Avis sur

Le Vaisseau des morts par Toftaky

Avatar Toftaky
Critique publiée par le

Après une virée dans le port d'Anvers, le marin américain Gérard Gale mange sa montre et voit son bateau partir sans lui au matin, emportant ses papiers, son argent, toutes ses affaires.
Impossible de rester en Europe sans papiers, impossible de se faire embaucher sur un autre bateau sans passeport, il est devenu du jour au lendemain un clochard dont aucun pays ne veut.
Dans cette Europe des années 20, qui ressemble fort à celle du 21e siècle, expulsé de frontières en frontières, rejeté par tous, il va peu à peu rentrer dans la clandestinité.
Pour son plus grand malheur, il parvient tout de même à embarquer sur un cargo qui se révélera être un bateau fantôme…
Ce livre culte de B. Traven commence sur un ton burlesque qui peu à peu tourne au vinaigre et finalement touche au sordide.
Son héros, qui d'abord, rit de sa propre mésaventure, se croyant protégé par sa nationalité américaine, peu à peu prend conscience de la réalité cruelle, de l'envers du décor des grandes démocraties.
Il y dénonce tour à tour les ravages d'une société bureaucratique déshumanisante et inégalitaire et surtout les excès d'un capitalisme aveugle.
Paru en 1926, ce roman garde toute sa pertinence aujourd'hui, 80 ans plus tard rien n'a changé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 480 fois
3 apprécient

Autres actions de Toftaky Le Vaisseau des morts