Avis sur

Léon l'Africain

Avatar affreuxJojo
Critique publiée par le

Fatima, mère du sultan Boabdil - "Tu pleures comme une femme un royaume que tu n'as pas su défendre comme un homme !"

Cette phrase, qui apparait dans le premier quart du livre, résumé assez bien le livre.
Léon va fuir encore et encore. Cela va le porter dans milles lieux, à notre grand plaisir.

Amin Maalouf, qui, pour moi, est connu pour son livre "Les identités meurtières", réussit un coup de génie en se positionnant comme historien et comme écrivain. Il le fait et bien ! On a réellement envie de connaitre ce monde qui subit des guerres, des trahisons et des souverains parfois impitoyables.

Le livre est une biographie romancée. Où commence le vrai ? où s'arrête le faux ? Je ne sais et tant pis. Je prends le livre comme il est. On plonge dans le 16e siècle avec Léon. L'histoire est vue d'une manière que celle qui est décrite par les livres d'histoire ou les cartes (que nous propose de très bonne manière l'émission "Le dessous des cartes").

Léon doit avoir les bras usés à force de changer de femmes. Il doit avoir les pieds abimés à force de faire des kilomètres (Fès, Le Caire, Rome, ...). Il doit être épuisé de chercher l'argent et la connaissance. Non ! Jamais ! Il continue. La vie le mène au-delà de toute espérance.

C'est rare d'avoir un livre qu'on puisse dévorer avec autant d'entrain. C'est tellement rare qu'il mérite d'être correctement noté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 815 fois
5 apprécient

affreuxJojo a ajouté ce livre à 3 listes Léon l'Africain

  • Livres
    Illustration La vie, celle que les gens vivent

    La vie, celle que les gens vivent

    Avec : Plus fort que la haine, Mémoires d'un ingénieur, Autobiographie, La Citadelle,

  • Livres
    Illustration Voyage

    Voyage

    Avec : Le Tour du monde en 80 jours, Michel Strogoff, Mes valises diplomatiques, Un drame dans les airs,

  • Livres
    Illustration Année 2011

    Année 2011

    Liste commencée en Juillet 2011

Autres actions de affreuxJojo Léon l'Africain