👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Nous sommes à Raühnvahl dans une petite vallée des Alpes orientales, à de la fin du Moyen Âge, Marcus II de Saxe prince héritier, âgé de neuf ans, assiste au massacre de son père, de sa mère et sa petite sœur par une troupe de bandits commandée par Agomar et commanditée par Ojsternig le seigneur de Dravocnik. Ojsternig a ordonné de ne laisser personne en vie, le destin a été cruel avec lui, il lui plait d'être cruel avec les autres. Les mines de Dravocnik s'épuisent, les mineurs parlent de Liberté, certains ont pris le maquis avec à leur tête Volod le noir. Ojsternig rêve d'être le nouveau seigneur de Raühnvahl.

Sauvé par Eloisa une petite fille, Marcus II est recueilli par sa mère, Agnete, la sage-femme. Sa seule chance de survivre, c'est de ne plus être qui il est, plus jamais personne ne l'appellera prince. Il doit changer de nom et d' habits, il s'appelle désormais Mickaël.

Luca di Fulvio entraîne le lecteur dans le Moyen Âge, où le système féodal a divisé la société en serfs et en maîtres. le contexte historique est décrit avec précision, il crée un personnage, antihéros qui, a tout perdu sa famille, le pouvoir et son identité, et qui par un parcours initiatique fait d'enseignements et de rencontres va affronter la vie avec courage aidé par Raphaël le vieux sage et Emöke, la folle devenue la sainte.
Si le talent narratif de Luca Di Fluvio reste entier avec un style grandiose et réaliste, un récit ponctué de scènes parfois sanglantes et crues, avec des personnages forts et toujours parsemé de nombreux rebondissements, ce livre est moins convaincant que les précédents, "les enfants de Venise" et surtout le magnifique"Gang des rêves" parfois même il m'a paru un peu long, cette fois-ci la magie n'a pas opéré.

feursy
6
Écrit par

il y a 4 ans

1 j'aime

Le soleil des rebelles
ba33
4

Caricatural

J'en suis à la moitié du livre, je le terminerai, mais je ne renouvellerai pas l'expérience avec cet écrivain. Les personnages sont caricaturaux, les situations artificielles et la langue...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Le soleil des rebelles
LuciXocolatl
9

un bon film très émouvant

Encore une fois, je suis sous le charme de la plume de Luca Di Fulvio. Il m'ensorcelle. J'ai préféré le gang des rêves ou les enfants de Venise, qui propose une histoire plus travaillée et complexe...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Le soleil des rebelles
Lettres-it-be
8

"Le Soleil des rebelles" de Luca Di Fulvio : suite et fin de la saga du monde et des époques

Après Le Gang des rêves véritable succès de librairie depuis sa parution en France en 2016 du côté de Slatkine & Cie, après Les Enfants de Venise toujours chez Slatkine, l’heure est au grand...

Lire la critique

il y a 4 ans

Betty
feursy
9
Betty

beau et poétique

Prendre le temps nécessaire pour rédiger cette chronique. Choisir les mots, relire les phrases pour être certain de bien faire ressortir toutes les émotions ressenties à la lecture de ce roman à la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

6 j'aime

La Commode aux tiroirs de couleurs
feursy
7

Ne pas oublier

Elle vient d'hériter de son « Abuela », sa grand-mère décédée, de la fameuse commode aux dix tiroirs aux couleurs de l'arc-en-ciel. Rita, sa grand-mère les surnommait ses renferme-mémoire. Avec ses...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

L'Inconnu de la poste
feursy
9

Cold case

Les lieux : Un village de montagne, une vallée où la désertification fait des ravages, la maternité, la mutuelle sociale agricole tout a été délocalisé. Les trains passent, mais ne s'arrêtent plus...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

1