C'est long 900 pages...Surtout pour finir frustrée.

Avis sur Les Écureuils de Central Park sont tristes le...

Avatar K_elly
Critique publiée par le

Bon, qui aime bien châtie bien. Et j'adore vraiment Katherine Pancol, mais là, ça passe plus. Une fois, d'accord, deux, ok... mais trois, ça suffit. J'ai terminé la trilogie parce que je fini tout ce que je commence, mais j'ai eu du mal.

Après un premier tome moyen et un second tome qui relevait le niveau, j'étais logiquement en droit d'espérer que le dernier tome serait le meilleur. Erreur. On passe 900 pages à se demander quand est-ce qu'il va vraiment se passer quelque chose. Lentement, à travers la trilogie, on converge, on part de la vie à Joséphine l'ennuyante pour terminer avec celle d'Hortense la farouche. Et c'est le seul point positif du livre, parce que se complaire 3 tomes dans la vie trop sage de Joséphine, ça aurait été de l'incitation au suicide.

La relation d'Hortense et Gary est superbe. Les personnages en eux-mêmes sont géniaux. Gary est un garçon qu'on peut croiser à tous les coins de rue, et qui pourtant a une personnalité bien complexe et personnelle. C'est encore un enfant qui rentre dans l'âge adulte, qui a un manque, mais qui, tant bien que mal devient un homme, un homme charmant, un véritable prince, mais pas un con. Il ne s'obstine pas à courir après la fille qu'il désire et qui pète plus haut que son cul, il est poétique, bohème, attachant et obstiné. Et il fait face à une Hortense qui est un génie de personnage. L'antithèse complète de sa mère, on se surprend à la détester au début, avant de finir par la comprendre, l'apprécier. Elle est ambitieuse, déterminé, elle est farouche et passionnée. C'est un personnage magnifique, et son duo avec Gary est un véritable plaisir. Voilà tout l'intérêt du livre, on tourne les 900 pages pour les voir grandir, mûrir, s'apprivoiser, s'aimer, et on fini par fermer le roman complètement dégoûtés car la fin est incroyablement bâclée.

Bordel Katherine ! Tu nous trimbale l'histoire de Gary & Hortense et celle de Joséphine & Philippe sur 3 tomes, totalisant plus de 2000 pages, qui ne sont pas toutes des chefs d'oeuvres, bien loin, pour finir comme ça. Hop, on règle ce bazar en 2 temps 3 mouvements, de loin, sans passion, sans fougue ni explosion. C'est quand même très décevant, même pour les personnages. Avoir donné vie à de si beaux personnages pour les faire atteindre leur apogée sans s'élever plus bas que terre, c'est insultant pour eux. Je vous avait dit, qui aime bien châtie bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1036 fois
5 apprécient

Autres actions de K_elly Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi