👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce 3ème tome m'a fait une excellente impression. Honnêtement.

C'est rare que de la littérature jeunesse montre (malgré un style parfois simpliste) une telle maturité dans l'intrigue et l'évolution des personnages. C'est rare que la littérature jeunesse ne tombe pas dans la facilité d'une intrigue manichéenne, aux personnages principaux surhumains ou au contraire faiblards-tu-comprends-les-pauvres. C'est rare que de la littérature jeunesse surprenne autant son lecteur, le frustre, le fasse vibrer, pleurer, rire, l'emmène où elle a décidé de l'emmener depuis le début sans tenir compte de ses envies, pour finalement le laisser vidé et heureux de ce voyage qu'il vient d'effectuer.
C'est rare que de la littérature jeunesse ose raconter des histoires sombres. Des histoires dures. Des choses horribles où l'humanité des personnages peut se déliter, sans espoir d'en ressortir indemne, où les valeurs n'existent plus, où la fin peut, parfois, justifier les moyens. Des événements dont on ne guérit jamais. J'en ai lu beaucoup, et tout cela n'est pratiquement jamais abordé, en littérature jeunesse. Ca rend pour moi la trilogie de Suzanne Collins d'autant plus intéressante.

Je suis contente d'avoir lu cette trilogie en anglais. Car pour ne pas me perdre, j'ai dû ralentir ma lecture. En français, j'aurais voulu aller tellement vite que je n'aurais pas savouré cette fin de trilogie. Là, je faisais une pause après chaque chapitre, je lisais les articles de blogs correspondant au chapitre que je venais de lire sur markreads.net [site que je vous conseille d'ailleurs, je trouve le concept génial], ce qui me permettait d'assimiler ce que je venais de lire. Car oui, le final arrive très vite. Il se passe énormément d'événements en peu de temps. Et c'est tout à fait cohérent.

Car Katniss, l'héroïne, n'est qu'un outil d'une rébellion qui la dépasse. Leader affiché, elle n'est en réalité qu'un pion dans une partie qu'elle ne contrôle pas, et Collins a réussi à rendre cela parfaitement clair dans les alternances de rythme tout au long du livre. C'est là la force de cette trilogie : les états d'âmes des personnages, leur évolution, l'impact de ce qu'ils vivent, rien n'est minimisé ou passé à la trappe, rien n'est dramatisé non plus. Ca m'a beaucoup touché, j'ai trouvé ça traité de manière assez objective et réaliste. Pour les mêmes raisons, je trouve l'épilogue parfait. Une fin bâclée ? Non. Au contraire. Une fin tout ce qu'il y a de plus réaliste. Frustrante, certainement. Mais tellement plus crédible qu'un épilogue à la Harry Potter, ou qu'un Twilight, franchement...

Je crois pouvoir dire que c'est ce que j'ai lu de mieux en YA depuis pas mal d'années. Merci, Suzanne Collins, de ne pas avoir cédé à la facilité. De nous avoir autant baladés pour nous faire lire ton histoire, et pas celle qu'on aurait voulu que tu écrives.
Nananah
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs livres de 2011

il y a 10 ans

24 j'aime

6 commentaires

La Révolte - Hunger Games, tome 3
VirginiA
3

Still a piece in their games.

Pour ce genre de romans jeunesse, la simplicité est souvent la meilleure des vertus. Ce qui signalait, à mon sens, la réussite des deux premiers tomes, c'était la simplicité de l'histoire, résumable...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

3

La Révolte - Hunger Games, tome 3
Nananah
9

Enfin un peu de réalisme en littérature YA !

Ce 3ème tome m'a fait une excellente impression. Honnêtement. C'est rare que de la littérature jeunesse montre (malgré un style parfois simpliste) une telle maturité dans l'intrigue et l'évolution...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

6

La Révolte - Hunger Games, tome 3
MeliciousQueen
4

Attention, spoilers et déception

Je ne comprendrai jamais comment on peut se planter autant sur le dernier tome d'une trilogie qui s'annonçait quasi-parfaite. J'ai extrêmement aimé le premier, j'ai trouvé que le deuxième était...

Lire la critique

il y a 11 ans

14 j'aime

4

L'Île mystérieuse
Nananah
9

Critique de L'Île mystérieuse par Nananah

Je dois avouer que j'avais un peu les chocottes quand même, pendant les 100 premières pages de L'Île mystérieuse. Parce que Jules Verne, je suis tombée amoureuse de lui en lisant Vingt mille lieues...

Lire la critique

il y a 9 ans

34 j'aime

8

Vingt Mille Lieues sous les mers
Nananah
10

C'est donc ça, un chef d'oeuvre.

J'avais jusqu'ici lu un peu de Jules Verne. Michel Strogoff, que j'aime beaucoup, et une version abrégée (sacrilège) du Tour du Monde en 80 jours, enfant. J'ai aussi passé de longs trajets en voiture...

Lire la critique

il y a 10 ans

28 j'aime

7

La Révolte - Hunger Games, tome 3
Nananah
9

Enfin un peu de réalisme en littérature YA !

Ce 3ème tome m'a fait une excellente impression. Honnêtement. C'est rare que de la littérature jeunesse montre (malgré un style parfois simpliste) une telle maturité dans l'intrigue et l'évolution...

Lire la critique

il y a 10 ans

24 j'aime

6