Gymnastique littéraire!

Avis sur La petite communiste qui ne souriait jamais

Avatar RobinTribouilla
Critique publiée par le

Nadia Comaneci c'est un palmarès, des médailles d'or portées sur les plus hautes marches des podiums du monde entier. C'est une note, ce 10.00, une note parfaite jusqu'alors jamais attribuée. C'est un corps, celui d'une jeune fille de 13 ans longiligne et sculpté pour la compétition, mais qui va se transformer en celui d'une femme avec sa biologie et ses angoisses. Nadia c'est aussi l’instrument d'un régime, un monument d'unification national dans la Roumanie de Ceausescu. Ce symbole qui battra l'URSS et ira gagner en terre capitaliste.

C'est tout ces aspects qui sont traités dans ce magnifique livre. On suit Nadia, et les interrogations que son parcours soulève, que ce soit sur elle, la Roumanie ou le monde. Lola Lafon nous livre Nadia à travers une écriture travaillée et une passion folle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 355 fois
4 apprécient

Autres actions de RobinTribouilla La petite communiste qui ne souriait jamais