Couverture La Dame de Monsoreau

Critiques de La Dame de Monsoreau

Livre de (1846)

Folle du fou du roi

C'est du grand Dumas, c'est du beau style, c'est de l'Histoire remaniée mais tellement vivante. Que du bonheur, au fil des 980 pages de l'édition Folio. On rit, on frémit, on s'impatiente, on aime, on dévore... on vit le roman. J'aurais été Dumas, je n'aurais pas fait à Diane de Méridor l'honneur de donner à mon roman son titre (de noblesse) mais je l'aurais plutôt dédicacé au personnage de... Lire la critique de La Dame de Monsoreau

3 2
Avatar Gwen21
9
Gwen21 ·

Critique de La Dame de Monsoreau par MadameBovary

Voici le deuxième tome de la trilogie des guerres de religion. J'avais beaucoup aimé la Reine Margot à cause des intrigues de palais, du personnages de Catherine de Médicis, et des passages secrets que recèle le Louvre. Cet opus est davantage axé sur la passion et la jalousie amoureuse. Le personnage de Chicot, fou du roi, y prend une grande importance. Certaines scènes sont à... Lire la critique de La Dame de Monsoreau

Avatar MadameBovary
9
MadameBovary ·

Critique de La Dame de Monsoreau par HenriMesquidaJr

Plaisir retardé mais d'autant plus savoureux, car « La Dame de Monsoreau » est assurément un très bon Dumas ! Dialogues piquants et débordants d'esprit, anecdotes savoureuses, scènes d'action enlevées et intrigues tortueuses, tout y est pour transporter le lecteur et les presque 1000 pages de ce trépidant roman se dévorent comme un rien. L'histoire d'amour, bien qu'agréable à suivre, est... Lire la critique de La Dame de Monsoreau

1
Avatar HenriMesquidaJr
8
HenriMesquidaJr ·

Critique de La Dame de Monsoreau par act

Après avoir lu "La Reine Margot" que j'avais moyennement apprécié (et fini en sautant des paragraphes entiers...), je me suis dit qu'il fallait insister un peu tant j'avais apprécié "Les trois mousquetaires" dans ma jeunesse ! Et là, "damned" : je n'ai pu lire que 40 pages de "La Dame de Monsoreau" (et en me forçant) : que d'ennui ! Je ne supporte plus ces dialogues interminables où l'intrigue... Lire la critique de La Dame de Monsoreau

Avatar act
1
act ·