Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Le Temps de l'innocence

Critiques de Le Temps de l'innocence

Livre de (1920)

Entre deux mondes !!!

Newland Archer fait partie de la haute-bourgeoisie new-yorkaise des années 1870, et en bon haut-bourgeois qui se respecte, il a toujours suivi scrupuleusement les codes de ce milieu, étant même fiancé avec une jeune femme de sa condition et qui promet une union sans la moindre émotion ne suivant pas ces fameux codes... On se dit que les codes du Nouveau Monde, d'une ville d'un pays aussi... Lire la critique de Le Temps de l'innocence

21 4
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Des êtres innocents et formatés, critique d'une aristocratie fin XIXe

Le résumé de l’histoire tient pourtant à peu de choses. Dans les années 1870, Newland Archer un jeune homme de la haute bourgeoisie américaine tombe sous les charmes d’Ellen Olenska, la scandaleuse cousine de sa fiancée. Difficile de ne pas redouter un autre roman à l’eau de rose et, non sans malice, Edith Wharton esquisse dans un premier chapitre le portrait d’une société absolument ennuyeuse.... Lire la critique de Le Temps de l'innocence

4 1
Avatar Barbelo
9
Barbelo ·

Illustration de l'inutilité des normes sociales

Certes, le cadre spatio-temporel ne convient en rien à notre époque puisque l'histoire se passe dans le dernier tiers du XIXe siècle, les comparaisons avec aujourd'hui sont donc difficiles. Toutefois le livre illustre suffisamment bien la vanité des codes sociaux et culturels dans leur généralité pour pouvoir l'appliquer à notre société. On suit la vie de Newland Archer, jeune homme membre de... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

4 1
Avatar Naoki38
8
Naoki38 ·

Critique de Le Temps de l'innocence par Gwen21

Un chef d'oeuvre, un de plus à porter au palmarès d'Edith Wharton ! "Au temps de l'innocence" n'a absolument pas usurpé le Pulitzer 1921 et Martin Scorsese lui a légitimement rendu un vibrant hommage avec son adaptation cinématographique, petit bijou d'esthétisme et de sensibilité. New York, 1870. Newland Archer est un jeune homme de la bonne société traditionnelle et puritaine qui... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

3
Avatar Gwen21
10
Gwen21 ·

Critique de Le Temps de l'innocence par alenbi

Difficile de faire la critique de ce « Temps de l’Innocence ». Nous avons ici une belle description d’une certaine époque et mode de vie à la new-yorkaise, celle de la fin du XIXème siècle. L’auteure critique ce mode de vie où les convenances prennent le dessus. Malheureusement il faut bien se dire que plus d’un siècle après, celles-ci sont encore bien existantes dans notre société actuelle... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

2 1
Avatar alenbi
7
alenbi ·

Critique de Le Temps de l'innocence par BibliOrnitho

J'ai abordé ce livre avec entrain : on m'avait dit qu'Edith Wharton était la fille artistique d'Henry James que j'apprécie tout particulièrement. Mais il me laisse une impression mitigée. Le cadre est très proche des tableaux dépeints par Henry James et met en scène la riche société de la côte Est de la fin du XIXe siècle : sa vie, son œuvre et ses préjugés. Comme dans les Européens, une enfant... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

2
Avatar BibliOrnitho
5
BibliOrnitho ·

Critique de Le Temps de l'innocence par jerome60

Au moment où le roman commence, l’aristocratie New Yorkaise se retrouve à l’opéra. Promis à un avenir brillant, fiancé à la belle May Welland, jeune fille élevée dans la plus pure tradition de la haute bourgeoisie, Newland Archer a tout pour être heureux. Mais lorsque ce soir-là il aperçoit dans une loge voisine la comtesse Olenska, une cousine de May de retour d’Europe après un divorce... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

2
Avatar jerome60
4
jerome60 ·

La victoire de l'immobilisme

Une découverte. D'abord le langage d'Edith Wharton (que j'ai lu en VO), à la fois précis et envolé. Dans l'édition que je lisais, chaque paragraphe était séparé du précédent par une ligne vide, d'où un effet encore plus marqué d'irréalité. Comme si les choses se suivaient sans jamais se suivre. Comme si le temps était fait de vides. Assez poétique, en somme. Les personnages, coincés... Lire la critique de Le Temps de l'innocence

Avatar Swanney
10
Swanney ·

May présidente!

Je savais que Wharton tournait autour du même thème que cette riche caste de la société américaine milieu-fin XIX°, mais j'ai été déçue. J'attendais trop de cette auteur dont j'avais fait l'heureuse découverte avec son roman 'Chez les Heureux du monde'. Les textes sont assez symétriques: cette fois-ci c'est un homme, Archer qui, coincé entre un mariage 'traditionnel', May et son amour... Lire l'avis à propos de Le Temps de l'innocence

1
Avatar Kororia
7
Kororia ·