Mon Zola préféré

Avis sur L'Assommoir

Avatar Eva
Critique publiée par le

Assommant? Oui, assommant tant les descriptions sont imagées: nous nous trouvons dans le quartier de la Goutte d'Or au 19ème siècle avec Gervaise à nos côtés.

Nous suivons donc cette petite provinciale arrivée à Paris avec son amour de jeunesse, celui-là même qui va faire son malheur mais celui aussi, elle le comprendra après, avec lequel elle n'aurait jamais pu être heureuse. Nous la suivons également avec son nouvel amour, Coupeau, qui va lui faire croire pendant des années qu'elle a enfin trouvé stabilité à sa vie. Grâce à son soutien moral et au soutien financier de Goujet, son voisin et futur amant/amour caché, elle ouvrira sa petite boutique de blanchisserie, où elle sera très heureuse pendant un temps. Puis viendra la déchéance.

L'histoire de Gervaise c'est finalement l'histoire d'une désillusion: au départ on se dit qu'elle est mal barrée, puis on y croit, finalement elle va peut-être s'en sortir, financièrement, amoureusement, etc puis c'est la désillusion... La pauvre n'est même pas bonne à se prostituer.
Il faut aimer le dramatique, c'est sûr, car Zola passe quand même du coq à l'âne dans ce livre avec une Gervaise tantôt cocue avec deux gosses sur le bras et un revenu plus qu'incertain et une Gervaise heureuse en ménage, dans sa blanchisserie et fait plaisir à voir avec ses formes plantureuses.

Ce qui frappe surtout dans ce livre c'est la façon dont Zola décrit la condition ouvrière. Le déclin de cette classe fait office de background et s'incarne également dans la figure de Coupeau qui finit alcoolique et sombre dans la démence.

La complexité et la minusiosité avec laquelle Zola décrit ces personnages est également un des traits principaux du livre, mais également des autres livre de cet auteur qui est très attaché aux détails. Certains trouvent ses nombreuses descriptions superflues, je trouve personnellement que c'est une des caractéristiques de l'écriture de Zola. Ces descriptions nous permettent de rentrer dans le décor avec les personnages et de s'immerger complétement dans un monde tellement différent du notre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4565 fois
29 apprécient

Autres actions de Eva L'Assommoir