👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

S'il y a bien un roman qui fait parler de lui depuis 1985 et plus particulièrement depuis ces dernières années, c'est "La servante écarlate" de Margaret Atwood. Considéré par les anglo-saxons comme une oeuvre à hisser à la hauteur de "1984" de George Orwell, ce roman a été redécouvert par le public français après son adaptation à la télévision. Y aurait-il du bon, finalement, à être abonné à Netflix ? #agentprovocateur

Cette dystopie fait froid dans le dos mais n'est-ce pas le propre d'une dystopie ? Le système patriarcal/matriarcal proposé par l'auteure résonne douloureusement à nos oreilles à l'heure où les femmes poursuivent leur émancipation et militent activement pour une plus grande égalité de traitement. L'instrumentalisation de la fécondité - dont dépend la natalité et donc l'économie - est un fantasme de dictateur ou de prédicateur déjà ancien mais le style sans fard de Margaret Atwood lui donne une saveur douce amère très particulière.

Du point de vue littéraire, je salue la construction narrative avec un dénouement intelligent et original ; je salue aussi le style que j'ai apprécié et qui, malgré le contexte, échappe au pathos. On ressent très bien la perte des sentiments humains, on la ressent dans sa chair lorsqu'on est une femme.

il y a 2 ans

1 j'aime

4 commentaires

La Servante écarlate
Reka
9

Une dystopie "maturisante" et nécessaire !

Ce livre n'a pas pris une ride : le monde démocratique révolu que décrit Defred est incontestablement le nôtre aujourd'hui. Quant au régime totalitaire qui s'impose pour elle au présent, il pourrait...

Lire la critique

il y a 10 ans

17 j'aime

2

La Servante écarlate
Samanuel
3

Lamentations d'une génitrice en rouge

Le titre de cette critique résume parfaitement le livre : 350 pages de lamentations monotones et pseudo-philosophiques qu'Atwood a le mauvais goût de plaquer sur un arrière-plan vaguement SF sans...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

3

La Servante écarlate
SengSeng
3

Red is dead

Voilà un livre qui était entouré de très attrayantes et intéressantes critiques. Adapté en série, pour laquelle les critiques sont elles aussi élogieuses. Donc, emprunté à la bibli avec une grande...

Lire la critique

il y a 3 ans

15 j'aime

1

La Horde du contrevent
Gwen21
3

Critique de La Horde du contrevent par Gwen21

Comme je déteste interrompre une lecture avant le dénouement, c'est forcément un peu avec la mort dans l'âme que j'abandonne celle de "La Horde du Contrevent" à la page 491 (sur 701). Pourquoi...

Lire la critique

il y a 8 ans

57 j'aime

21

La Nuit des temps
Gwen21
10

Critique de La Nuit des temps par Gwen21

Je viens d'achever la lecture de ce petit livre qu'on me décrivait comme l'un des dix livres de science-fiction à lire dans sa vie sous peine de mourir idiot. Je viens d'achever la lecture de ce...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

9

La Disparition de Stephanie Mailer
Gwen21
1

Critique de La Disparition de Stephanie Mailer par Gwen21

Jusqu'à présent, de Joël Dicker, je ne connaissais rien ou plutôt pas grand chose, c'est-à-dire le nom de son premier roman "La vérité sur l'affaire Harry Quebert". Depuis cette parution...

Lire la critique

il y a 4 ans

27 j'aime

7