Critique de Shaynning

Avis sur L'Embrasement - Hunger Games, tome 2

Avatar Shaynning
Critique publiée par le

Dans ce second tome, nous sommes davantage plongé dans les coulisses du pouvoir derrière le magnifique Panem. Cette fois, Katniss comprend que ses actions ont des conséquences et elle doit se prêter au rôle que le président souhaite la voir jouer. Évidemment, après 75 ans de vie difficile, la plèbe, elle, entrevoit l'espoir d'un Panem différent.
Hunger Games n'est pas sans rappeler divers soulèvements sociaux, comme la Révolution Française par exemple, et le pouvoir en présence me fait souvent penser aux extrémistes communistes, qui au nom d'une nation, s'approprie l'ensemble des ressource pour elle et son élite directe. Aussi, j'apprécie le réalisme psychologique des personnages et la présence de certains troubles, comme l'alcoolisme d'Haymish, les problèmes mentaux de certains survivants des Hunger Games ou l'ESPT de Katniss. MERCI! Enfin des personnages qui réagissent humainement lorsqu'ils sont en présence de facteurs traumatisants. C'est un aspect terriblement négligé dans beaucoup de romans et c'est malheureux, car une psychologie respectée permet une plus grande proximité émotive avec les personnages. Bref, un élément grandement salué de ma part. En somme, la proximité avec l'histoire et le soucis de l'autrice pour la composante psychologie de ses personnages, ajoutés à une dystopie très bien imaginée et une grande créativité artistique, Hunger Games est un incontournable dans la littérature jeunesse moderne.

Résumé maison: La double victoire de Katniss avec Peeta n'est pas sans conséquences. Alors qu'ils entament leur long voyage de Vainqueurs dans les districts de Panem, le président Snow voit déjà la menace se profiler en l'image de la petite gagnante rebelle qui a forcé la mains des juges aux Hunger Games. Il la prévient qu'elle doit rallier la faction de l'élite et apaiser les tensions que sa victoire à engendrer dans les districts. "La fille du feu" tente d'y parvenir, mais si son mariage avec Peeta semblait être un bon premier pas, sa présence et ses discours enflamment peu à peu les districts pauvres et malmenés. Bientôt, Snow manœuvre pour la faire tuer. Il met en charge Plutarch Evensbee de mettre en scène sa finale en l'occasion de l'édition spéciale dite "De l'expiation", pour les 75e Hunger Games. Pour cette occasion, les tributs sont moissonnés parmi les vainqueurs et donc, de facto, Katniss , seule vainqueurs de son district, est condamnée à retourner jouer sa vie dans une arène. Peeta se portera volontaire et la suivra. Le "couple-maudit du district 12" est de retours avec des adversaires qui ont tous un jour gagner et donc, qui sont presque tous des tueurs confirmés. D’emblée, Katniss et Peeta sont des cibles à abattre. Dans l'ombre, toutefois, Snow n'est pas le seul à concevoir des plans et l'influence du "Geai Moqueur", symbole désigné de Katniss, se propage comme le feu. Pour la jeune femme, cependant, c'est aussi la perceptive peu réjouissante d'ouvrir de nouvelles plaies, alors qu'elle peine déjà à soigner celle des précédents jeux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
Aucun vote pour le moment

Shaynning a ajouté ce livre à 3 listes L'Embrasement - Hunger Games, tome 2

Autres actions de Shaynning L'Embrasement - Hunger Games, tome 2