Très divertissant

Avis sur La Boîte de Pandore

Avatar FGaudin
Critique publiée par le

C'est le premier livre que je lis de Bernard Werber. C'est aussi la première critique que j'écris. J'ai des sentiments très mitigés à propos de ce livre.

Je trouve les différents sujets abordés très intéressants : l'hypnose et l'inconscient, la mémoire et l'histoire. Et globalement leur approche est tout aussi intéressante. On voit le clivage entre les scientifiques qui veulent réparer ce qui est anormal (d'après eux évidemment) et les mystiques qui cherchent à dépasser leurs prétendues limites. On voit comment une société peut devenir amnésique de certains événements passés et on fait le parallèle avec l'amnésie de l'individu.
J'ai dévoré ce livre. J'étais pris dans l'intrigue et je voulais toujours découvrir la suite.

Mais en même temps, je croisais régulièrement des passages du livre qui me décevaient. Il y a beaucoup de faiblesses scénaristiques qui selon moi empêchent ce livre d'être le chef d'œuvre qu'il aurait pu être. Pour m'expliquer, je vais devoir rentrer plus en détail :

  • Le personnage principal, prof d'histoire, cherche à enseigner la vérité. Il n'y a aucun débat sur la vérité avec lui : la vérité, c'est ce qu'il pense. Et dans ce qu'il pense, il n'y a pas de demi mesure. Par exemple lorsqu'il dit que les Grecs n'étaient pas le seul, ni le premier, peuple cultivé, il dit plutôt : les Grecs sont des barbares qui ont tout pillés. Soit. Du coup plusieurs informations historiques sont fausses et le lecteur devient méfiant de ce qu'il lit. Par exemple il dit que Cléopâtre ne parlait pas égyptien, c'est faux (oui elle n'était pas égyptienne, mais elle avait appris à parler égyptien). On est dans la caricature inverse.
  • Dès le début, René sait que sa première vie (Hypolite) a réellement existé (il l'a googlé). Pourtant plusieurs fois dans le livre il semble l'avoir oublié. Il oublie aussi de partager "ce détail" avec sa collègue Émilie lorsqu'elle lui dit que son esprit a tout inventé.

3. Les différents problèmes légaux (meurtre, délit de fuite, incendie, etc) apparaissent et disparaissent pour servir l'intrigue. Les prétextes sont à chaque fois plutôt faibles.
4. À la fin, la première idée de chaîne Internet sur la vraie vérité est très surprenante. On vient de lire tout un livre sur comment vivre ses vies antérieures, René a rencontré toutes ses vies d'un coup pour trouver une idée. Et au final c'est pour devenir youtubeur et présenter la vraie vérité. Heureusement ils réalisent que c'était con avant la fin du livre.

J'ai donc un avis partagé. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Le suspense est très bien maîtrisé, et les idées sont bonnes. Mais en tant que lecteur, on a parfois l'impression d'être pris pour un jambon. Vous savez, comme quand on regarde une série US très prenante mais où il faut fermer les yeux sur pas mal d'incohérences. Par exemple une série avec des survivants d'un crash sur une île déserte.

Pour la petite histoire, j'ai tenté l'expérience de l'auto hypnose après cette lecture. J'ai rencontré un mathématicien du XVIIè siècle. Par contre il ne pouvait pas me dire grand chose sur son époque, moi-même étant nul en Histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 119 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de FGaudin La Boîte de Pandore