Un livre prenant mais vide

Avis sur L'Apprenti assassin - L'Assassin royal, tome 1

Avatar Akhagé
Critique publiée par le

L'Assassin Royal est un livre qui se dévore. Son démarrage assez longuet ne se justifie que par par l'intrigue, qui reste assez simplette, avec des méchant bien identifiés, un jeu de pouvoir assez brouillon et des personnages un peu stéréotypés.
Le principal intérêt du livre reste sa narration, qui incite à tourner les pages sans jamais s'arrêter, car le récit est simple à comprendre et à suivre, mais c'est aussi ce qui fait son plus gros défaut. Rendu aux deux tiers du troisième opus, je ne parviens toujours pas à saisir les véritables enjeux. Jeu de pouvoir qui se résume à une simple question d'égo, ennemis pirates sans réels projets autre que de semer le chaos... L'univers de l'Assassin Royal reste cruellement vide et l'auteure ne parvient pas à construire un monde et ses subtils rouages comme ont pu le faire le Trône de Fer ou le Seigneur des Anneaux (pourtant pas bien finaud non plus dans le fond). Quant à l'intrigue amoureuse, elle reste soporifique et très prévisible.
D'ailleurs, on sent que l'auteure du récit est pétrie de bons sentiments féministes, mais ils restent comme trop souvent très superficiels, se contentant dépeindre des femmes fortes physiquement sans approfondir leur personnalité...
Reste que le personnage de FitzChevalerie n'est pas trop mal foutu dans sa faillibilité, ses cas de conscience, mais c'est bien là le seul intérêt du livre qui ne consiste qu'à enchainer des états d'âmes d'un jeune homme dans un monde très surfait.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Akhagé L'Apprenti assassin - L'Assassin royal, tome 1