Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Les gratitudes

Critiques de Les gratitudes

Livre de (2019)

Critique de Les gratitudes par lireaulit

Marie est appelée d'urgence un jour par une employée de la téléassistance : Mme Seld, une vieille femme sur laquelle elle veille et chez qui elle se rend régulièrement pour voir si tout va bien, a demandé de l'aide. Depuis le matin, elle a peur de se lever et de tomber et elle n'a rien bu ni mangé de la journée. Après avoir appelé le médecin, Marie se rend immédiatement chez son ancienne... Lire la critique de Les gratitudes

4 2
Avatar lireaulit
5
lireaulit ·

Mots à maux

Peut-être que le succès lui était promis parce que Delphine de Vigan est une romancière appréciée et que Les gratitudes est un livre court qui se lit très vite. Peut-être. Mais cela n'empêche pas le roman d'être un texte à la fois terrible et drôle, un peu absurde aussi, comme l'est la vie quand on prend le temps d'y regarder de près. Il s'agit presque d'une pièce de théâtre car les dialogues... Lire l'avis à propos de Les gratitudes

1
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Critique de Les gratitudes par MadameBovary

Michka est une vieille dame qui souffre d'un début d'aphasie et doit entrer en Ehpad. Là elle fait la connaissance de Jérôme, son orthophoniste, et reçoit les visites de Marie, dont on comprend qu'elle s'est beaucoup occupée dans son enfance. Ce roman est une réflexion sur, comme son titre l'indique, la notion de gratitude, et également sur le temps qui passe : un jour, il est trop tard pour... Lire l'avis à propos de Les gratitudes

Avatar MadameBovary
9
MadameBovary ·

Accompagner les personnes âgées dépendantes

Micha est installée en maison de retraite. Elle reçoit la visite de sa fille Marie, apprécie la compagnie de Jérôme, le jeune orthophoniste qu'elle trouve beau. Elle semble accompagnée au mieux dans sa fin de vie ; toutefois, elle ne vit pas au mieux cette phase d'existence. Elle confond et perd les mots, s'en rend compte, culpabilise de ne plus servir à rien et rêve que la directrice vienne... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Les gratitudes Dephine de Vigan

Parce qu'elle ne peut plus rester seule chez elle, et atteinte d'aphasie, Michka est placée dans un EHPAD. C'est une étape difficile à vivre du fait des nombreux deuils qu'elle a à faire (deuil de son autonomie, de son indépendance, de sa santé et de sa maison). Soutenue par Marie, une jeune femme très proche d'elle, sa fille de coeur et Jérôme, un orthophoniste, la vieille dame vit son... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar leslecturesdeba
8
leslecturesdeba ·

Critique de Les gratitudes par matatoune

Un coquelicot sur un fond noir en couverture, c'est le premier cadeau du nouveau roman de Delphine de Vigan, "Les gratitudes". Après le roman Les loyautés, paru il y a tout juste un an, Delphine de Vigan explore les liens invisibles qui nous rattachent aux autres. Un troisième livre est en cours sur l'ambition, semble-t-il ! Michèle Seld, surnommée Michka par son entourage, est une femme... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar matatoune
9
matatoune ·

Critique de Les gratitudes par LennieBirds

« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l'absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d'un prénom, d'une image, d'un parfum. Je travaille avec les douleurs d'hier et celles d'aujourd'hui. Les confidences. Et la peur de mourir. Cela fait partie de mon... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar LennieBirds
8
LennieBirds ·

Merci ...

D'abord, « merci » Delphine de Vigan d'avoir écrit ce livre. Il y avait déjà LES LOYAUTES. Et cette première page gravée en moi. Delphine de Vigan continue l'exploration de ces sentiments intimes et peu évoqués en littérature. Ici les gratitudes, celles qui nous construisent, celles qui restent intacte tout au long d'une vie. J'étais déjà déjà conquis par cette idée mais je ne... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar Julien_Rampin
10
Julien_Rampin ·

« Franchement, compte-tenu des circonflexes, une petite cigarette, ce ne serait pas du fluxe. »

Michèle Seld, dite Michka, doit entrer en maison de retraite, elle « perd ». Elle perd dans toutes les acceptions du mot, elle qui vivait essentiellement pour eux : aphasie. Ça lui provoque une panique l’empêchant de vivre seule. Marie, la jeune voisine dont elle s’est beaucoup occupée et Jérôme, l’orthophoniste de l’établissement se succèdent à son chevet, tentant de repousser la perte totale.... Lire la critique de Les gratitudes

Avatar Sylvie Sagnes
7
Sylvie Sagnes ·

vieillir c'est perdre

c'est une phrase tiré du roman, qui nous décrit avec émotion la déchéance physique et psychologique d'un personne âgée. et surtout quand elle n'ont plus les MOTS dans leur tête. c'est bouleversant, c'est humain, cette description nous ramène à notre condition de MORTEL. la vie continue à la fin du roman . A LIRE ET A RELIRE Lire l'avis à propos de Les gratitudes

Avatar michel13012
8
michel13012 ·