En direct des trottoirs de Casa

Avis sur La vérité sort de la bouche du cheval

Avatar recettesetrecits
Critique publiée par le

Je dois dire que j'ai eu du mal à entrer dans ce livre car la première partie est difficile à lire : beaucoup de renvois vers un glossaire pour expliquer les nombreuses références ou le vocabulaire, une atmosphère très pesante faite de misère, d'alcoolisme, de tabagie excessive, de prostitution bien sûr... Il y a des passages durs, mais d'autres où on rit. Jmiaa, prostituée de Casablanca, est très attachante. Elle a une langue fleurie, une truculence et un bagout pas possible ! On l'aime ou on la déteste.  Moi, je me suis attachée à elle, contre toute attente. 

Elle se raconte au travers d'une sorte de journal intime : Arrivée sur le trottoir à cause d'une mauvaise rencontre, elle va s'en sortir grâce à une rencontre providentielle. On dira que tout ça est cousu de fils blancs, que la fin est improbable, que c'esst un happy end... et bien tant mieux ! Jmiaa, sa famille, sa fille, ses copines le méritent bien ! En fait, cette fin ressemble à s'y méprendre aux happy ends des séries mexicaines que Jmiaa regarde en boucle... Je pense que c'est un clin d'oeil que l'auteure nous adresse. Cette façon de conclure cette histoire a en effet été beaucoup décriée depuis la parution du roman. Je ne doute pas un instant que ce roman aura les récompenses qu'il mérite !

J'ai aimé le style et la langue de Meryem Alaoui et sa façon de raconter un milieu que j'ai découvert au travers de cette histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 75 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de recettesetrecits La vérité sort de la bouche du cheval