avatar Sorel
7
Sorel ·
Critique de Je vais bien, ne t'en fais pas par Ptitmousse

Tout le long du livre, on se demande ce qui a bien pu arriver, c'est vrai. J'ai, personnellement, tout de suite compris (moi qui ne voit rien venir habituellement) mais on imagine qu'il y a plus, quelque chose de poignant quoi !!! Et en fait, rien ! On a juste, à la fin, la confirmation de ce que l'on imaginait depuis les 10 premières pages. Aucune, mais alors, aucune surprise ! Quelle déception ! Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

Avatar Ptitmousse
3
Ptitmousse ·
Mensonge épistolaire

"Je vais bien, ne t'en fais pas" : ainsi se termine chacune des lettres que Loïc adresse à sa soeur depuis son départ de la maison, après une dispute avec leur père. Mais que cachent ces mots rassurants ? Adapté au cinéma par Philippe Lioret, le roman d'Olivier Adam parle avec une sensibilité rare du lien filial. Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

Avatar Laetitia Kermel
10
Laetitia Kermel ·
Toutes les critiques du livre Je vais bien, ne t'en fais pas (23)