Couverture Le ciel par-dessus le toit

Critiques de Le ciel par-dessus le toit

Livre de (2019)

Critique de Le ciel par-dessus le toit par François CONSTANT

Je me laisse toucher le cœur par les mots de Nathacha Appanah. Ma main caresse le livre fini comme une main frôle un plant de lavande, de menthe ou de thym, pour le simple bonheur de dégager des arômes et de s’en imprégner. Les mots de cette autrice concentrent toutes les saveurs de la vie : l’amertume et la douceur, les aigreurs et le sel de toutes ces microdécisions qui filent la vie, la... Lire l'avis à propos de Le ciel par-dessus le toit

3
Avatar François CONSTANT
10
François CONSTANT ·

Malheur transmissible

Plus que Tropique de la violence, qui a connu un succès mérité, c'est dans son roman précédent, En attendant demain, que se révélaient vraiment les qualités de Nathacha Appanah à travers les portraits de personnages blessés, joliment dessinés, et un style chatoyant. Le ciel par-dessus le toit n'est pas franchement une déception mais pas loin, frustrant surtout par la minceur de son intrigue... Lire la critique de Le ciel par-dessus le toit

1
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

Une grande conteuse

Petit récit intime, sublime condensé d'émotions, "Le ciel par dessus le toit" sonde la fragilité des relations familiales, les traumatismes de l'enfance, la transmission. La plume concise, poétique et magnétique témoigne d'une puissance narrative remarquable. Lire la critique de Le ciel par-dessus le toit

1
Avatar Fanny10
8
Fanny10 ·

Lyrisme glauque étouffe-chrétien

On suit la vie de Phénix qui élève seule et mal ses 2 enfants: l'aînée Paloma qui quittera la maison dès qu'elle sera majeure et le benjamin Loup. Ce dernier est fragile psychologiquement. "Il gère mal son stress" (on n'en saura pas plus...) et à l'issue d'une crise, il finira en maison d'arrêt à 17 ans, obligeant fille et mère à se réconcilier pour le sortir de là. C'est bien écrit.... Lire l'avis à propos de Le ciel par-dessus le toit

Avatar RaphPec
7
RaphPec ·