Les Quatre Filles du Pasteur March est le véritable titre...

Avis sur Les Quatre Filles du docteur March

Avatar Lilia Tarelli
Critique publiée par le

...(que je n'ai pas trouvé sur senscritique) de la dernière traduction française de Little Women, parue en 2010 à l'école des loisirs. Comme dirait une de mes élèves : "pasteur ? vous voulez dire docteur madame !" et non, j'ai bien dit pasteur ! Le bon M. March n'a jamais été docteur. Lorsque Pierre-Jules Hetzel publie en France le roman de Louisa May Alcott, il se permet quelques libertés (sans doute Hetzel voulait-il éviter toute polémique à l'époque, la séparation de l'Eglise et de l'Etat étant encore source de conflits). Malika Ferdjouk (à qui l'on doit cette nouvelle traduction) en évoque un certain nombre dans son introduction. Il en est une plus scandaleuse : Hetzel change la fin de l'histoire et marie Jo à Laurie, ignorant ainsi la volonté de l'auteur d'incarner en Jo une jeune fille féministe et indépendante. "Les filles me demandent qui épouse qui, comme si c'était la seule fin et le seul but de la vie d'une femme. Je ne marierai pas Jo à Laurie, et sûrement pas pour faire plaisir !" avait-elle déclaré. Le travail de Malika Ferdjouk s'avère donc utile et éclairant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1530 fois
9 apprécient

Autres actions de Lilia Tarelli Les Quatre Filles du docteur March