Danse avec les loups, les lions et les dragons

Avis sur Le Trône de fer : L'Intégrale, tome 5

Avatar 0lympus
Critique publiée par le

Après un tome 4 un peu mou du genou et pas moins de six ans d'attente, voici que le tome 5 de A Song of Ice and Fire débarque, porté par le succès retentissant de l'adaptation télé signée HBO.

Inutile de faire durer le suspens, ce tome est meilleur que son prédécesseur. Si vous avez tout suivi jusque là, vous savez que l'intrigue se déroule en parallèle du tome 4 et nous permet de retrouver Jon, Tyrion, Daenerys et autre Davos dont l'absence se faisait quelque peu ressentir dans un livre qui se focalisait sur Cersei, Jaime, Brienne et Sam. A Dance with Dragons est donc dépaysant puisque très peu d'évènements se déroulent à King's Landing. On retrouvera toutefois certains personnages de A Feast for Crows dans le dernier tiers du roman quand la trame dépasse chronologiquement la fin du tome 4. Mais non ce n'est pas compliqué, l'auteur explique tout ça bien mieux que moi dans la préface.

Si ce bestiau de 1000 pages n'atteint malheureusement pas l'excellence des trois premiers tomes de la saga, il se révèle tout de même passionnant à lire. Comme le tome 4, c'est un roman de transition qui repose des bases indispensables à la suite de l'intrigue après les bouleversements apportés par le tome 3, le bien nommé A Storm of Swords. Il y a donc logiquement moins d'action que dans ce dernier, mais la qualité est au rendez-vous. Tout est superbement bien écrit, notamment les chapitres mettant en scène des personnages secondaires que l'on n'attendait pas forcément. Si personnellement je n'apprécie pas vraiment la tournure de tous les évènements du côté Est du détroit (difficile d'en dire plus sans spoiler) et le fait que Martin fasse quelques (rares) fois appel à de grosses ficelles scénaristiques auxquelles il ne nous avait pas habitué jusqu'ici, le reste est un quasi sans fautes. La totalité des chapitres du Nord sont excellents. Et bien sûr tout ce qui fait la force de la saga est toujours bien présent : les dialogues savoureux, les retournements de situations inattendus (car dans A Song of Ice and Fire, rien ne se passe jamais comme prévu) et bien sûr l'impressionnante galerie de personnages qui cohabitent de la façon la plus crédible qui soit. Martin a pris énormément de temps pour écrire ce tome et on le ressent tout au long de l'oeuvre : le tout est assemblé avec une précision d'horloger et on sent bien que l'enchaînement des multiples points de vue a été mûrement réfléchi.

Au final, même si l'on reste inévitablement sur sa faim concernant certaines intrigues, on referme A Dance with Dragons avec l'envie pressante de lire la suite (mention spéciale à l'épilogue magistral), priant les Sept pour que le pavé suivant nous arrive plus rapidement que celui-ci. Ce tome 5 apporte assez de matériel pour alimenter les théories des fans pendant quelques temps, mais s'il vous plaît Monsieur Martin, continuez de torturer vos personnages plutôt que vos lecteurs et ne nous faites pas encore poireauter six ans. Il ne faudrait pas que la sérié télé rattrape les romans tout de même ! Une chose est sûre, je n'ai jamais attendu l'hiver aussi impatiemment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9010 fois
25 apprécient

Autres actions de 0lympus Le Trône de fer : L'Intégrale, tome 5