Fenêtre est un mot. Réflexions en vrac sur la CNV

Avis sur Les mots sont des fenêtres

Avatar pHneutre
Critique publiée par le

1) En se concentrant constamment sur les sentiments de l'autre (empathie), ne risque-t-on pas de donner l'impression que l'on se fiche du fond de ce qu'il a à dire ?

2) Ne peut-on pas donner ses impressions en CNV ? "j'ai l'impression que tu est émotionnellement impacté par...", "j'ai l'impression que tu réagis comme ça parce que..." (mais je peux me tromper) : ça ne rentre pas dans le schéma OSBD mais je trouve que se priver de cela peut compliquer la discussion.

3) La CNV est-elle toujours pertinente ? N'y a-t-il pas de saines colères (et je ne parle pas de la "colère en CNV" mais de vraies colères, brutes de décoffrage) ?

4) Marshall semble tracer un continuum entre le conflit interpersonnel et les guerres. N'est-ce pas là un aveu d'ignorance politique ? Quelle est la fonction de la CNV en politique, siège de tous les calculs et de toutes les manipulations ? N'est-elle pas seulement une meta- ou une para-méthode ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 81 fois
3 apprécient

Autres actions de pHneutre Les mots sont des fenêtres