Avis sur

La Machine à explorer le temps par Nananah

Avatar Nananah
Critique publiée par le

Dans ma quête de SF, je repars des bases. J'ai (re)découvert Jules Verne l'année dernière, et cette année je me penche aussi sur son quasi-contemporain. Inévitablement, je ne peux m'empêcher de rapprocher et comparer leurs oeuvres.

Ce qui intéresse Wells ici n'est pas le voyage dans le temps en lui-même. Certes, il cadre son récit par quelques explications sur la notion d'espace-temps, idée encore novatrice à la parution du récit je suppose (la relativité restreinte d'Albert, c'est 10 ans + tard), afin de rendre acceptable au lecteur l'idée d'une machine le permettant. C'est un infime détail. C'est qui l'intéresse, c'est le devenir de l'humanité et de notre civilisation, et non pas dans un ou deux siècles mais dans 800 millénaires. La SF de Wells est sociologique.
Au contraire d'un Jules Verne technologique, fondateur du steampunk, Wells veut avant tout soulever des questions d'actualité, sur la décadence de sa civilisation qu'il voit se perdre dans les travers et excès d'une société capitaliste. Si c'est le propre de toute bonne SF de soulever des questions universelles, ces réflexions forment ici le coeur du livre, livre par ailleurs assez court (à peine plus d'une centaine de pages).

J'ai maintenant très envie de lire L'île du Docteur Moreau, qui me paraît également très prometteur. Je trouve décidément à cette SF du 19ème siècle un charme fou (et le style d'époque n'y est certainement pas pour rien).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1219 fois
7 apprécient

Nananah a ajouté ce livre à 4 listes La Machine à explorer le temps

Autres actions de Nananah La Machine à explorer le temps