Avis sur

Jeu de pistes par Nanash

Avatar Nanash
Critique publiée par le

Venant de "Corps Variables", cet autre roman de Marcel Théroux a de quoi surprendre. Ecrit et publié avant le roman fantastique qui met en scène Nicolas Slopen, "Jeux de piste" laisse de côté la science-fiction pour une intrigue plus humaine et terre à terre.

Damian March la trentaine à peine entamée, prend conscience que son existence, sa profession et sa vie ne sont pas celles qu'il avait imaginées. La routine s'est depuis longtemps installée dans son confort de journaliste sous employé à la BBC. Emigré avec sa famille depuis la côte Est des Etats-Unis depuis longtemps les nouveaux "Anglais" de la famille semblent avoir perdu leurs racines. Tout bascule lorsqu'il reçoit un message de son père avec qui il a perdu le contact, trois mots tout simples: "Patrick est mort".

Patrick, cet oncle resté sur le nouveau continent sur l'île d'Iona vivait reclus dans une apparente oisiveté depuis la publication du roman qui a fait sa fortune mais qui l'a aussi coupé du monde. Cela fait bien longtemps que Damian n'avait pas pensé à son oncle chez qui il était de tradition de passer les étés. Il a beau se remémorer beaucoup d'excellents souvenirs, il n'envisage qu'à peine assister à ses obsèques. C'est sa situation actuelle sans réelle perspective qui l'y pousse finalement. Sans le savoir, il a enclenché la mécanique souhaitée par son défunt oncle.

Vouant une haine au reste de sa famille pour toutes les raisons les plus futiles que peuvent trouver des gens unis par les liens du sang, le testament de Patrick est limpide. Damian héritera de tout à condition qu'il demeure dans la grande maison de Iona.

Toujours aussi bien écrit, Marcel Théroux entame son récit comme une saga familiale, tout ce qu'il y a de plus banale. C'est la condition d'écrivain de Patrick qui change le ton du roman. Ce ne sont pas seulement les quatre murs d'une belle maison sur une île touristique dont hérite Damian mais d'un jeu créé de toute pièce par son oncle. Un jeu de piste comme ceux qu'il construisait pour Damian et son frère les étés il y longtemps. Une intrigue qui lui demandera de se rapprocher de façon posthume de cet oncle qui n'a jamais vraiment su se comporter avec les autres ni leur parler. Cet oncle qui s’avérera plus complexe et secret que la majorité de la famille ne le pensait jusqu'à la révélation du secret familial caché depuis toutes ces années.

On se laisse happer par cette intrigue toute simple et intime, par l'atmosphère de cette île et l'on emprunte les pas de Damian qui déconstruit l'image de vieux cynique de Patrick. Tout n'est pas aussi réussi. Certains passages sont assez étranges et dénotent par rapport à la douceur du récit, certaines "découvertes" semblent un peu forcées par la conduite de l'histoire. Malgré son intrigue plaisante, "Jeu de Piste" peine à captiver le lecteur comme l'avait fait "Corps Variables" par son originalité et son manque de retenue. Le roman balance entre des styles difficiles à concilier.

Un roman réaliste, une agréable histoire humaine qui ne convainc pas totalement. 6/10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 83 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nanash Jeu de pistes