Couverture Les Particules élémentaires

Les Particules élémentaires

(1998)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 56
  2. 70
  3. 86
  4. 143
  5. 226
  6. 477
  7. 856
  8. 793
  9. 389
  10. 126
  • 3.2K
  • 200
  • 1K
  • 43

Les particules élémentaires est la chronique du déclin d'une civilisation - la nôtre - qu'illustre l'existence plate et morose de deux demi-frères, Michel et Bruno, confrontés à leur misérable condition.Car tandis que Bruno s'abîme dans une quête désespérée du plaisir sexuel, la vie amoureuse de...

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Particules élémentaires
VS
Dépression, dérision, sexe

Une première certitude, très intime – Houellebecq n’a jamais écrit et n’écrira jamais qu’un seul roman, cette histoire des deux (demi) frères (et la confrontation répétée des deux moitiés ne permettra jamais de retrouver l’unité perdue), apparemment si complémentaires, le scientifique et le littéraire, le prof et le chercheur, totalement mutilée en réalité, l’un dont le cerveau, dès le début, a totalement dévoré le corps, l’autre dont l’obsession du corps et du sexe, sous le signe de la...

42 6
Houellebecq ou la branlette intellectuelle

Houellebecq a lancé avec ce livre la mode, dont il est le maître, du succès par la déprime. Se complaire dans sa misère émotionnelle est terriblement In, apparemment, en France, vu les cartons de cet auteur. Ses livres, dont les particules élémentaires en est le parfait exemple, sont basés sur ses crises existentielles à base de sexe en berne et de mépris. Mépris de soi, des autres(et donc de vous aussi, lecteurs et lectrices...) et surtout mépris de la littérature dont il est l'actuelle et... Lire l'avis à propos de Les Particules élémentaires

2

PostsLes Particules élémentaires

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (73)

Les Particules élémentaires
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je vous salut Michel.

"Il est des lieux où souffle l'esprit" écrivait Maurice Barrès dans son Incipit de "La colline de Sion", il est aussi des bouquins où l'esprit souffle en rafales, avis de tempête intellectuelle. Les Particules élémentaires sera à la seconde partie du XXième siècle ce que la comédie humaine fut au XIXième: une représentation parfaite de la vie des hommes. Lévi-Strauss peut aller se rhabiller,... Lire l'avis à propos de Les Particules élémentaires

25 5
Avatar Charette
10
Charette ·
Un peu décevant

Ce livre, selon les dires "littéraires", fait partie des romans à avoir lu. Oui et non. Il s'agit, certes, d'un roman qui bouscule un peu, qui aborde des thèmes sous un angle original, qui exploite et met le doigt sur une sexualité tantôt brimée, tantôt (sur)exaltée, tantôt minable. Les personnages sont attachants et repoussants à la fois. On se surprend à avoir de la pitié pour eux, tout en... Lire la critique de Les Particules élémentaires

3 1
Avatar Sekhorium
7
Sekhorium ·
Découverte
Le royaume perdu

On a parfois le sentiment, en découvrant une œuvre d'un artiste qu'on aime bien, que l'on contemple le sommet de sa carrière. Que, quoi qu'il fasse après, il ne sera jamais vraiment capable de produire quelque chose de mieux. Parfois on se trompe mais, bien souvent, ce sentiment se révèle justifié. Les Particules Élémentaires est vraisemblablement de ces œuvres-là. Houellebecq est un auteur... Lire la critique de Les Particules élémentaires

18
Avatar Thib .
9
Thib . ·
Michel ou le veilleur des mondes

Auteur controversé au style proche du premier jet permanent Michel Houellebecq nous offre avec Les Particules élémentaires un moment de littérature d'une puissance terrible qui - sous son vernis nihiliste et sa crasse ampoulée - couve une désarmante humanité... jusque dans ses mots ultimes ! Ecrit à la fin du siècle dernier Les Particules élémentaires narre le destin de deux... Lire l'avis à propos de Les Particules élémentaires

6
Avatar stebbins
8
stebbins ·
Boson & Higgs

On voudrait parfois être cannibale, moins pour le plaisir de dévorer tel ou tel que pour celui de le vomir. Cioran Houellebecq m’a toujours amené au cannibalisme. Peut-être est-ce sa physionomie si particulière, qui le rapprocherait presque d’un portrait de Schiele, avec ses pommettes... Lire l'avis à propos de Les Particules élémentaires

7 2
Avatar Dextoutcourt
9
Dextoutcourt ·
Toutes les critiques du livre Les Particules élémentaires (73)